Entorse cervicale pour Nick Sorensen

Accablé par les blessures depuis son arrivée à... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Accablé par les blessures depuis son arrivée à Québec, en 2011-2012, Nick Sorensen est encore sur la touche. Le Suédois souffre d'une entorse cervicale après avoir été poussé tête première dans la bande lors du match de dimanche à Drummondville.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les mauvaises nouvelles ne cessent de s'accumuler chez les Remparts de Québec, qui devront se passer des services de Nick Sorensen, d'Olivier Archambault et d'Adam Chapman pour des périodes allant de trois matchs à trois semaines.

Dans le cas de Sorensen, le Suédois a été blessé après avoir été poussé tête première dans la bande par Christophe Lalancette, des Voltigeurs, dans la première période du match de dimanche, à Drummondville.

Après l'incident, l'attaquant a été transporté à l'hôpital par mesure de précaution pour ce qui, à l'origine, semblait être des raideurs au cou. On lui a plutôt diagnostiqué une entorse cervicale.

D'ici deux jours, le personnel médical des Remparts devrait être en mesure de préciser la durée de l'absence de l'ailier droit, qui n'a pas été épargné par les blessures depuis son arrivée à Québec en 2011-2012.

Blessé à la suite d'un contact avec un joueur adverse lors du match de vendredi à Victoriaville, Olivier Archambault a quant à lui été victime d'une entorse au genou, ce qui devrait le tenir loin de l'action pour une période d'environ trois semaines. Le vétéran de 21 ans a déjà raté une bonne partie de la saison en raison d'une mononucléose.

Déjà lourdement hypothéqués par les blessures à l'attaque, les Remparts devront en outre se passer des services d'Adam Chapman, qui a écopé d'une suspension de quatre matchs - dont un match automatique purgé dimanche - pour un coup porté à la tête de Mathieu Ayotte, dans l'affrontement de vendredi, à Victoriaville. Le centre des Tigres a été blessé (commotion cérébrale) sur le jeu.

Ces trois nouvelles absences surviennent alors que les Remparts sont déjà privés des services d'Alexandre Caron-Roy (commotion cérébrale), de Massimo Carozza (main), de Yannick Turcotte (genou) et d'Adam Erne (rate) à l'attaque.

La troupe de Philippe Boucher bénéficie par ailleurs d'un congé complet de deux jours. Elle sera de retour sur la glace mercredi, en vue de l'affrontement de vendredi contre les Cataractes, à Shawinigan.

La première étoile à Desrosiers

Par ailleurs, Philippe Desrosiers, Michael Joly et Marcus Power ont été nommés lundi les étoiles de la semaine dernière dans la LHJMQ. La première étoile revient au gardien de l'Océanic de Rimouski, Philippe Desrosiers. Au fil de trois gains, il a conservé une moyenne de 1,33 et un pourcentage d'arrêts de 0,952.

Desrosiers a établi le record de la ligue pour la plus longue séquence de minutes sans allouer de buts, soit 243 minutes et 35 secondes. Il est passé à l'histoire dans une victoire de 5-0 contre les Tigres de Victoriaville. La séquence a pris fin mercredi, lorsqu'il a finalement flanché contre le Phoenix de Sherbrooke dans un gain de 9-3. Desrosiers a ponctué sa semaine avec une victoire de 4-1 contre l'Armada de Blainville-Boisbriand, vendredi.

Joly, également de l'Océanic, a été nommé la deuxième étoile. L'attaquant a amassé 10 points en quatre matchs, dont sept points mercredi alors qu'il a récolté un but et six passes.

Power, des Huskies de Rouyn-Noranda, a été nommé la troisième étoile après avoir amassé sept points en trois matchs. Power revendique 99 points en 58 matchs, ce qui le place au deuxième rang des compteurs de la ligue, à six points d'Anthony Mantha, des Foreurs de Val-d'Or.

Avec La Presse Canadienne

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Les Remparts résilients

    Remparts

    Les Remparts résilients

    Ayant autant de blessés à l'attaque qu'il faut de joueurs pour composer deux trios, les Remparts se trouvent dans une situation qui leur est trop... »

  • «Un bon match de route» de l'Océanic

    Océanic

    «Un bon match de route» de l'Océanic

    L'Océanic ne perd plus. Il a signé un neuvième gain consécutif - un huitième sur la route - en défaisant les Saguenéens de Chicoutimi 5-1, mercredi. »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer