Hubert Lamarre plus ambitieux

Hubert Lamarre entreprend avec confiance sa deuxième saison... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Hubert Lamarre entreprend avec confiance sa deuxième saison complète dans la LHJMQ.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les recrues qui ne sont pas des choix de première ronde ont l'habitude de s'intégrer discrètement à leur nouvelle équipe. Mais dès qu'ils acquièrent de l'expérience, certains n'hésitent pas à prendre plus de place. Hubert Lamarre fait partie de ces «jeunes vétérans» avec de l'ambition.

Rétabli d'une blessure à un genou qui lui a fait rater la fin de la dernière saison et les séries éliminatoires, le centre de 18 ans fait bien les choses depuis le début de camp d'entraînement des Remparts. Il a aussi livré un bon match préparatoire, vendredi contre l'Armada de Blainville-Boisbriand, aux dires de l'entraîneur-chef, Philippe Boucher.

«Ma perception des choses est complètement différente de l'an dernier. L'an passé, je rentrais dans un monde que je ne connaissais pas, mais aujourd'hui, je sais comment ça marche, je suis habitué au voyagement, à la longueur du calendrier. Une année d'expérience, ça aide beaucoup», a souligné le Beauceron au terme de l'entraînement, lundi matin.

Dévoué corps et âme

Lamarre n'est pas le plus costaud de l'équipe, mais ça ne l'empêche pas d'être dédié corps et âme à la cause des Remparts. Pas question pour lui de pratiquer un autre style que le sien. «Je suis un travaillant, et c'est par le travail que les résultats viennent. Je pense que je cadre dans le portrait de Philippe [Boucher]», disait-il à propos de l'effort réclamé par le nouvel entraîneur-chef des Remparts.

Jeune homme à la parole facile, Lamarre entreprend sa deuxième saison complète - il a aussi joué sept matchs en 2011-2012 - dans la LHJMQ. Il l'entreprend avec une plus grande confiance en ses moyens.

«La confiance te permet de faire des choses que tu n'oses pas vraiment faire quand t'es plus jeune. Ce n'est pas qu'on n'a pas le droit, mais on est toujours plus prudent», a soutenu l'attaquant au style plus défensif.

Le Beauceron aimerait bien jouer un plus grand rôle au sein de l'équipe cette année. «Les entraîneurs me connaissent, ils savent que je peux faire un bon travail en désavantage numérique. Ce n'est pas mauvais pour un joueur de vouloir en faire plus. J'ai pris ma pilule sur le quatrième trio, l'an passé. Ce n'est pas de l'audace de penser que je peux jouer sur le troisième trio contre les bonnes lignes offensives adverses. Je sais que je ne serai pas un marqueur de 100 buts, mais si je peux contribuer un peu, ce serait correct. J'aime jouer en désavantage, tuer des punitions, bloquer des lancers, déranger l'adversaire. Dans mon livre, c'est aussi bon de scorer deux buts que d'en empêcher deux», a mentionné l'auteur de deux buts et six points en 53 parties en 2012-2013 dans un rôle de soutien et défensif.

Lamarre ne veut pas que ses propos soient perçus comme de l'arrogance. Ce qui lui tient à coeur, avant sa propre personne, c'est l'équipe. «Tout le monde qui suit les Remparts le sait, je suis dédié et dévoué à la cause. Je considère comme un privilège et une fierté de jouer pour eux», a souligné celui qui, en raison de la jeunesse de ses coéquipiers, veut déjà imiter les vétérans qui lui ont permis, par le passé, d'être à l'aise rapidement dans le vestiaire et sur la patinoire.

***************

En vitesse...

L'ailier Anthony Duclair, qui célébrait son 18e anniversaire lundi, a raté la séance d'entraînement des Remparts en raison d'une blessure au haut du corps subie dans le dernier match hors concours. «Ça l'air que c'est ce qu'il faut dire», a souligné en riant Philippe Boucher... Par leur présence, les anciens Remparts Mikaël Tam et Jonathan Audy-Marchessault ont haussé la vitesse de la pratique, lundi matin. «Ils sont de bons exemples pour nos jeunes, ils ont toujours le gaz dans le fond», a fait remarquer Boucher... Plusieurs joueurs professionnels participeront à un match simulé contre les Remparts, ce matin, au Complexe de L'Ancienne-Lorette. «On veut jouer comme on le fera jeudi [contre l'Armada] et les gars qui viennent ne recherchent pas du hockey d'été, mais un bon rythme», a noté l'entraîneur-chef...Nick Sorensen, Massimo Carozza et Alexandre Caron-Roy étaient de retour sur la glace après quelques jours d'absence... Le directeur général des Remparts ne veut pas commenter publiquement la position du Cap-Breton - ni la sienne - dans la loterie Nicolas Roy qui s'amorce. Le premier choix ayant refusé de se présenter là-bas, il est présentement sur le marché.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer