Nick Sorensen revient avec l'argent... en attendant l'or!

Nick Sorensen est revenu à Québec, lundi avec... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Nick Sorensen est revenu à Québec, lundi avec une médaille d'argent remportée au Mondial junior. Il espère obtenir l'or au prochain Mondial, qui aura lieu chez lui à Malmo en Suède.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

(Québec) Fatigué par le long voyage et affaibli par un vilain virus, Nick Sorensen avait les traits tirés, à son arrivée à l'Aéroport Jean-Lesage, lundi soir. L'attaquant des Remparts dissimulait toutefois mal sa fierté de rapporter dans ses bagages la médaille remportée par la Suède au Mondial junior, à Oufa, en Russie... Même si elle est d'argent!

Quelques jours après la fin du tournoi, Sorensen n'a pas caché que la défaite de 3-1 en finale, face aux puissants Américains, faisait toujours mal. Mais force est d'admettre que l'adversaire était de taille!

«Nous voulions la médaille d'or, mais je dois reconnaître que les États-Unis ont été très bons. Ils méritaient la victoire. Avant le tournoi, on savait qu'ils étaient bons, mais ils n'ont jamais cessé de progresser. Dans le match de la finale, c'était 1-0 pour nous, mais ça aurait pu être 4-0 pour eux. Ils ont vraiment bien joué dans ce match», a-t-il concédé.

La demi-finale aura vu les Suédois avoir le meilleur sur les Russes - et sur le coéquipier des Remparts Mikhail Grigorenko - par la marque de 3-2, dans un match excitant au possible, qui s'est soldé en tirs de barrage. L'espoir du Canadien Sebastian Collberg avait été le seul à déjouer Andrei Vasilevski pendant la fusillade, lorsque l'ancien coéquipier de Sorensen chez les Remparts, Nikita Kucherov, s'était amené devant Niklas Lundstrom. Incapable de le déjouer, il confirmait du même coup, de manière dramatique, la victoire suédoise!

«Il y avait tellement de gens qui étaient là pour applaudir les Russes! C'était vraiment excitant de remporter ce match chez eux, même si ç'a été dur pour les nerfs! Mais si on regarde le match dans son ensemble, on méritait vraiment de le gagner. Nous avions vraiment très bien joué.»

Grigorenko bon joueur

Lors de la traditionnelle poignée de mains, Grigorenko s'était d'ailleurs montré bon joueur, devant son coéquipier des Diables rouges. «Après notre match de demi-finale, il m'a dit : "Bon match!" et "Bonne chance pour la finale!" C'est la seule fois où je l'ai vu là-bas, puisqu'on ne jouait pas dans les mêmes arénas. Nous étions ni plus ni moins que séquestrés dans notre chambre d'hôtel.»

Confiné à un rôle de 13e attaquant, Sorensen n'aura pas vu beaucoup d'action au cours de la compétition, une situation qu'il acceptait d'entrée de jeu. Rien que d'avoir gagné un poste dans l'équipe, à l'âge de 18 ans, après avoir raté une saison complète en raison d'une reconstruction du genou, constituait une victoire pour lui. «Je suis vraiment très fier de ça», a-t-il avoué.

Cela ne l'a pas empêché d'apprendre beaucoup au contact des joueurs parmi les plus talentueux au monde et de vouloir maintenant mettre ces connaissances au profit des Remparts. Dans un an, il espère aussi le faire, dans un rôle prépondérant, au sein de l'équipe de Suède, qui tentera de reconquérir son titre de 2012, chez elle, à Malmo.

«Je viens de Malmo, alors ce serait vraiment excitant pour moi de jouer là-bas! J'ai parlé aux entraîneurs... Je veux avoir un plus grand rôle. Je serai un an plus vieux. L'année passée, je n'ai pas joué. Alors cette année, j'étais juste content d'avoir fait l'équipe. L'année prochaine, je vise un poste sur les deux premiers trios.»

Et, bien sûr, une médaille d'or! «Je suis heureux de la médaille d'argent, même si c'est encore difficile pour moi d'accepter qu'elle soit d'argent. Je voulais tellement l'or! Mais je sais que lorsque je vais regarder cette médaille dans une semaine, je serai content. Dans un an, cependant, je veux l'or!»

En vitesse...

Pendant son séjour en Russie, Sorensen n'a jamais cessé de suivre les activités des Remparts. «J'ai suivi tous les matchs! Je ne les ai pas tous regardés en direct à cause du décalage horaire, mais je suis resté bien branché. J'ai hâte de rencontrer les nouveaux joueurs. Ils semblent bien faire depuis qu'ils sont arrivés», a-t-il laissé entendre... Sur les performances de son coéquipier Mikhail Grigorenko au Mondial junior : «Il a été incroyable, vraiment très bon! Je lui souhaite le meilleur du monde, ce qui serait probablement de jouer dans la LNH, même si on préférerait l'avoir avec nous. De son côté, il mérite de jouer sur la plus grande scène»... Les Remparts ont été conviés à une intense séance en gymnase, lundi matin. L'équipe reprend l'entraînement sur glace aujourd'hui, en fonction de son match de jeudi, à Chicoutimi. Sorensen ne sait pas encore s'il sera en mesure d'y participer. En après-midi, les joueurs des Remparts visiteront les enfants malades du CHUL... L'attaquant Louis-Philippe Carrier, qui terminera la saison à titre de joueur affilié, a été suspendu pour quatre matchs en raison de son coup de genou à l'endroit d'Anton Zlobin, à Val-d'Or, samedi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Plus qu'un Européen avec les Remparts

    Remparts

    Plus qu'un Européen avec les Remparts

    Les Remparts ont entrepris la saison avec trois joueurs européens, ils la termineront avec un seul. «Ça fait un peu bizarre», admettait le Suédois... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer