Expulsion de Duclair et Erne: «c'est une décision d'équipe»

Après l'entraînement d'hier, les joueurs des Remparts se... (Photo Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Après l'entraînement d'hier, les joueurs des Remparts se sont regroupés au centre de la patinoire.

Photo Le Soleil, Steve Deschênes

Partager

(Québec) Joueurs et entraîneurs des Remparts de Québec ont discuté, samedi matin. Beaucoup discuté. Mais au sortir de ces longues délibérations, une chose était claire pour tous. «On n'accepte pas que quelqu'un joue pour sa petite personne», a annoncé le capitaine, Martin Lefebvre.

Adam Erne et Anthony Duclair en ont subi les conséquences. Ils ont été priés de retourner réfléchir à la maison sur leur attitude au sein de l'équipe. «C'est une décision d'équipe, assure Lefebvre. On veut que tout le monde joue pour le logo des Remparts avant tout.»

Le défenseur de 19 ans et de quatrième saison au sein du junior majeur estime qu'il fallait «envoyer un message. C'est sûr que ç'aurait été facile de juste leur parler et de les laisser jouer demain [aujourd'hui]. Ils auraient pu jouer leur meilleure game de l'année! Mais on ne veut pas juste demain [aujourd'hui], on veut toute l'année», fait-il valoir.

Le revers de 11-2 face aux Mooseheads, vendredi soir, a juste été la goutte qui a fait déborder le vase. Surtout après que les deux se furent absentés toute la semaine pour évoluer avec les meilleurs espoirs du junior canadien. Mais «ça n'a pas commencé hier [vendredi]. On était rendus là», avance Lefebvre, sans préciser si un événement en particulier a causé la rupture.

Se faisant porte-parole du groupe de par son rôle de capitaine, Lefebvre précise que «les joueurs et les coachs ensemble étaient tous d'accord. On va se serrer les coudes en équipe. Sans eux on ne peut pas gagner, mais sans nous, ils ne peuvent pas gagner non plus».

Lefebvre admet que les Remparts traversent des temps durs. Ils viennent d'essuyer cinq défaites consécutives, dont l'humiliation de vendredi. Ils perdent en plus trois joueurs vedettes en Mikhail Grigorenko (LNH), Erne et Duclair.

«C'est la passe la plus dure en quatre ans que je suis avec l'équipe», reconnaît le numéro 40. «C'est une période difficile, mais on va prendre des mesures en conséquence. Il est important d'avoir une meilleure attitude. On veut que les gars jouent pour l'équipe avec coeur et passion. Le travail va toujours battre le talent!»

Film d'horreur à visionner

Après l'entraînement, joueurs et entraîneurs passaient l'après-midi de samedi au Colisée pour une projection privée du film d'horreur de la défaite de 11-2 subie la veille contre Halifax. «Il y a des manières de gagner et il y a des manières de perdre. Hier [vendredi], ce n'était pas une de ces manières-là», prévient Patrick Roy.

Les Remparts (25-16-3) reçoivent aujourd'hui (15h) la visite des Huskies de Rouyn-Noranda (28-15-1). Sans l'ancien des Remparts Nikita Kucherov, qui s'est fracturé une main au Championnat du monde junior. Le Russe de 19 ans en a encore pour au moins une bonne semaine à guérir.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer