Duclair s'ajoute aux blessés: «on trouve ça injuste»

L'attaquant Anthony Duclair, victime d'une commotion cérébrale, vient... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'attaquant Anthony Duclair, victime d'une commotion cérébrale, vient d'ajouter son nom à la longue liste des blessés chez les Remparts.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Les tuiles s'accumulent sur le casque des Remparts, la file s'allonge à l'infirmerie. Meilleur marqueur de l'équipe, Anthony Duclair est le dernier à avoir ajouté son nom aux mauvaises nouvelles, avec une commotion cérébrale. Un sentiment d'impuissance gagne le vestiaire, à deux semaines des séries.

«C'est sûr que c'est difficile», avoue Francis Lambert-Lemay, l'un des trois vétérans de 20 ans du club de hockey junior majeur de Québec. «On trouve ça injuste que cinq de nos attaquants soient sortis comme ça.» Dont quatre de leurs cinq meilleurs pointeurs.

«Mais on n'a pas bien le choix. On n'a pas le temps de s'apitoyer sur notre sort. On doit jouer du gros hockey contre une puissance comme Val-d'Or», constate le pragmatique défenseur, à propos du défi qui attend sa bande sur la glace du Colisée Pepsi, cet après-midi (15h).

«Il n'y a pas grand-chose à dire. C'est juste horrible», reconnaît le capitaine Kurt Etchegary. «D'abord moi [opéré au coeur en novembre], puis Archambault, Boivin, Caron, Carozza, et ça continue. Là Erne, Sorensen, Duclair, ça n'arrête jamais!» lance le capitaine, qui traîne un malaise à l'épaule.

«Mais il faut avancer! Il faut trouver une façon de gagner avec ce qu'on a. Sorensen et Archambault devraient revenir bientôt, Erne va mieux, et on n'en sait pas plus sur Duclair», affirme Etchegary.

Samedi, Nick Sorensen s'est entraîné pour la première fois en une semaine, après avoir subi une entorse cervicale à Drummondville. Il pourrait renouer avec l'action aujourd'hui. Adam Erne est toujours au domicile familial, dans le Connecticut, et rejoindra les rangs en début de semaine. Il soigne une lacération mineure de la rate depuis deux semaines.

Le cas Duclair est qualifié de blessure «au haut du corps» par les Remparts. Vendredi, à Shawinigan, l'auteur de 50 buts et de 99 points cette saison a heurté le poteau avec sa tête à la suite d'une mise en échec d'Alex Filiatrault, des Cataractes. Duclair n'a pour ainsi dire pas rejoué et se plaignait de maux de tête. Hier, il n'a effectué qu'une courte apparition en bordure de la bande, en civil.

Pour Olivier Archambault, c'est le genou. Massimo Carozza s'est fracturé le pouce gauche. Et Adam Chapman a encore deux matchs de suspension à purger. Tellement qu'après le défenseur Raphaël Maheux, c'est au tour de David Hunter, un autre arrière, d'être converti en attaquant, aujourd'hui.

Inquiétant

«C'est sûr que c'est inquiétant», reconnaît l'entraîneur-chef. «Mais on passe par là depuis le début de l'année et il faut vivre avec ça. On va les prendre quand ils vont revenir.» Philippe Boucher parle de près de 250 rencontres ratées par ses joueurs cette saison.

Il qualifie les Foreurs d'«équipe la plus dangereuse offensivement qu'on a vue cette année», menée par Anthony Mantha, premier marqueur de la ligue avec 108 points, ainsi que Guillaume Gélinas (84 pt) et Randy Gazzola (67) à l'arrière.

«On en a joué une bonne à Val-d'Or [victoire de 8-5 du 25 janvier] dans un festival offensif, mais je ne pense pas qu'on veuille s'embarquer dans un festival offensif avec les éléments qu'on a présentement», avoue-t-il, précisant ne pas avoir oublié l'humiliation de 11-2 endurée lors de la dernière visite des Foreurs à Québec, le 28 septembre.

François Brassard protégera la cage des Remparts.

*****

Objectif: 40 victoires

Les sept derniers matchs réguliers au calendrier pourraient permettre aux Remparts d'atteindre les 40 victoires en saison pour une sixième campagne consécutive. Il en manque cinq. «En octobre, personne ne pensait qu'on serait proche des 40 victoires», sourit Philippe Boucher. La formation de Québec n'avait gagné qu'une fois à ses neuf premières sorties. «Ce serait un beau petit clin d'oeil après le début de saison qu'on a eu», reconnaît l'entraîneur-chef, avouant en avoir glissé un mot à ses joueurs. Qui l'ont pris au sérieux. «C'est un objectif qui nous intéresse beaucoup, c'est à portée de main», insiste Francis Lambert-Lemay. «Ça nous permettrait de finir le plus haut au classement pour éviter des équipes qui peuvent surprendre en séries», calcule le défenseur. «Quarante victoires, c'est encore atteignable, c'est sûr. On peut même faire mieux!» ajoute l'attaquant Kurt Etchegary.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer