La bonne séquence des Remparts se poursuit

À son premier match à Québec depuis la... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

À son premier match à Québec depuis la défaite de 11-2 contre Val-d'Or le 28 septembre dernier, Callum Booth a bloqué 29 lancers sur 31, jouant avec assurance.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Remparts de Québec ont poursuivi leur heureuse séquence, dimanche après-midi au Colisée Pepsi, à l'occasion d'une victoire de 4-2 aux dépens des Olympiques de Gatineau. Mine de rien, les joueurs dirigés par Philippe Boucher ont remporté sept de leurs huit derniers matchs, dont les deux disputés en fin de semaine.

Leur dernière défaite en temps régulier remonte au 5 octobre et ils ont amassé 16 points sur les

18 derniers disponibles.

«On voit que, soir après soir, on a une chance de gagner. Il s'agit d'un bon signe, ça veut dire que l'on progresse et qu'il y a de l'amélioration. Il faut l'admettre, on joue du bon hockey. Aujourd'hui [dimanche], on a affiché beaucoup plus de constance à part quelques présences en deuxième», analysait l'entraîneur-chef.

Les Remparts n'ont jamais tiré de l'arrière, prenant les devants 2-0 en première grâce à deux touches de Fabrice Herzog (10e et 11e). À chaque occasion, le Suisse était installé dans son bureau, soit devant le filet.

«Il s'agit d'une bonne séquence où l'on amasse des points au classement. On joue beaucoup mieux qu'en début de saison, on forme plus une équipe. Personnellement, j'évolue avec deux excellents joueurs, mais je vais continuer à aller devant le filet», disait le numéro 61, première étoile du match présenté devant 10 827 spectateurs.

Après une deuxième période plus à plat, où les Olympiques ont dominé 15-5 dans les lancers même si les locaux ont ajouté un troisième but par l'entremise de Zachary Moody (1er), les Remparts sont parvenus à disputer une forte troisième période. Des trois buts en l'espace de 1:51, le premier dans la LHJMQ de Maxime Chevalier a coupé court aux espoirs des visiteurs.

À son premier match à Québec depuis la défaite de 11-2 contre Val-d'Or, Callum Booth a bloqué 29 lancers sur 31, jouant avec assurance. Il n'a été battu que par Vaclav Karabecek et Vincent Dunn.

«Je suis toujours nerveux avant un match, ça a été comme ça toute ma vie. J'avais hâte d'avoir ma première victoire ici, c'est le fun. Même si je n'avais pas aimé mon dernier match à Québec, j'étais excité. Il y avait de l'atmosphère à Saint-Jean, l'autre jour, mais ce n'est rien à comparer avec ici», soulignait le gardien de 16 ans, auteur de deux des trois derniers gains des siens.

«Le kid mérite sa victoire, il a montré qu'il était un gardien talentueux», avouait pour sa part Benoît Groulx, l'entraîneur-chef des Olympiques. Boucher, lui, soulignait que son jeune gardien avait été solide, ajoutant «qu'on était confiant avec la manière dont il pratique». Plus encore, le pilote des Remparts se réjouissait de la contribution de tout un chacun.

Coup à la tête

En troisième, Émile Poirier a écopé d'une punition majeure pour avoir porté un coup à la tête de Nick Sorensen, qui n'a pas été blessé. Si Boucher disait ne pas avoir vu le geste, Groulx s'en remettait au préfet de discipline. «Raymond Bolduc était ici, il va regarder la séquence», se limitait à dire celui qui convenait que son club n'avait pas disputé «un grand match». Les Olympiques ont été blanchis en cinq jeux de puissance, les Remparts touchant la cible une fois en deux occasions.

Le présent séjour à domicile contre trois clubs de premier plan se poursuivra, mercredi, avec la visite du Drakkar de Baie-Comeau.

En vitesse...

- Anthony Duclair est devenu le 10e joueur depuis la renaissance des Remparts à marquer quatre buts dans un match, samedi. Si Alexander Radulov a déjà connu des parties de six et sept buts, les autres auteurs d'un quadruplé sont Éric Chouinard, Mikhail Stefanovich, Kurt Johnston, Simon Gagné, Brent Aubin, Adam Erne et Mikhail Grigorenko.

- Anthony, fils du gardien Martin Brodeur, n'était pas devant le filet, dimanche après-midi. «Comme les recrues qui arrivent, il doit s'adapter à tout. Il s'agit d'une ligue bien différente d'où il jouait, l'an passé. Shattuck et le junior majeur, ce n'est pas la même chose», disait Benoît Groulx.

- Comme prévu, Brandon Shea a raté le match en raison d'une blessure l'ayant empêché de disputer les deux dernières périodes, samedi.

- Après avoir raté 13 matchs en raison d'une fracture à une main, le défenseur Duncan MacIntyre était de retour dans l'alignement.

- Ancien joueur des Citadelles au début des années 2000, Éric Landry était de retour à Québec en qualité d'adjoint à Benoît Groulx...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer