• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Remparts 
  • > Suspendus la veille, Erne et Duclair prennent part à la victoire des Remparts 

Suspendus la veille, Erne et Duclair prennent part à la victoire des Remparts

L'attaquant Anthony Verret a contribué à mettre fin... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

L'attaquant Anthony Verret a contribué à mettre fin à la séquence de cinq revers des Remparts en récoltant un but et une passe dans la victoire des siens.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

(Québec) Adam Erne et Anthony Duclair n'ont pas croupi en punition longtemps. Exclus de l'équipe la veille par leurs coéquipiers, les deux attaquants des Remparts étaient sur la glace du Colisée pour affronter Rouyn-Noranda, dimanche. Leur semblant de suspension a néanmoins eu un effet positif. Québec a gagné 3-2 et mis fin à une séquence de cinq revers.

Après l'entraînement de samedi midi, Patrick Roy avait annoncé le congé forcé imposé à ses deux ailiers de 17 ans et espoirs du prochain repêchage de la LNH. L'entraîneur-chef avait ajouté qu'il rayerait les numéros 10 et 73 de son alignement contre Rouyn et qu'il allait «[se] rasseoir avec [ses] vétérans après le match pour en rediscuter».

On sait maintenant que Duclair et Erne ont été réhabilités dès samedi, le soir même, après une énième réunion d'équipe. Les deux pénitents ont fait valoir leurs états d'âme auprès de leurs coéquipiers. Ceux-ci sont revenus sur leur décision. Roy a entériné la réintégration.

Le patron n'a toutefois pas voulu commenter le revirement de situation, dimanche après-midi. Mystère et boule de gomme.

«On a trouvé qu'on avait lancé un message et qu'on avait besoin d'eux pour aujourd'hui [dimanche]», a tenté d'expliquer le capitaine, Martin Lefebvre, à propos de cette suspension qui n'aura duré finalement qu'un après-midi, celui de samedi. Après-midi en plus consacré au visionnement du match-catastrophe de vendredi, perdu 11-2 contre Halifax.

Attitude à changer

Blâmés pour leur individualisme, les joueurs repentis n'en ont pas révélé bien davantage. «C'est quelque chose qui est arrivé dans l'équipe, une leçon d'équipe. Aujourd'hui [dimanche], tout le monde a pris ce match comme un match d'équipe et c'était bon de gagner en équipe», a commenté Erne, l'Américain faisant comprendre que le mot-clé était maintenant équipe.

À peine plus bavard, Duclair a quant à lui répété qu'«on a compris». «Ça a été difficile. On a une attitude à changer et ç'a débuté aujourd'hui [dimanche].» Il avait donc une mauvaise attitude? «Non, mais j'agissais comme si j'avais une mauvaise attitude», a répondu Duclair.

Une telle expulsion ébranle davantage quand elle provient des coéquipiers que du coach, admet Duclair. «C'est sûr que ça va nous réveiller. L'individualisme dans l'équipe, on n'a pas besoin de ça. C'est un nouveau commencement», assure le natif de Pointe-Claire.

Cela commence par une victoire, une première depuis le 4 janvier et une première à domicile depuis le 16 décembre. Erne et Duclair occupaient leur poste habituel à l'aile gauche des deux premiers trios et côte à côte dans la première unité d'attaque massive. Duclair était sur la glace pour la mise au jeu initiale. Meilleur pointeur de l'équipe, Erne a enregistré un tir au but, une pénalité et un différentiel de + 1. La fiche de Duclair est restée vierge.

Les buts des vainqueurs sont l'oeuvre de Duncan MacIntyre, son premier dans les rangs juniors, de Logan Shaw et d'Anthony Verret. Les visiteurs ont maintenu le suspense en comptant en fin de deuxième et de troisième périodes.

Faible sur le premier but - Roy semblait désespéré au banc - le gardien François Brassard a ensuite réalisé trois ou quatre bons arrêts au profit des Remparts. Seulement 40 rondelles ont atteint les deux filets, 20 de chaque côté.

L'entraîneur-chef des Huskies de Rouyn-Noranda, André Tourigny... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

L'entraîneur-chef des Huskies de Rouyn-Noranda, André Tourigny

Photothèque Le Soleil

Des Huskies diminués

Les Huskies se sont amenés à Québec avec des effectifs réduits. Très réduits. «J'ai même appelé la Ligue, avant la partie, pour savoir c'est quoi le minimum de joueurs qu'il faut avoir», a dévoilé André Tourigny, l'entraîneur-chef du club de Rouyn-Noranda, après la rencontre.

Plusieurs joueurs de marque étaient absents pour blessure : leur meilleur pointeur et huitième de la Ligue, Jean-Sébastien Dea, leurs deux ailiers européens, le Russe Nikita Kucherov et le Suisse Zven Andrighetto, ainsi que le défenseur de 17 ans Justin Guénette, quatrième choix du repêchage de 2011.

En plus de ceux qui ont joué en étant malades, comme le petit centre Maxime St-Cyr, qui est malade depuis deux matchs [vendredi à Gatineau]. «Je ne sais pas comment il fait», a reconnu Tourigny. Puis les défenseurs de 20 et 18 ans Mathieu Brisebois et Dillon Fournier, qui jouaient blessés.

«J'ai coaché quelques matchs dans cette Ligue-là [674] et je n'ai jamais vu ça! Mais les gars ont travaillé fort, on a vidé le réservoir. Et on s'est battu jusqu'à la fin», s'est encouragé le chef de la meute, soulignant le but de St-Cyr marqué à 33 secondes de la fin.

Les quelques chances que ses Huskies ont eues, ils les ont bousillées. Brisebois et Gabriel Desjardins, deux joueurs de 20 ans, se sont tour à tour présentés seul devant François Brassard pour tirer à côté de la cage. Tourigny a quand même rendu hommage au portier des Remparts, qui «couvrait bien ses angles». «On espérait que les Remparts feraient plus d'erreurs et que ça nous donnerait une chance de gagner, mais ça n'a pas été le cas», a conclu l'entraîneur.

Les Huskies ont encaissé une autre mauvaise nouvelle récemment avec la défection du gardien de 19 ans Carl Hozjan, acquis de Rimouski durant la période des Fêtes. Blessure au genou et remise en question sont évoquées pour expliquer son départ. Alexandre Bélanger, 17 ans, est maintenant premier gardien, alors que Philippe Gingras, 18 ans, a été sorti de sa retraite pour le seconder.

Rappelons finalement que l'ailier russe Kucherov, un ancien des Remparts, s'est fracturé une main au Championnat du monde junior. Une bonne semaine de guérison s'avère encore nécessaire.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer