Un «petit nouveau» de... 6'4"!

Mis sous contrat par les Remparts comme joueur... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Mis sous contrat par les Remparts comme joueur autonome, Jean-Kristoff Grenier fera ses débuts dimanche contre le Cap-Breton, son ancienne équipe dans la LHJMQ.

Photothèque Le Soleil

Partager

(Québec) Jean-Kristoff Grenier n'a pas que le nom de famille en commun avec Alexandre Grenier. Il pourrait bien avoir la même histoire! Mis sous contrat à titre de joueur autonome cette semaine, l'attaquant de 19 ans, un ancien espoir des Screaming Eagles, effectuera sa rentrée dans l'alignement des Remparts face à son ancienne équipe, dimanche, au Colisée.

Premier marqueur des Mustangs de Vaudreuil-Dorion (junior AAA) avec 14 buts et 17 passes, Jean-Kristoff Grenier, un grand gaillard de 6'4" et de 205 livres, a participé à un premier entraînement avec l'équipe hier, patrouillant la gauche du premier trio complété par Mikhail Grigorenko et Nikita Kucherov.

Possédant de belles habiletés offensives, le natif de Brossard n'a pas toujours brillé par son éthique de travail. Un aspect de son jeu qu'il a amélioré, a-t-il dit au dg-adjoint Jean Gagnon.

«Je vois ça comme une deuxième chance et une opportunité de montrer ce que je sais faire. Pour l'instant, j'ai une bonne saison dans le junior AAA. Je crois qu'on m'amène ici pour un aspect offensif. Demain [aujourd'hui], c'est ce que je vais essayer d'amener sur la patinoire», a indiqué le nouveau numéro 59 des Remparts, qui n'a aucun lien de parenté avec l'autre Grenier, même si les deux joueurs sont originaires de la Rive-Sud de Montréal.

À sa première saison dans la LHJMQ en 2010-2011, l'ailier droit naturel avait cumulé quatre buts et deux passes en 50 points. Tout un contraste avec sa production de cette saison avec les Mustangs, une équipe de bas de classement de la LHJAAAQ! Avec Grigorenko et Kucherov, Grenier sait qu'il devra toutefois adapter son jeu.

«Je suis un gars qui a de bonnes mains et qui est capable de jouer physique. Je pense que je suis capable de contribuer à cette équipe-là. Surtout avec les deux Russes. Ils ont des mains incroyables, ces gars-là! Aller chercher la rondelle, leur donner, ça va être ça, mon rôle.»

Grenier a tenté d'échanger avec ses nouveaux coéquipiers samedi, mais il s'est buté à une discussion en russe sur le banc. «Heureusement, ils comprennent l'anglais!» a lancé l'attaquant en riant.

Le scénario parfait

L'ancien coéquipier de Logan Shaw au Cap-Breton ne cache pas souhaiter que son arrivée tardive chez les Remparts lui permette de vivre une aussi belle histoire que celle de son homonyme Alexandre, qui évolue aujourd'hui avec le Red Bull de Pierre Pagé, en Autriche.

«Dans le fond, c'est un scénario parfait. Il est arrivé ici à 19 ans et s'est fait repêcher dans la Ligue nationale [Canucks]. C'est un peu le rêve de tout le monde. Moi, je vais arriver demain [dimanche], me concentrer sur ma game et on va voir ce qui va se passer...»

De son côté, Patrick Roy espère que Grenier offrira une option intéressante aux Remparts, à qui il manque deux attaquants par match et qui doivent gérer avec soin l'utilisation de leurs affiliés. Par d'exemple, Frédéric Bergeron a déjà disputé six des 10 matchs autorisés.

«On n'a pas le choix. Il faut faire des essais avec des joueurs affiliés. Grenier, c'est un gars qui a joué au Cap-Breton et que Pierre Roux connaît bien. En plus, il était disponible. Quand on regarde la liste des joueurs junior AAA, elle commence à être restreinte... Mais lui, il a une bonne shape. C'est un gars qui mérite une chance. Demain [dimanche], il va jouer avec Grigo et Kucherov... C'est pas pire pour un gars qui arrive! Ça va être intéressant de le voir aller», a estimé l'entraîneur-chef.

*****

Visite de Jacques Demers

L'ancien entraîneur de Patrick Roy chez le Canadien, Jacques Demers, effectuera une visite au Colisée, aujourd'hui. Le sénateur conservateur ne sera toutefois pas là pour discuter de hockey. Il représentera plutôt le gouvernement Harper lors d'une cérémonie d'avant-match soulignant le jour du Souvenir. En plus d'honorer les anciens combattants, les Remparts profiteront de l'occasion pour célébrer le centenaire de la première conquête de la Coupe Stanley par les Bulldogs de Québec, en 1912. Fils de la grande vedette du Club de hockey Québec, Joe Malone Jr., lui-même un ancien combattant, effectuera la mise en jeu protocolaire. La visite du descendant Malone tombe à point, puisque la deuxième Coupe Stanley des Bulldogs, remportée en 1913, l'avait été aux dépens d'une équipe du Cap-Breton, les Millionnaires de Sydney.

Respecter l'adversaire

Avec le passage au Colisée de l'une des pires formations du Circuit Courteau dimanche, il serait facile pour les Remparts de prendre les Screaming Eagles du Cap-Breton (5-11-2-2) à la légère. Ayant subi un cuisant revers de 7-1 à Victoriaville vendredi, ils ont de nouveau été défaits (3-2) à Shawinigan, hier. «On n'est pas en mesure de prendre aucune équipe à la légère. Il faut jouer des bons matchs, travailler fort à chaque jour et continuer de s'améliorer. C'est facile de penser qu'eux, ils disputent trois matchs en trois jours, mais il va falloir être prêts...» a laissé entendre Patrick Roy.

En vitesse...

Seulement disponible les fins de semaine en raison des études, Jean-Kristoff Grenier jouera son prochain match avec les Remparts vendredi, à Shawinigan. C'est Frédéric Bergeron qui sera inséré dans l'alignement à sa place, mercredi, à Rimouski... Même s'il n'a pas mal fait en compagnie de Mikhail Grigorenko et Nikita Kucherov vendredi, Jason Houde continuera d'évoluer sur le troisième trio, avec Pierre-Maxime Poudrier et Axel Rioux, une combinaison que Patrick Roy aime et qui lui a donné le but gagnant du match, vendredi. «Les trois ensemble, ils ont une belle chimie»... Roy a confirmé que l'équipe mettra d'autres joueurs autonomes sous contrat dans les prochains jours. «On veut améliorer notre liste de joueurs affiliés et mettre la main sur des gars d'expérience»... La recrue Zachary Fortin obtient le départ d'aujourd'hui, face aux Screaming Eagles.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer