Pas de panique chez les Remparts

Philippe Boucher considère que la saison de la... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Philippe Boucher considère que la saison de la LNH est encore beaucoup trop jeune pour se mettre à élaborer un plan d'urgence dans l'éventualité où Duclair ne revienne pas.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le séjour d'Anthony Duclair chez les Rangers de New York pourrait sembler source de stress pour le directeur général des Remparts à sept mois du tournoi de la Coupe Memorial. Mais il n'en est rien. Philippe Boucher croit qu'il est encore bien tôt dans la saison pour appuyer sur le bouton panique.

«Moi, aujourd'hui, tout ce que je ressens, c'est de la fierté pour Anthony Duclair. Je suis content pour lui. Moi, à 19 ans, je suis revenu à Granby le 14 février [1993]. Je n'ai pas de signe que Duclair ne reviendra pas. Il n'y a donc pas de panique de notre côté. Il reste encore énormément de temps. Pour l'instant, je suis juste content pour lui», a fait savoir d'entrée de jeu le patron du département hockey des Remparts.

Boucher a été mis au courant dimanche que son joueur amorcerait la saison avec les Rangers de New York. C'est l'entraîneur-chef Alain Vigneault, au cours d'un entretien téléphonique d'une vingtaine de minutes, qui lui a fait part de sa décision. Il croit maintenant que la suite de l'histoire appartient à Anthony Duclair.

Obligation de résultats

«Le junior majeur, c'est une ligue de développement avec une certaine obligation de résultats. Mais la Ligue nationale, c'est basé seulement sur les résultats. Anthony a commencé par faire réfléchir les Rangers, mais maintenant, il doit garder sa place. À partir de maintenant, il va devoir performer. Et il n'y a qu'une personne qui contrôle ça et c'est Anthony Duclair», a raconté Boucher.

De son côté, le dg des Remparts ne s'est pas mis à élaborer de plan d'urgence dans l'éventualité où Duclair ne revienne pas, même si, déjà privé des services de Vladislav Kamenev - «un dossier toujours prioritaire» -, il pourrait devoir se passer d'un marqueur de 50 buts en vue de la Coupe Memorial.

«La réalité, c'est que la prochaine période de transaction n'est pas avant Noël. Même si je voulais réagir à ça, je ne peux pas. Les seuls mouvements possibles sont ceux des 20 ans et des Euros. De toute façon, d'ici la mi-décembre, la situation d'Anthony Duclair devrait être plus claire pour tout le monde...»

Boucher ne se dit pas inquiet que l'absence à moyen terme de Duclair ait un impact négatif dans le vestiaire de son équipe. «Au contraire. Je suis à peu près certain que tout le monde dans la chambre est fier de lui. En plus, il est encore tôt dans l'année. Le retour de Grigorenko, ça en avait surpris plusieurs. Et puis, les gars réalisent qu'il est près de son but...» a-t-il laissé entendre.

S'il y a une organisation qui a l'expérience de composer avec les allées et venues d'un joueur d'impact, ce sont bien les Remparts. Ces derniers ont vécu cette situation deux fois avec le Russe Mikhail Grigorenko, au cours des deux dernières années. L'attaquant de 20 ans, qui figure toujours sur la liste des joueurs des Remparts, a incidemment été rétrogradé aux Americans de Rochester (AHL) par les Sabres de Buffalo, lundi.

«La réalité, c'est que chaque nom qui se retrouve sur notre liste nous fait réfléchir. Mais dans le cas de Grigorenko, il n'y a pas d'actualité avec lui. Il va évoluer dans la Ligue américaine et il va se battre pour retourner dans la Ligue nationale», a affirmé le dg, dont le téléphone a toutefois commencé à sonner pour ses joueurs de 20 ans.

Un contrat à démystifier

Quelque peu inhabituelle, la situation contractuelle d'Anthony Duclair a donné lieu à toutes sortes d'interprétation au cours des dernières heures. En réalité, l'attaquant de 19 ans écoulera en 2014-2015 la première année de son contrat de trois ans avec les Rangers, qu'il dispute 3 ou 30 matchs dans l'uniforme des Blueshirts. C'est un détail technique survenu à la signature de son contrat, qui empêche le joueur de bénéficier de l'essai de neuf matchs qui lui aurait permis de retourner dans le junior, sans entamer la première année de son entente. Cette dernière aurait «glissé» à l'année suivante. Le problème, c'est que même s'il a signé son contrat à l'âge de 18 ans, Duclair était considéré comme un joueur de 19 ans aux yeux de la convention collective, puisque son contrat a été enregistré le 6 janvier 2014. La date de la coupe était le 31 décembre 2013. C'est pourquoi son contrat n'aura pu être reporté qu'une seule fois au lieu de deux. Il entre donc en vigueur maintenant, qu'il passe l'année à New York ou à Québec. De la même façon, il écoulera la deuxième année de son entente en 2015-2016, peu importe où il évoluera. Duclair sera admissible à l'autonomie avec restriction en 2017. 

L'entraîneur-chef des Rangers, Alain Vigneault, a confirmé lundi... (Associated Press) - image 3.0

Agrandir

L'entraîneur-chef des Rangers, Alain Vigneault, a confirmé lundi qu'Anthony Duclair amorcerait la saison 2014-2015 avec les Rangers. 

Associated Press

St-Louis: «Le travail n'est pas fini pour Duclair»

Dans un geste non caractéristique, l'entraîneur-chef des Rangers, Alain Vigneault, a confirmé que l'attaquant de 19 ans, Anthony Duclair, amorcerait la saison 2014-2015 avec les Rangers, lundi. Aux yeux du pilote, la recrue en a suffisamment fait pendant le camp d'entraînement pour obtenir un premier match dans la LNH à St. Louis, jeudi. Et après? Qui sait!

«Aussi longtemps qu'il prouve qu'il peut jouer parmi nos neuf meilleurs attaquants, il restera avec nous. Ça ne veut pas nécessairement dire qu'il jouera à chaque match, mais que lorsqu'il sera en uniforme, il devra tirer son épingle du jeu parmi les neuf premiers attaquants. Il aura une opportunité à partir de jeudi», a indiqué le pilote à la presse new-yorkaise, lundi.

Selon Vigneault, il ne fait aucun doute que Duclair possède les habiletés d'un joueur de la Ligue nationale de hockey. «Les mains, la vitesse et l'intelligence avec la rondelle sont là. Est-ce qu'il peut continuer de nous démontrer ça lorsque la saison commencera, contre des alignements complets de la LNH? Il aura la chance de prouver ça. Jusqu'à maintenant, il a mérité le droit d'amorcer la saison avec nous, jeudi. Nous verrons ce qui arrivera ensuite», a laissé entendre l'entraîneur, qui a réuni le jeune J. T. Miller et le vétéran Lee Stempniak à Duclair, sur le troisième trio de l'équipe.

L'arrivée de sang nouveau - et plus particulièrement de Duclair - dans le vestiaire des Rangers se veut positive, estime pour sa part Martin St-Louis. «Ça me garde jeune! Il a 19 ans, j'en ai 39! Chaque équipe a besoin de ses jeunes. Ça amène de l'enthousiasme. C'est une grosse partie de nos succès. Et le succès, c'est ce qu'il faut pour être heureux quand on s'amène à l'aréna...»

St-Louis mettait néanmoins son jeune coéquipier montréalais en garde contre un danger qui le guette. «Le travail n'est pas fini pour lui. Quand j'étais plus jeune, j'ai fait des clubs, à la fin de camps d'entraînement. Mais parfois, les choses changent vite dans les premiers mois de la saison... C'est un grand accomplissement, mais il doit s'assurer de garder la tête froide et de continuer de s'améliorer. Parce que dans le reste de la Ligue, c'est ce que les gars font. Tu dois faire en sorte d'être à tes affaires et de n'être jamais satisfait», a-t-il soutenu.

Partager

À lire aussi

  • Anthony Duclair en mission à New York

    Remparts

    Anthony Duclair en mission à New York

    Lorsque la saison des Rangers de New York s'amorcera à St. Louis, jeudi, une place sera réservée dans le vestiaire de l'équipe pour Anthony Duclair.... »

  • Les Rangers gardent Anthony Duclair

    Remparts

    Les Rangers gardent Anthony Duclair

    L'attaquant des Remparts Anthony Duclair a reçu la confirmation qu'il entamera la saison 2014-2015 avec les Rangers de New York, a fait savoir... »

  • Anthony Duclair toujours à New York

    Hockey

    Anthony Duclair toujours à New York

    Les Rangers de New York n'ont pas encore terminé l'évaluation d'Anthony Duclair, qui n'a pas été inclus dans le groupe des neuf joueurs retranchés de... »

  • Anthony Duclair, «un vol en plein jour»

    Hockey

    Anthony Duclair, «un vol en plein jour»

    Si Anthony Duclair connaît une carrière à l'image de ses premiers matchs hors concours, les Rangers de New York se réjouiront de l'avoir choisi en... »

  • Anthony Duclair: le «Duc de New York»

    Hockey

    Anthony Duclair: le «Duc de New York»

    Le hasard fait drôlement les choses : au moment où les Remparts de Québec s'inclinaient 5-1 à Shawinigan, vendredi, Anthony Duclair marquait son... »

  • Kurt Etchegary fier d'Anthony Duclair<strong></strong>

    Remparts

    Kurt Etchegary fier d'Anthony Duclair

    Coéquipier d'Anthony Duclair depuis le midget AAA, Kurt Etchegary s'émerveille des prouesses de son bon copain, qui entamera la saison avec les... »

  • Massimo Carozza veut profiter de sa chance pour pourvoir le poste de Duclair

    Remparts

    Massimo Carozza veut profiter de sa chance pour pourvoir le poste de Duclair

    Personne ne lui demande de le remplacer, encore moins de l'imiter. Mais l'absence d'Anthony Duclair a créé une ouverture à l'aile d'un trio offensif... »

  • Duclair: un baptême de la LNH plus discret

    Hockey

    Duclair: un baptême de la LNH plus discret

    La date du 9 octobre 2014 restera à jamais gravée dans la mémoire d'Anthony Duclair, qui a disputé son premier match officiel dans la LNH, jeudi soir... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer