Québec 2/Chicoutimi 3: victimes de «l'animal blessé»

Déterminés à améliorer leur fiche de 1-4 à... (Photo Rocket Lavoie, Le Quotidien)

Agrandir

Déterminés à améliorer leur fiche de 1-4 à la maison, les Saguenéens étaient affamés et ont profité des déboires des Remparts en attaque pour signer un gain de 3-2.

Photo Rocket Lavoie, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Blanchis la veille à Baie-Comeau, les Remparts se sont amenés à Chicoutimi avec l'intention de retrouver le sentier de la victoire, vendredi. Leurs déboires offensifs se sont toutefois poursuivis, les faisant tomber aux mains des Saguenéens par la marque 3-2.

Victimes d'un itinéraire de voyage taxant, de la panne offensive de quelques vétérans, de leur attaque massive anémique et de quelques décisions discutables des officiels, les Remparts n'ont pas été en mesure de relancer leur machine face aux hommes de Patrice Bosch, qui leur ont infligé leur deuxième défaite consécutive.

Les Diables rouges avaient pourtant eu raison de ces derniers lors de leurs deux premiers duels cette saison, des rencontres âprement disputées. Ce sont toutefois des Saguenéens affamés qui attendaient les Remparts, vendredi. Infructueux à la maison cette saison, ils présentaient une fiche de 1-4 au Centre Georges-Vézina avant la rencontre. Philippe Boucher avait d'ailleurs prédit que ce nouveau chapitre de la bataille de la 175 ne serait pas de tout repos.

«C'est sûr que tu te couches à 4h du matin [au retour de Baie-Comeau]... C'est dur d'avoir 60 minutes constantes. Les 20 premières étaient bonnes. On peut accepter la deuxième période, où on se cherchait un petit peu plus. La troisième, je pense qu'on a tout donné», a commenté Boucher, qui se méfiait de «l'animal blessé» avant la rencontre.

Et sa boule de cristal ne lui aura pas menti. Même si les Remparts ont bien amorcé la première période, ce sont les Saguenéens qui ont ouvert le pointage en tout début d'engagement. Profitant d'un premier avantage numérique, Samuel Roussy (3e) a trompé Callum Booth sur un puissant tir de la pointe. Le gardien des Remparts avait toutefois la vue obstruée.

La réplique des Remparts est venue en milieu de période, alors que Massimo Carozza (3e) s'échappait seul devant Julio Billia, qu'il déjouait en entrant en collision avec le filet. Après révision, le but a été accordé aux Remparts, qui nivelaient la marque.

À peine 22 secondes plus tard, Adam Erne (4e) profitait d'une passe transversale précise de Kurt Etchegary, alors que les deux joueurs des Remparts effectuaient une descente sur les flancs, pour donner l'avance aux Remparts 2-1.

Pris en défaut sur les deux buts des Remparts, le trio de Laurent Dauphin s'est racheté en deuxième, en égalisant la marque après qu'un tir du capitaine des Saguenéens eut dévié sur le patin d'un joueur des Remparts. Avec son deuxième du match, Dauphin donnait la victoire aux siens en début de troisième, après avoir récupéré un retour de lancer de la pointe à l'embouchure du filet.

Pénalité douteuse

En fin de match, les Remparts ont écopé de pénalités à Dmytro Timashov (obstruction sur le gardien de but) et à Nikolas Brouillard (avoir donné du genou), celle-là dans les dernières secondes de la période, jugées douteuses par Philippe Boucher.

«Tu ne peux pas appeler un deux minutes sur Timashov sur ce jeu-là. Ce n'est pas un coup de genou de Brouillard non plus. On s'est fait piocher toute la période et on n'a eu aucun call de notre bord. [...] Ç'a tout pris pour qu'on ait un avantage numérique, alors qu'ils ont tiré deux de nos gars à terre [Donaghey et Etchegary]. Et ç'a tout pris pour qu'on sorte de là avec un avantage numérique. C'est souvent la même affaire quand on vient ici...»

Les deux équipes remettent le tout au Colisée Pepsi dimanche, à 15h.

***

Lent début pour Roy

Plus bel espoir de la cuvée 2013 de la LHJMQ, le centre Nicolas Roy connaît un lent début de saison, chez les Saguenéens. L'entraîneur-chef Patrice Bosch ne s'inquiète toutefois pas des statistiques de son joueur vedette, qui n'a cumulé que deux buts et trois passes en 13 rencontres. «Il crée beaucoup d'offensive et de chances de marquer, mais il n'accumule pas de points présentement. Peut-être parce qu'il a joué dans le passé avec des joueurs qui se cherchaient aussi, qui étaient en léthargie. Et son coach ne l'a pas beaucoup aidé en ne le mettant pas avec des soi-disant top guns, comme on dit... Mais je ne suis pas inquiet pour Nicolas Roy. C'est le joueur qui crée le plus d'opportunités offensives dans l'équipe.»  

Etchegary promu

Très satisfait du travail du centre Kurt Etchegary, Philippe Boucher l'a promu sur le premier trio, au centre de Dmytro Timashov et Adam Erne. Une combinaison, qui a obtenu de bonnes chances de marquer, vendredi. «Etchegary a joué un bon match. Cette ligne-là nous a donné du bon hockey, mais on aimerait ça qu'elle lance un petit peu plus, qu'elle produise un petit peu plus en avantage numérique surtout.» Le pilote aimerait en voir autant de la part de quelques autres vétérans, notamment, Taylor Burke et Marc-Olivier Roy à l'avant, ainsi que Cody Donaghey et Nikolas Brouillard à l'arrière. «Si on ne prend pas les bonnes décisions en arrière, si on ne veut pas être simple, si on veut être cute, ça ne marchera pas. Nos deux gars en arrière [Donaghey, Brouillard], ce sont des gars d'élite offensifs et ils se cherchent. Pendant ce temps-là, ça nous coûte des points.»  

Gain calmant...

Alors que les partisans des Saguenéens s'impatientent devant les insuccès de leur équipe, Patrice Bosch tempère. «Il n'y a pas personne ici qui panique avec ça. Il y a encore beaucoup de matchs à jouer.» Certains demandent la tête de l'entraîneur. La victoire de vendredi a semblé calmer le jeu. «Je sais qu'il y a du monde qui veulent faire un big deal avec le coach, mais ce n'est pas une question d'entraîneur. C'est une question de gagner des matchs. Ceux qui veulent s'amuser à me mettre de la pression peuvent le faire, mais ce sont les joueurs qui jouent et qui doivent se sentir bien.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer