L'heure est aux sacrifices pour les Remparts

Le défenseur Martin Lefebvre est d'avis que les... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le défenseur Martin Lefebvre est d'avis que les Remparts devront se montrer plus déterminés sur la patinoire et diriger plus de lancers sur les gardiens adverses s'ils veulent remporter des matchs.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partager

(Charlottetown) Avec leur gain de 3-1 à Baie-Comeau, dimanche, les Remparts ont mis un terme à une première séquence de trois défaites, cette saison. Même s'ils ont retrouvé le chemin de la victoire, les hommes de Patrick Roy ne sont pas sortis de l'auberge pour autant, estime le capitaine Martin Lefebvre.

De retour à temps plein dans l'action depuis vendredi, le défenseur croit que la troupe québécoise n'a pas résolu tous ses problèmes face au Drakkar. Elle peut toutefois construire sur les aspects les plus positifs de cette rencontre, où elle a démontré plus de détermination. Une demande de l'entraîneur-chef Patrick Roy.

«Dimanche, on a travaillé plus fort, même si on a encore de la misère à trouver le fond du filet. Chose certaine, il y avait plus d'effort. On a fini nos mises en échec. On est sur la bonne voie. Maintenant, il faut marquer des buts», a noté le vétéran de 20 ans, qui n'a pas mis de temps à retrouver ses jambes, ayant couvert le rapide attaquant suisse Sven Andrighetto, à son premier match complet face aux Huskies, vendredi.

De la combativité, Patrick Roy veut en voir dans tous les aspects du jeu, que ce soit au moment de bloquer des lancers, de gagner des batailles le long des rampes, de foncer au filet pour saisir un rebond, d'effectuer un repli défensif. C'est d'ailleurs sur ces aspects du jeu que portait son entraînement de mardi, en vue de la rencontre d'aujourd'hui face au Rocket, au Centre civique de Charlottetown.

«Il ne demande pas aux joueurs d'arracher des têtes sur la glace. C'est plutôt d'être plus compétitifs, plus particulièrement sur le bord de la bande, au lieu de tenter des petites feintes. C'est le genre de petits sacrifices qu'il faut faire. Mettre les habiletés de côté pour être plus efficaces. Parce que les autres équipes commencent à savoir qu'ils peuvent jouer physique contre nous...» a laissé entendre Lefebvre.

Plus acharnés

Force est d'admettre qu'il ne manque pas grand-chose aux Remparts (20-7-0-1), installés au troisième rang de la LHJMQ avant les rencontres de mardi, pour s'imposer devant toutes les formations de la Ligue. Avec des unités spéciales fonctionnant à plein régime - premier en avantage numérique (31,3 %) et deuxième en désavantage numérique (84 %) -, un attaquant (Mikhail Grigorenko) et un gardien (François Brassard) figurant parmi les trois meilleurs du circuit, ainsi qu'un quart-arrière de la trempe de Martin Lefebvre, les Remparts peuvent flirter avec le sommet du classement général.

Mais pour s'y maintenir, ils devront se montrer plus acharnés sur la patinoire et diriger plus de lancers sur les gardiens adverses. Seulement au cours de leurs trois derniers matchs, ils ont été dominés au chapitre des tirs au but, que ce soit contre le Rocket (27-30), les Huskies (28-33) ou le Drakkar (19-38).

«Pour marquer des buts, il faut être patients. On a parlé de ça aussi. [...] Il faut accepter de faire des jeux moins fancy. [...] Il faut aussi amener plus de rondelles au filet et ça va donner plus de chances de marquer. Plus tu lances, plus tu as la chance de saisir un retour», a convenu le 40 des Remparts.

Martin Lefebvre admet que les leaders de l'équipe, les vétérans comme Jason Houde, Logan Shaw, Ryan Culkin et lui, devront montrer l'exemple. Ce sera particulièrement vrai pendant l'absence des Grigorenko et Sorensen, qui partiront défendre les couleurs de leurs pays au Mondial junior. «Ça va être aux autres de prendre plus de responsabilités. Ce qui est sûr, c'est qu'on va devoir travailler en équipe plus que jamais. On ne pourra pas se permettre d'avoir de passagers...»

Dwyer colle à sa recette

Sur une lancée de trois victoires amorcée face aux Remparts à Québec le 28 novembre, le Rocket (16-10-2-0) collera à la recette gagnante qui l'a vu grimper du 11e au 8e rang de la LHJMQ, lors du match d'aujourd'hui, au Centre civique de Charlottetown. Ayant retrouvé son aplomb, le gardien Maxime Lagacé, un espoir des Stars de Dallas originaire de Québec, sera en devoir. C'est lui qui avait signé la victoire du Rocket au Colisée, il y a une semaine. Depuis, il a ajouté un autre gain à sa fiche (7-5-1-0), face au Screaming Eagles, dimanche. «Il n'y a donc pas de changement à prévoir dans notre alignement pour le match. [L'attaquant tchèque] Matej Beran, qui est de retour depuis deux matchs, sera là. Tout le monde est à son poste et Maxime Lagacé va commencer dans le filet», a confirmé Gordie Dwyer, mardi.

Un message à passer

Les Remparts et le Rocket ont divisé les honneurs de leurs deux matchs cette saison. Québec l'a emporté 5-3 au Colisée le 9 novembre, alors que l'Île-du-Prince-Édouard a signé une victoire au même pointage, le 28 novembre, également à Québec. La rencontre d'aujourd'hui, au Centre civique de Charlottetown, est la dernière entre les deux équipes, en saison régulière. Elle sera l'occasion pour les Remparts, qui n'ont pas digéré de perdre aux mains des insulaires devant leurs partisans, de leur rendre la pareille. «Ils sont venus en gagner une à Québec. Ça va être l'occasion pour nous de leur lancer un message. Ce qu'on veut, c'est une belle performance d'équipe et continuer sur la lancée de Baie-Comeau», a indiqué le capitaine Martin Lefebvre. Les Remparts devront avoir particulièrement à l'oeil la vedette offensive du Rocket et meilleur marqueur de la LHJMQ, Josh Currie (photo). L'attaquant de 20 ans vient d'être nommé joueur de la semaine au pays, après avoir amassé cinq buts et trois passes en quatre matchs.

En vitesse...

Les Remparts ont profité de la journée de mardi pour s'adonner à une activité d'équipe, alors que les joueurs se mesuraient sur les allées de quilles. C'est le duo formé des vétérans Logan Shaw et Martin Lefebvre qui est sorti grand champion de la compétition... Le gardien François Brassard (15-6-0-1) défendra la cage des Remparts face au Rocket aujourd'hui. C'est le Gatinois qui avait signé la victoire de Québec le 9 novembre. La recrue Zachary Fortin avait encaissé le revers du 28 novembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer