Nikita Kucherov sur le marché?

??«Je veux rester ici, c'est mon premier choix.... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

??«Je veux rester ici, c'est mon premier choix. J'aime Québec et l'équipe. Je vais continuer à m'entraîner sur la glace et en gymnase. J'aimerais jouer chaque soir, c'est difficile pour nous tous», a déclaré Nikita Kucherov, au sujet des rumeurs d'échange le concernant.

Le Soleil, Yan Doublet

Partager

(Québec) Ses coéquipiers des Remparts rentraient au vestiaire les uns après les autres pendant que Nikita Kucherov discutait avec la presse écrite de Québec. Une fois l'entrevue terminée, il a filé en direction de la patinoire au lieu de tourner à droite pour se rendre au vestiaire, et ce, même s'il savait que son retour au jeu n'était pas à l'horaire, cette semaine.

Kucherov savait qu'il ne serait pas inséré dans l'alignement pour les matchs d'aujourd'hui, contre le Titan, et de vendredi, contre le Phoenix de Sherbrooke, en raison du désir de l'entraîneur-chef Patrick Roy d'utiliser «pour un petit bout de temps» le trio formé d'Adam Erne, Logan Shaw et Nick Sorensen, l'un des membres du triumvirat européen.

«Ce n'est pas le fun de ne pas être en uniforme. Je suis venu ici pour jouer et c'est ce que je veux faire. Mais je comprends la situation, je ne suis pas choqué par celle-ci et je n'en veux pas à Patrick, ni à personne», confiait le Russe de 19 ans, hier matin.

En raison du règlement qui l'oblige à utiliser un contrat chaque fois qu'il réintègre un joueur européen à sa formation, Roy n'a pas le loisir d'implanter un système d'alternance qui faciliterait les choses. Au départ, les trois devaient sauter un match à tour de rôle, mais cette façon de faire n'est plus possible. Depuis qu'il a reçu le feu vert du médecin, Kucherov a joué six matchs et en a raté trois autres (sans compter les deux à venir, cette semaine), Sorensen a été rayé l'alignement quatre fois et Mikhail Grigorenko n'a passé qu'un match dans les gradins.

Kucherov discute avec son conseiller, Steve Greenspoon, et celui-ci fait le lien avec Roy et Steve Yzerman, le directeur général du Lightning de Tampa Bay, qui a repêché l'attaquant en deuxième ronde en 2011. Personne n'a encore parlé jusqu'à maintenant d'une éventuelle transaction.

«Je veux rester ici, c'est mon premier choix. J'aime Québec et l'équipe. Je vais continuer à m'entraîner sur la glace et en gymnase. J'aimerais jouer chaque soir, c'est difficile pour nous tous», indiquait Kucherov, qui n'a pas eu vent de rumeurs.

Celles-ci commencent à circuler sur la «twittosphère». Cette semaine, le collègue Stéphane Leroux (RDS) écrivait que l'Océanic de Rimouski aurait de l'intérêt pour le numéro 86. Ne comptez pas sur le patron des Remparts pour confirmer le tout, lui qui possède le luxe de changer d'idée sur l'utilisation d'un joueur au lendemain d'une déclaration aux médias...

Roy n'est pas pressé

«Des rumeurs, il y en a toujours eu. Des rumeurs, c'est bon pour le sport. Ce n'est pas nous qui les part, je ne me suis pas levé ce matin en disant que j'échangeais l'un de mes Euros», disait Roy en précisant qu'aucun n'avait réclamé une transaction.

Roy a été limpide avec les agents des trois joueurs et Yzerman sur sa façon de gérer le dossier. Comme il l'a fait souvent depuis le début de la saison, il a répété, hier, ne pas être bousculé par le temps afin de prendre une décision.

«Il n'y a pas d'urgence dans mon cas, parce que c'est moi qui l'a, disait-il à propos de Kucherov. Est-ce que je suis à l'écoute? Oui, comme tout directeur général le serait sur n'importe quel joueur. Je vais prendre une vieille phrase, mais si [Wayne] Gretzky a été échangé, j'imagine que n'importe qui peut l'être. Ça vaut la peine de prendre le temps d'écouter, mais je ne suis pas pressé.»

LEFEBVRE EN VERT

Le capitaine des Remparts, Martin Lefebvre, s'est entraîné avec un chandail vert, hier matin, en raison de son état de santé précaire. L'arrière de 20 ans est en mesure de jouer, mais il n'est pas encore à l'aise dans toutes les situations. «Tant qu'il porte un chandail vert, ça m'indique qu'il ne jouera qu'en avantage numérique [aujourd'hui], comme il l'a fait contre Victoriaville, dimanche. Il est capable de jouer à cinq contre cinq, mais n'est pas en mesure de pousser l'adversaire. D'un autre côté, ça me plaît de jouer à 11 attaquants», indiquait l'entraîneur-chef Patrick Roy qui doit aligner sept défenseurs pour cette raison.

L'attaquant des Remparts Anthony Duclair est classé au... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

L'attaquant des Remparts Anthony Duclair est classé au 8e rang des espoirs de la LHJMQ sur la liste préliminaire de la Centrale de recrutement de la LNH.

Le Soleil, Yan Doublet

REPÊCHAGE: LA LISTE PRÉLIMINAIRE DÉVOILÉE

La Centrale de recrutement de la LNH a publié sa liste préliminaire par ligue en prévision du prochain repêchage. Nathan MacKinnon, des Mooseheads de Halifax, vient au sommet de celle-ci devant son coéquipier Jonathan Drouin. Le Russe du Drakkar de Baie-Comeau, Valentin Zykov, est classé troisième, tandis que Frédérik Gauthier (Rimouski) est classé quatrième. En ce qui concerne les joueurs des Remparts, on retrouve les noms d'Adam Erne (5e), Anthony Duclair (8e) et Nick Sorensen (16e) ainsi que Kurt Etchegary, ce dernier ayant raté trop de matchs pour obtenir un rang de classement. Dans les autres ligues canadiennes, le défenseur Seth Jones (Portland) et le centre Sean Monahan (Ottawa) sont considérés comme étant des premiers de classe à ce moment-ci de la saison. Le dernier joueur de la LHJMQ à avoir été le choix initial du repêchage de la LNH a été Sidney Crosby (Pittsburgh) en 2005 lors de la séance ayant suivi le lock-out.

BON DOSSIER À DOMICILE

Les Remparts reçoivent le Titan d'Acadie-Bathurst, aujourd'hui (19h), au Colisée Pepsi, où ils présentent un dossier de 11-1, le meilleur du circuit dans les matchs disputés à domicile. «Je ne le savais pas et on va continuer à ne pas regarder cela. On joue bien à la maison depuis le début de la saison, il suffit de continuer. Nous avions joué un fort match là-bas [victoire de 8-3 le 2 novembre], je m'attends à une bonne opposition de leur part. Il faut continuer à travailler comme on le fait présentement. Moi, je trouve qu'on a disputé un bon match, dimanche», évaluait Roy à propos de la victoire de 3-2 de ses protégés en tirs de barrage contre les Tigres.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer