L'Abitibi, un défi pour les Remparts

Troisièmes au classement général de la LHJMQ avec... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbéà)

Agrandir

Troisièmes au classement général de la LHJMQ avec 51 points, le même nombre que les Remparts, les Huskies surprennent bien des gens par leur rendement. Patrick Roy n'est toutefois pas de ceux-là.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbéà

Partager

(Québec) Troisièmes au classement général de la LHJMQ avec 51 points, le même nombre que les Remparts, les Huskies surprennent bien des gens par leur rendement. Patrick Roy n'est toutefois pas de ceux-là.

«Je voyais les Huskies là où ils sont», a indiqué l'entraîneur-chef des Remparts au sujet de ses adversaires de vendredi soir, à Rouyn-Noranda. «Je m'attendais à ce qu'ils connaissent une très bonne saison.

«Ils ont une très belle profondeur et il n'y a aucun doute qu'il va falloir jouer du bon hockey contre eux», a ajouté Roy. «Les gars devront exceller dans les zones où il faut compétitionner afin de récupérer les rondelles. Ils devront aussi s'adapter rapidement à la grandeur de leur petite patinoire afin de s'imposer dans les espaces restreints et bien bouger la rondelle.»

Le rendement des Huskies dans les dernières semaines a de quoi confondre les sceptiques. Privé de leur as Nikita Kucherov, qui défend les couleurs de la Russie lors du Championnat mondial junior, ils ont aligné sept victoires consécutives, dont deux contre l'Armada de Blainville-Boisbriand, avant de s'incliner contre les Foreurs en fin de semaine dernière.

Mais il n'y a pas que les hockeyeurs de Rouyn-Noranda qui pourraient donner du fil à retordre aux Diables rouges, en fin de semaine. Les Foreurs de Val-d'Or, leurs adversaires de samedi, connaissent également une bonne saison, eux qui sont 10es au classement général.

«Je m'attendais aussi à ça. Tout le monde voyait les Foreurs bien figurer. C'est définitivement une équipe solide. On va avoir deux très bons matchs en fin de semaine.»

L'entraîneur-chef québécois a confirmé que François Brassard sera devant le filet de son équipe, demain, à Rouyn-Noranda. Il a ajouté qu'il réfléchirait avant de décider qui il enverrait défendre la forteresse de sa formation à Val-d'Or.

«Je ne veux pas me lancer trop rapidement dans ma décision. On va commencer par jouer notre premier match et je verrai par la suite.»

Améliorer la cohésion

Sur la patinoire pendant près de 90 minutes, mercredi, les joueurs des Remparts ont de nouveau travailler à améliorer leur cohésion et à peaufiner certains détails, comme la qualité de leur exécution quand ils envoient la rondelle dans le territoire adverse. «Les gars doivent bien placer le disque», a souligné Roy. «C'est un aspect très important. Ils doivent aussi foncer vers la rondelle avec un peu plus de détermination, quelque chose qui nous manque un peu. Mais ça va venir à force de travailler. Je suis d'ailleurs très satisfait de la progression des joueurs.»

L'entraîneur-chef a répété ce qu'il avait dit au retour du congé de Noël : les hockeyeurs qu'il a acquis le 22 décembre dernier sur le marché des transactions n'ont pas comme rôle de mener son équipe. Avec l'absence de Mikhail Grigorenko, de Kurt Etchegary et de Nick Sorensen, cette tâche revient aux Logan Shaw, Adam Erne, Anthony Duclair, Martin Lefebvre et Marc-Antoine Carrier.

«Ces gars-là doivent donner le ton de manière à ce que les autres embarquent avec eux. Et je suis très heureux de leur réception. Je trouve qu'ils font un bon travail. Moi, ça me satisfait énormément.»

Analysant le travail de son no 10 qui a notamment réussi un doublé dimanche face au Phoenix à Sherbrooke, Roy a indiqué qu'il jouait de mieux en mieux. «On veut voir chez Anthony cette intensité-là et cette constance-là à chacune de ses présences.»

Roy se réjouit pour Kucherov

Même s'il a avoué ne pas trop suivre les activités du Championnat mondial de hockey junior, Patrick Roy se réjouit d'apprendre que son ex-joueur Nikita Kucherov y connaisse beaucoup de succès, comme ce fut le cas, mercredi, alors qu'il a inscrit le filet qui a permis à l'équipe russe d'égaler la marque avec moins de deux minutes à faire en troisième en plus de compter le filet gagnant en fusillade face à la Suisse. «Kruchy, on l'adorait. Et quand on échange un joueur, on espère qu'il connaîtra du succès avec sa nouvelle équipe. Mais on avait Sorensen [Nick] et Grigo [Mikhail Grigorenko]. Il fallait prendre une décision. Et on pensait que c'était dans le meilleur intérêt de nos trois joueurs de faire le choix que nous avons fait. La différence à la fin, c'est que Sorensen va être ici pendant un an et demi alors que Kucherov nous aurait donné trois mois de hockey.»

Aucune discussion

À une semaine de la fin de la période des transactions, Patrick Roy a indiqué qu'il n'avait aucune discussion avec ses homologues de la LHJMQ. «On n'a rien sur la table actuellement. Je suis satisfait de l'équipe que j'ai. On verra s'il y aura des opportunités qui se présenteront à la dernière minute. Mais au moment où l'on se parle, j'ai l'impression que l'équipe ne changera plus.» Le pilote des Remparts n'a pas caché qu'il aurait beaucoup aimé pouvoir mettre la main sur Ryan Tesink, que les Sea Dogs ont échangé à l'Armada, mercredi. «Mais notre capacité de payer n'était pas là. L'Armada avait un choix de première ronde que nous, on n'avait pas. Et en plus, c'était un très bon choix de première ronde. Et c'est ce que Saint-Jean voulait. En même temps, cette transaction complète un peu l'échange de Charles-Olivier Roussel, qui avait été envoyé par l'Armada aux Sea Dogs en échange d'un premier choix. Aujourd'hui, on peut dire que c'est comme si Saint-Jean avait échangé Tesink à Blainville-Boisbriand contre Roussel.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer