Acadie-Bathurst 3/Québec 9: une distraction explosive

Les joueurs des Remparts ont célébré neuf fois... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Les joueurs des Remparts ont célébré neuf fois contre le Titan d'Acadie-Bathurst, hier, au Colisée Pepsi.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partager

(Québec) Au terme d'une journée mouvementée marquée par le départ de Nikita Kucherov vers Rouyn-Noranda, les Remparts de Québec n'ont fait qu'une bouchée du Titan d'Acadie-Bathurst à l'occasion d'une victoire explosive de 9-3, hier soir, au Colisée Pepsi.

L'attaque en rouge et beige en a fait voir de toutes les couleurs aux visiteurs, notamment en avantage numérique. Le Titan s'est brûlé en offrant huit jeux de puissance aux Remparts, qui ont touché la cible trois fois avec un surplus de joueurs.

Malgré l'échange de son camarade, Mikhail Grigorenko a compté ses 19e et 20e buts, brisant les reins de l'adversaire en milieu de deuxième avec son doublé réussi en l'espace de 1:13. Les Remparts ont d'ailleurs inscrit quatre buts sans réplique dans ce second engagement.

«C'est sûr que c'était une distraction, les gars l'aimaient [Kucherov] beaucoup, mais ils sont vite revenus sur leurs patins... J'ai parlé à Grigo hier [mardi] et ce matin [hier], c'est son pote, après tout. Il m'a dit qu'il n'était pas l'entraîneur et je l'ai apprécié. Ça lui fait de la peine, mais il l'accepte. En tout cas, j'ai trouvé qu'il l'avait bien accepté ce soir [hier]», soulignait Patrick Roy en regardant la feuille de pointage.

Bien sûr, la transaction de l'après-midi était un sujet de distraction dans le vestiaire, mais une fois concentrée sur la tâche à accomplir, l'équipe s'est amusée. Anthony Duclair (6e et 7e), Adam Erne (15e et 16e), Martin Lefebvre (2e), Marc-Antoine Carrier (8e) et Nick Sorensen (7e) ont aussi participé à ce festival offensif.

Erne mettait fin à une disette de six matchs sans but. «Je ne pense pas que je jouais mal, j'obtenais des passes, mais je ne comptais pas. On a commencé un peu lentement, mais l'attaque s'est imposée par la suite. Au début, on y pensait un peu [à l'échange] et il a fallu mettre ça de côté.»

Un sommet dans la ligue

Les Remparts signaient une 12e victoire en 13 matchs à domicile, un sommet dans la Ligue. Ils comptaient neuf buts pour une deuxième fois. «Quand tu marques neuf buts, c'est parce que tu as fait de belles choses. On a eu des chances de marquer, dont la moitié venait de l'avantage numérique», indiquait Roy, qui dirigeait l'équipe dans un 499e match.

Dans le clan adverse, la serviette était lancée après deux périodes, au point où l'on planifiait une séance d'entraînement à 7h15, ce matin, seule heure de glace disponible. «Je trouvais qu'on jouait bien à cinq contre cinq en première et qu'on avait bien entrepris la deuxième, mais soudainement, il y a eu des crampes au cerveau de façon régulière», résumait l'entraîneur-chef Éric Dubois.

NOTES : François Brassard a cédé devant Adam Zboril et Brandon Hynes (deux fois)... Le descripteur de l'équipe, Raynald Cloutier, a dévoilé pendant le match que les Remparts accorderaient bientôt un essai à Alexandre Boivin, meilleur marqueur des Rangers de Gloucester (junior A de l'Ontario)... Le Titan était privé de son vétéran de 20 ans, Matthew Bissonnette, victime d'une commotion cérébrale, et a retourné son leader Zach O'Brien au vestiaire après la deuxième période afin d'éviter qu'il n'aggrave une blessure au milieu du corps.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer