Kurt Etchegary fier d'Anthony Duclair

Kurt Etchegary ne nie pas que la perte... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Kurt Etchegary ne nie pas que la perte d'Anthony Duclair désappointe les Remparts. Mais il estime que ses coéquipiers ont assez de profondeur pour combler le vide laissé par son ami.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Coéquipier d'Anthony Duclair depuis le midget AAA, Kurt Etchegary s'émerveille des prouesses de son bon copain, qui entamera la saison avec les Rangers de New York, jeudi. Le centre des Remparts est toutefois loin de s'étonner de ses performances. D'aussi loin qu'il se souvienne, le Montréalais a toujours été un joueur de premier plan.

«Je ne suis pas surpris de ce qui lui arrive. Il est dominant depuis que je le connais et n'a jamais cessé de progresser d'année en année. Et je le crois capable de progresser encore. Il a une tonne de potentiel. Il est certainement le plus rapide patineur que j'ai vu dans ma vie. Je ne crois pas qu'il aura de la difficulté à suivre les pros», a estimé d'entrée de jeu l'attaquant, qui s'est infligé une blessure au front après être entré en collision avec le poteau d'un but à l'entraînement, mardi.

Etchegary est bien placé pour juger des aptitudes de Duclair. Il s'est entraîné tout l'été avec ce dernier, ainsi qu'un autre ancien coéquipier des Lions du Lac St-Louis, Jonathan Drouin (Tampa Bay).

«Drouin a des mains en or, alors que Duclair mise sur sa vitesse. Ce sont des joueurs différents, mais qui débordent de talent. Ce dont je suis sûr, c'est que les deux ont un bel avenir dans le hockey. Je ne serais pas surpris de les voir un jour au Match des étoiles dans la LNH», a prédit le 19 des Remparts.

Une déception comme carburant

Selon Etchegary, Duclair carbure, depuis deux ans, à la déception d'avoir été repêché plus tard qu'il ne s'y attendait, lui qui a été réclamé au troisième tour (80e au total), en 2013.

«Je croyais, comme tout le monde, qu'il sortirait parmi les 10 premiers espoirs de la première ronde. Je suis juste heureux qu'il obtienne la chance qu'il mérite avec les Rangers. Il devait être là. Il mérite d'être là. Évidemment, ça ne me dérangerait pas de le voir revenir avec nous. Je suis sûr que tout le monde se sent comme ça dans l'équipe, mais en même temps, c'est incroyable de voir non seulement un coéquipier, mais l'un de mes meilleurs amis faire le saut dans la LNH. C'est cool!» a-t-il lancé.

Ayant gardé le contact avec Duclair depuis son départ pour New York, Etchegary est informé quotidiennement des nouveaux développements dans la vie de son copain.

«Je lui parle tous les jours par FaceTime, lorsqu'il revient du souper d'équipe. Il me tient au courant de tout ce qui se passe avec lui. Il est vraiment excité de ce qui lui arrive. Je ne l'ai jamais vu plus heureux», a soutenu Etchegary.

D'un autre côté, l'attaquant de 20 ans ne nie pas que la perte de Duclair, même si elle devait être temporaire, suscite des sentiments partagés chez les Remparts.

«Évidemment, tout le monde ici est désappointé. On aimerait tous l'avoir ici avec nous. En même temps, c'est un pas énorme dans sa carrière. De notre côté, nous avons encore beaucoup de talent. Anthony est une grosse partie de l'équipe, mais nous avons d'autres gars qui ont des habiletés. Nous avons tellement de profondeur que je suis certain que certains gars vont prendre le relais et occuper de plus grands rôles en l'absence d'Anthony.»

Chose certaine, il n'y a pas de jalousie dans le camp des Remparts. Et certainement pas chez Etchegary, témoin privilégié de l'ascension du «Duc de New York».

«Si quelqu'un mérite ce qui lui arrive, c'est bien lui. Je suis son voisin à Montréal. Quand on voit comment il travaille sur la patinoire et en dehors de la glace, il n'a rien volé. Je suis vraiment heureux pour lui.»

L'attaquant des Remparts Adam Erne... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

L'attaquant des Remparts Adam Erne

Photothèque Le Soleil

Du repos pour Erne

Les Remparts profitent de leur semaine d'inactivité, avant la rencontre de vendredi face aux Tigres, pour travailler sur leur conditionnement physique. Après un exigeant exercice de course dans les marches du Colisée, affublés de vestes de 25 livres, les joueurs ont sauté sur la glace pour un entraînement dur sur les jambes, mardi! Un seul joueur en a été épargné, soit l'attaquant Adam Erne. «Adam adore être à l'aréna. Je lui ai spécifié qu'il avait deux jours de congé et qu'on ne voulait pas le voir. C'est un congé autant physique que mental. Il avait l'air fatigué, dimanche. Il n'a pas joué sa meilleure game. C'est important qu'il prenne le temps de bien s'alimenter, de se reposer, pour revenir plein d'énergie demain [mercredi]», a estimé Philippe Boucher.

La constance sera la clé

Tout comme Anthony Duclair, Philippe Boucher a amorcé sa carrière dans la Ligue nationale de hockey à 19 ans. Choix de première ronde des Sabres de Buffalo (13e au total) en 1991, le défenseur avait été utilisé sporadiquement avant d'être cédé aux Bisons de Granby, en février. «Ç'a été difficile pour moi parce que je ne jouais pas beaucoup. J'avais joué les six ou sept premières parties. À 10 matchs, ils avaient une décision à prendre. Ensuite, j'ai joué 18 matchs jusqu'au 14 février. Après ça, je voulais revenir jouer junior», s'est rappelé le pilote, mardi. Comme ce fut le cas pour lui, le plus grand défi qui attendra Duclair sera de demeurer constant. «Les pros sont sur le pilote automatique pendant le camp d'entraînement. Ils veulent arriver en début de saison en santé. Martin St-Louis, ça fait 20 ans qu'il se prépare pour une saison. D'autres gars, ça fait 8, 9 ou 10 ans. À partir de jeudi, ils vont avoir le gaz dans le fond. C'est là qu'il va falloir qu'il s'ajuste. Le rythme de jeu de la présaison à la saison régulière, ça ne se compare pas. Il va devoir élever encore son jeu et être constant.»

Une page tournée

Le personnel d'entraîneurs des Remparts a cru bon de prendre la parole dans le vestiaire de l'équipe, avant la séance sur glace de mardi matin, afin d'aborder le sujet de l'absence d'Anthony Duclair, qui débutera la saison avec les Rangers de New York, jeudi. «On l'a abordé une fois avec nos joueurs dans la chambre et on ne l'abordera plus. Dans une année comme la nôtre, ou dans une carrière, ou dans un match, il y a des obstacles. On va faire face à plein d'obstacles en tant qu'équipe, cette année. Ça réjouit probablement pas mal de monde autour de la ligue, mais nous, on va se concentrer sur les joueurs qu'on a présentement ici. Et si "Tony" revient ici, eh bien, tant mieux pour nous. Et s'il reste là-bas, tant mieux pour lui», a indiqué l'entraîneur-chef Philippe Boucher.

Partager

À lire aussi

  • Pas de panique chez les Remparts

    Remparts

    Pas de panique chez les Remparts

    Le séjour d'Anthony Duclair chez les Rangers de New York pourrait sembler source de stress pour le directeur général des Remparts à sept mois du... »

  • Anthony Duclair en mission à New York

    Remparts

    Anthony Duclair en mission à New York

    Lorsque la saison des Rangers de New York s'amorcera à St. Louis, jeudi, une place sera réservée dans le vestiaire de l'équipe pour Anthony Duclair.... »

  • Les Rangers gardent Anthony Duclair

    Remparts

    Les Rangers gardent Anthony Duclair

    L'attaquant des Remparts Anthony Duclair a reçu la confirmation qu'il entamera la saison 2014-2015 avec les Rangers de New York, a fait savoir... »

  • Anthony Duclair toujours à New York

    Hockey

    Anthony Duclair toujours à New York

    Les Rangers de New York n'ont pas encore terminé l'évaluation d'Anthony Duclair, qui n'a pas été inclus dans le groupe des neuf joueurs retranchés de... »

  • Anthony Duclair, «un vol en plein jour»

    Hockey

    Anthony Duclair, «un vol en plein jour»

    Si Anthony Duclair connaît une carrière à l'image de ses premiers matchs hors concours, les Rangers de New York se réjouiront de l'avoir choisi en... »

  • Anthony Duclair: le «Duc de New York»

    Hockey

    Anthony Duclair: le «Duc de New York»

    Le hasard fait drôlement les choses : au moment où les Remparts de Québec s'inclinaient 5-1 à Shawinigan, vendredi, Anthony Duclair marquait son... »

  • Massimo Carozza veut profiter de sa chance pour pourvoir le poste de Duclair

    Remparts

    Massimo Carozza veut profiter de sa chance pour pourvoir le poste de Duclair

    Personne ne lui demande de le remplacer, encore moins de l'imiter. Mais l'absence d'Anthony Duclair a créé une ouverture à l'aile d'un trio offensif... »

  • Duclair: un baptême de la LNH plus discret

    Hockey

    Duclair: un baptême de la LNH plus discret

    La date du 9 octobre 2014 restera à jamais gravée dans la mémoire d'Anthony Duclair, qui a disputé son premier match officiel dans la LNH, jeudi soir... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer