Québec 1/Saint-Jean 4: les Diables échouent au test

Anthony Duclair a marqué l'unique but des Remparts... (Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Anthony Duclair a marqué l'unique but des Remparts à 17:32 en deuxième.

Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes

(Saint-Jean, Nouveau-Brunswick) Rencontre de la jeunesse et de l'expérience, le duel d'hier entre les Remparts et les Sea Dogs aura servi à séparer les hommes des enfants. Affamés, les champions de la Coupe Memorial ne sont pas passés par quatre chemins pour rappeler aux jeunes Diables rouges, qu'ils ont défaits 4-1, qu'ils sont les détenteurs du titre, devant une salle comble de 6327 amateurs, au Harbour Station.

Même s'ils attendaient avec impatience ce match-baromètre face à l'une des puissances de la ligue, les Remparts n'ont pas fait le poids hier, et ce, dès le début du match, contre la fulgurante attaque des locaux. Jouant nerveusement dans leur zone, les hommes de Patrick Roy ont accordé 18 lancers au cours du premier engagement. Une recette qui allait inévitablement mener au désastre.

D'autant plus que, dans le camp ennemi, on était déterminés à connaître un bon début de rencontre. Les Sea Dogs, il est vrai, avaient échappé le match de novembre face aux Remparts, au Colisée, en raison de leur lenteur à se mettre en marche. Ce ne fut pas un problème, hier.

«J'ai senti qu'on était intimidés en première moitié de rencontre. On a joué un petit peu mieux en deuxième, mais ils se sont mis à rouler quatre lignes. En même temps, c'est un processus d'apprentissage. On a vu des choses, ce soir [hier]... Certains de nos joueurs ne peuvent pas jouer contre eux. Et puis, nous devrons avoir Carrier et Barnard dans l'alignement si on veut les battre», a soutenu Roy.

Bien installés dans le territoire des Remparts, les Sea Dogs avaient ouvert la marque à 6:18 de la première, après qu'un tir de Tomas Jurco, effectué de derrière la ligne des buts, eut touché François Brassard pour se loger dans son but. Récupérant un retour de lancer de Charles-Olivier Roussel, Maxime Villemaire a ensuite redirigé la rondelle dans la cage désertée. Profitant finalement d'un drôle de rebond de la bande, Danick Gauthier a soulevé le disque derrière Brassard, qui couvrait mal l'espace laissé le long de son poteau. C'est ce qui a signifié la fin du match de la recrue, qui a cédé trois fois sur 13 lancers, en un peu plus de 12 minutes de jeu.

«Je ne l'ai pas sorti parce que je n'étais pas satisfait, mais parce que j'ai senti qu'il avait un petit peu perdu confiance en lui. Je ne pense pas que c'était une bonne idée de le laisser là», a indiqué Roy.

Duclair marque

Louis Domingue n'a, lui non plus, pas mis de temps à goûter à la médecine des Sea Dogs, et plus particulièrement à celle de Stanislav Galiev. De retour au jeu à la suite d'une opération au poignet, l'attaquant russe, bien posté dans l'enclave, a trompé le portier d'un tir précis dans la lucarne, en milieu de deuxième.

Les Remparts se sont, de leur côté, finalement inscrits à la marque en fin de période sur un bel effort individuel d'Anthony Duclair, mais ça en était déjà fait d'eux.

«Ils nous ont déclassés en première période. Et c'était déjà 3-0. Puis, dans la troisième, [Gallant] n'a pas fait autant jouer Huberdeau [3 passes]. De notre côté, on n'a pas joué aussi bien que je l'espérais. Dans un match comme celui-là, ils ont élevé leur jeu et on ne l'a pas fait. À mes yeux, c'est ce qui a fait la différence», a conclu Roy.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer