Sherbrooke 1/Québec 6: les Remparts pilonnent le Phoenix

D'entrée de jeu, Philippe Boucher a vanté le... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

D'entrée de jeu, Philippe Boucher a vanté le travail de ses «cols rouges» qui ont eu leur mot à dire dans la victoire.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dernier au classement de la LHJMQ et n'ayant pas gagné un match sur la route depuis le 3 novembre, le Phoenix de Sherbrooke n'a pas fait le poids face aux Remparts. Après avoir vu les visiteurs ouvrir la marque, les Diables Rouges ont inscrit six buts sans riposte pour finalement l'emporter 6-1. Ils se sont par le fait même approchés à un point des Foreurs et du cinquième rang au classement général.

D'entrée de jeu, Philippe Boucher a vanté le travail de ses «cols rouges» qui ont eu leur mot à dire dans la victoire. De retour dans l'alignement, Lucas Batt et Hubert Lamarre se sont chacun inscrits au pointage. Il s'agissait d'un premier but cette saison pour le numéro 77, qui a passé la majeure partie de la saison sur la liste des blessés.

«C'est le fun, a lancé l'entraîneur-chef. Ça n'a pas été facile pour Hubert. C'est un gars qui adore jouer au hockey, qui adore les Remparts et qui veut évoluer devant le monde du Colisée Pepsi plus que n'importe qui. Et ça lui a été enlevé une grosse partie de l'année. C'est plaisant de le voir marquer un but comme ça. Il va de mieux en mieux. Il a profité de sa chance aujourd'hui [dimanche]. Il a fait une bonne job en désavantage et c'est un gars qui est efficace sur les mises au jeu. C'est le fun de le voir contribuer.»

Plus d'opposition à venir

Heureux de la performance de ses travailleurs de l'ombre, Boucher a cependant mis des bémols quant aux choix déchirants qu'il devrait peut-être faire à la suite de leurs performances lors des trois derniers matchs. Il a expliqué que, sans rien vouloir enlever aux équipes que les Diables rouges avaient affrontées, ses joueurs n'avaient pas eu autant d'opposition qu'ils en auront cette semaine.

«Les Saguenéens étaient privés de plusieurs joueurs, les Cataractes se cherchent et c'est un peu la même chose avec le Phoenix. On a fait ce que l'on avait à faire contre ces clubs-là, mais il va falloir encore mieux jouer que ça quand Victoriaville débarquera ici mercredi, et contre Rimouski, l'équipe de l'heure dans la Ligue, que nous affronterons deux fois.»

L'entraîneur-chef a confirmé que rien n'était joué quant à la composition de son alignement pour les séries. «On sait qui sont les gars qui vont nous apporter de l'offensive. Il nous reste à trouver des gars de rôle qui peuvent jouer très bien défensivement et nous apporter un apport physique.»

Les Remparts ont amorcé la rencontre sur les talons et le Phoenix en a profité pour prendre une avance de 1 à 0 grâce à un but de Vincent Deslauriers. Secoués, les Diables rouges ont retrouvé leur aplomb. Non seulement ils ont réussi à créer l'égalité grâce à un filet de Lucas Batt, mais ils ont complètement fait tourner le vent de bord en ajoutant deux buts avant la fin de la période, ceux de Fabrice Herzog, en avantage numérique, et de Duncan McIntyre.

Les Diables rouges ont ajouté deux buts à leur avance lors de l'engagement médian, des filets comptés par Hubert Lamarre et Olivier Archambault. Ils ont profité d'un avantage numérique en troisième pour enfoncer le dernier clou dans le cercueil du Phoenix . Nick Sorensen a fait 6 à 1 avec son 28e filet de la campagne.

***********

Hubert Lamarre rayonne

«Mon but m'a fait vraiment du bien. Ce n'est pas toujours évident, après avoir manqué cinquante quelques matchs à cause d'une blessure majeure, de reprendre la forme de match. Et c'est certain que c'est plaisant de contribuer aux succès de l'équipe.»

Auteur de son premier but de la campagne, Hubert Lamarre rayonnait après la rencontre. Répondant aux scribes qui lui rappelaient que Philippe Boucher avait dit que les rencontres d'ici la fin du calendrier régulier lui serviraient d'auditions pour choisir les joueurs qui composeraient l'alignement des Diables Rouges en séries, il a indiqué en riant qu'il n'avait peut-être pas pu choisir un meilleur moment pour compter.

«Eh voilà, on sait répondre. Je suis heureux de la manière dont j'ai élevé mon niveau de jeu. Je crois que c'est une bonne chose pour moi. Mon intention, c'est de ne pas laisser le choix à Philippe (Boucher) de me laisser dans l'alignement. C'est sûr que c'est lui le boss et que c'est lui qui prend les décisions. Mais je ne lui ai pas donné la chance de me reprocher quoi que ce soit aujourd'hui (dimanche). Et je vais tout donner.»

Lamarre a conclu en disant qu'il n'y avait pas de compétition entre les joueurs et que l'objectif de chacun était d'arriver prêts pour les séries.

Un 99e pour Archambault

Mine de rien, Olivier Archambault s'est approché dimanche à un seul but du plateau des 100 dans la LHJMQ. Avec encore trois matchs à disputer en saison régulière, ses chances d'atteindre la centaine sont donc très bonnes.

«Ça serait un bel accomplissement, a expliqué le vétéran des Remparts. «Honnêtement cependant, ce n'est pas quelque chose à laquelle je pensais en début de saison. C'est certain que ça serait le fin d'atteindre les 100 buts. Mais pour moi, ce qui compte avant tout c'est que nous remportions nos trois derniers matchs de l'année», a mentionné Archambault qui a avoué toujours ressentir de vives douleurs au genou, résultat d'une collision avec un joueur du Phoenix survenue en début de troisième période.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer