Saguenéens 4 / Remparts 5: la victoire des petits nouveaux

Les Remparts ont dû batailler ferme pour vaincre... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Les Remparts ont dû batailler ferme pour vaincre les Saguenéens, dimanche, au Colisée.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Même privés de deux de leurs meilleurs joueurs, Laurent Dauphin et Gabryel Paquin-Boudreau, les Saguenéens de Chicoutimi ont donné du fil à retordre aux Remparts, qui l'ont néanmoins emporté 5-4 en prolongation, devant 7371 amateurs réunis au Colisée Pepsi, dimanche. Un doublé de Taylor Burke et le filet gagnant de Nikolas Brouillard, leurs premiers buts dans l'uniforme des Remparts, ont scellé l'issue du match.

Deux minutes à peine s'étaient écoulées dans le match lorsque Burke a inscrit son premier filet de la saison, un tir précis des poignets qui s'est logé dans la partie supérieure de la cage de Julio Billia. Cinq minutes plus tard, c'était au tour de Guillaume Gauthier (7e) de marquer, après avoir récupéré une rondelle libre à l'embouchure du filet.

En avance 2-0, les Remparts se sont relâchés en deuxième moitié de première, laissant Alexandre Ranger déborder le défenseur Cody Donaghey, puis couper au filet pour tromper Éric Brassard. Avant la fin de la période, Janne Puhakka, nivelait la marque 2-2, alors que les Saguenéens profitaient d'un avantage numérique.

En deuxième, les Sags ont poursuivi sur leur lancée. Jérémy Lépine a porté la marque à 3-2 après avoir dirigé un lancer vers Brassard, qui n'a pas été en mesure de contrôler la rondelle.

Raphaël Maheux a égalé la marque 3-3 en début de troisième grâce à un lancer de la pointe, mais William Gignac a redonné immédiatement la priorité aux Saguenéens, sur un retour de lancer. Avec son deuxième but du match, Burke a forcé la prolongation en milieu de troisième.

«On a pris les devants 2-0 et on s'est tirés dans le pied une couple de fois après. [...] Je pense que ce qui a vraiment tourné le match de notre bord, à part [Éric] Brassard qui a fait des arrêts importants [33], c'est la ligne de Chapman, Cuomo et Rehill. Nos travaillants se sont mis à travailler et je pense que le reste de l'équipe a suivi», a estimé l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher.

C'est finalement Brouillard, oublié dans l'enclave, qui a tranché le débat en prolongation. «C'était un bon feeling, surtout que c'était mon premier but ici. Quand le Colisée a explosé, c'est sûr que c'était un feeling incroyable», a commenté le défenseur.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer