Zachary Fortin devant le filet des Remparts

Zachary Fortin n'a pas caché qu'il aura un peu... (Photothèque le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Zachary Fortin n'a pas caché qu'il aura un peu de pression en début de rencontre, dimanche, alors que les Remparts affronteront le Phoenix.

Photothèque le Soleil, Pascal Ratthé

Partager

Sur le même thème

(Québec) Plus d'un mois après avoir eu son dernier départ, Zachary Fortin aura de nouveau la chance d'amorcer un match devant le filet des Remparts. Patrick Roy a confirmé après l'entraînement des Diables rouges, samedi, que le jeune gardien de 17 ans affronterait le Phoenix à Sherbrooke, dimanche.

«Ça va faire du bien, a lancé Fortin qui avait donné quatre buts sur 26 lancers en 52 m28 de jeu face au Rocket de l'Île-du-Prince-Edouard le 28 novembre dernier au Colisée Pepsi. J'avais parlé de la situation à Pat (Patrick Roy) et il m'avait dit : si tu ne gardes pas les buts plus souvent, ce n'est pas parce que l'on n'a pas confiance en toi. C'est parce qu'il nous manque plusieurs joueurs d'impact dans l'alignement. Et c'est quelque chose que je comprends, car il faut demeurer haut dans le classement.

«Je sais aussi que c'est mon travail, en tant que gardien numéro deux, d'être patient et de travailler fort durant les entraînements afin d'être prêt pour aller chercher un gros match à chaque fois que je vais sauter sur la patinoire.»

Le jeune cerbère n'a pas caché qu'il aura un peu de pression en début de rencontre, dimanche. François Brassard a été le gardien partant lors des 11 derniers matchs des Remparts. Pendant cette période, il n'a été utilisé qu'en relève et son temps de glace a été limité à 18 m44, soit moins d'une période. «Je vais être nerveux en début de rencontre, mais après cinq minutes, je vais être correct.»

Parlant de la rencontre de dimanche face au Phoenix, Fortin a expliqué qu'elle constituait un piège. Il a expliqué que même si la formation sherbrookoise se situait dans le bas du classement général, elle avait offert de bonnes performances dernièrement. «Et le Phoenix est allé chercher de nouveaux joueurs. Nous ne saurons donc pas trop à quoi nous attendre. Il va falloir sortir forts. Mais si on joue comme on est supposés le faire, il n'y aura aucune raison pour que l'on perde ce match-là.»

Aux lendemains de la mitraille de 49 tirs essuyés par François Brassard, Fortin a souri lorsqu'on lui a demandé quel genre de match il aimerait avoir à Sherbrooke. «Moi, comme d'ailleurs tous les autres gardiens, on préfère les rencontres où nous sommes très occupés. Quand tu reçois beaucoup de tirs, tu demeures actif. Et c'est plus facile de rester concentré.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Jérémy Beaudry contre ses <em>chums</em>

    Remparts

    Jérémy Beaudry contre ses chums

    À peine deux semaines après son arrivée chez les Remparts, Jérémy Beaudry aura l'occasion, dimanche, de renouer avec ses anciennes amours. Les... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer