Québec 4/Saint-Jean 2: fin de voyage satisfaisante pour Roy

À son 100e match dans la LHJMQ, Mikhail... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

À son 100e match dans la LHJMQ, Mikhail Grigorenko a inscrit deux buts samedi dans la victoire de 4-2 des Remparts sur les Sea Dogs de Saint-Jean.

Photothèque Le Soleil

Partager

(Saint-Jean) Peut-être à ses derniers coups de patin dans l'uniforme des Sea Dogs, Jonathan Huberdeau n'a pas mis de temps - 40 secondes! - à mettre son empreinte sur la rencontre de samedi entre les Loups marins et les Remparts. Les hommes de Patrick Roy, poursuivant sur leur lancée victorieuse de la veille à Bathurst, ont toutefois coupé court à la fête, l'emportant 4-2, devant 4423 amateurs, au Harbour Station de Saint-Jean.

Avec cet arrêt à Saint-Jean, les Remparts mettaient un terme à un voyage d'une semaine sur la Côte-Nord et dans les Maritimes, où ils auront cumulé une fiche inespérée de 3-1 et auront réussi à sortir progressivement de leur léthargie offensive.

L'attaquant Adam Erne, avec un but et deux passes, a mené la charge pour les Remparts, samedi. À son 100e match en carrière dans la LHJMQ, Mikhail Grigorenko a inscrit ses 28e et 29e buts de la saison, en bonne voie vers une saison de 50 buts.

«On a mieux joué à Bathurst et très bien joué, ce soir [samedi]. On a un peu manqué de gaz en troisième période, mais ils nous attendaient depuis plusieurs jours. Quant à nous, c'était notre troisième match en quatre jours, alors c'était un peu normal. Mais je suis très content. On a travaillé fort, on a mis nos bottes de travail. C'est ce qu'on a fait et ce qu'on devait faire. On a joué une game intelligente», a félicité Roy.

En première, il avait fallu moins d'une minute aux Sea Dogs, et à leur meilleur marqueur, Jonathan Huberdeau, pour ouvrir la marque et déclencher la traditionnelle pluie de peluches, qui précède le temps des Fêtes.

Un rebond vif sur la bande a ramené la rondelle devant le but de François Brassard, qui s'était compromis à sa droite. Laissé seul à la porte des buts, Huberdeau n'a eu qu'à rediriger la rondelle dans une cage ouverte à la gauche du portier.

Shaw crée l'égalité

Toujours meneurs de la Ligue en avantage numérique, les Remparts ont profité de leur première supériorité d'un homme, à peine 2:32 plus tard, pour niveler la marque, alors que Logan Shaw, avec un tir sur réception du cercle des mises en jeu, trompait Sébastien Auger au-dessus de son épaule droite.

Les Remparts ont élargi l'écart à 2-1 au milieu d'une deuxième qu'ils ont presque totalement dominé, bombardant Auger de 16 lancers, contre 8 sur Brassard. C'est Erne, sur une manoeuvre individuelle spectaculaire, qui a déjoué le portier originaire de Québec d'un lancer du revers, qui s'est glissé entre ses jambières.

Grigorenko a ajouté à l'avance des siens en tout début de troisième. Profitant de l'écran fait par un défenseur, il a logé un tir précis des poignets au-dessus du bloqueur d'Auger. La réplique des Sea Dogs a toutefois été immédiate, alors que Jason Cameron, posté sur la ligne des buts, mystifiait Brassard d'un angle fermé et réduisait l'écart 3-2. Grigorenko, avec son deuxième du match, a complété le pointage de 4-2 dans un filet désert.

«On a gardé notre jeu simple. Pour moi, c'était du hockey de séries éliminatoires. On a placé la rondelle. On peut peut-être améliorer la qualité de nos dumps, l'endroit où l'on place la rondelle en échec avant, pour justement se donner de meilleures situations, mais on a amélioré bien des choses. On a bien travaillé dans notre territoire. Un moment donné, le trio de Shaw a tellement dominé... On aurait dit que c'était les Sea Dogs de l'année passée!» a conclu Roy, sourire de satisfaction au visage.

En vitesse...

À quelques jours de l'ouverture du marché des échanges, la machine à rumeurs s'est bel et bien mise en marche dans la LHJMQ. Deux des plus persistantes dans Internet envoyaient chez les Remparts l'attaquant de 19 ans Blake Millman (Cap-Breton) et le défenseur de 19 ans Dillon Donnelly. (Shawnigan), deux joueurs robustes... Avant la rencontre, les SeaDogs ont honoré le défenseur de 16 ans originaire de Québec, Olivier Leblanc, à titre de joueur étudiant du mois. Ils en ont fait de même avec Jonathan Huberdeau, qui est devenu le marqueur le plus prolifique de l'histoire des Sea Dogs le 29 novembre, alors qu'il surpassait le record de 251 points de Michael Kirkpatrick, inscrit entre 2007 et 2011...

Mikhail Grigorenko disputait son 100e match en carrière dans la LHJMQ, samedi. Durant cette période, il a amassé 72 buts et 73 mentions d'aide, pour un total de 145 points... Habituellement peu efficace dans le cercle des mises en jeu, le centre russe y a été particulièrement brillant samedi, remportant 16 de ses 20 mises en jeu... Incités par leur entraîneur à être plus robustes, les Remparts ont dominé les Sea Dogs 13-7 au chapitre des mises en échec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer