Les petits Remparts décomplexés

Les petits Remparts ont continué leur route au... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les petits Remparts ont continué leur route au Tournoi pee-wee en défaisant le North Shore Winter Club par la marque de 4-1.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Décomplexés par leur victoire sur les Huskies de Hamilton plus tôt cette semaine, les petits Remparts de Québec continuent de gravir le tableau de la classe AAA au Tournoi pee-wee. Ils ont aisément battu le North Shore Winter Club 4-1, vendredi, pour atteindre les quarts de finale.

Le Centre Vidéotron n'a plus aucun effet sur les Corsaires de Pointe-Lévy, qui enfilent l'uniforme des Remparts cette année. «On est à l'aise», a dit avec aplomb Jérome Nadeau, auteur d'un but au cours de la rencontre.

Vrai que les petits Remparts ont semblé en plein contrôle vendredi, comme si le domicile leur appartenait. Le North Shore Winter Club, équipe fort travaillante de la région de Vancouver, n'a jamais vraiment réussi à bâtir quoi que ce soit.

De l'avis des joueurs et des entraîneurs, les Remparts ont pris pleine possession du Centre Vidéotron mercredi soir, au terme d'une troisième période décisive où ils ont marqué pas moins de six buts pour battre Hamilton, l'une des meilleures équipes au Canada. «On a compris qu'on était une bonne équipe dans le tournoi et qu'on pourrait se rendre loin», a expliqué Nadeau.

Même son de cloche du côté de l'entraîneur-chef Simon Labrecque. «Notre troisième période contre Hamilton nous a comme donné une confiance. Ça nous a fait nous dire qu'on peut battre n'importe qui dans ce tournoi-là. On est capables de se rendre loin. Tout est possible.»

S'ils ont désormais pleinement confiance qu'ils peuvent rivaliser avec n'importe quelle équipe, la philosophie ne change pas dans le vestiaire. «C'est sûr qu'on commence à y croire, mais on y va un match à la fois. Depuis le début que je le dis, il ne faut pas regarder trop loin», a poursuivi Labrecque. 

Et pas question de se relâcher. Pas maintenant. L'équipe locale affrontera samedi (11h45) les Rangers Jr de Mid Fairfield, qui s'échangent la tête du classement pee-wee AAA aux États-Unis avec le Honeybaked Detroit depuis le début de l'année. Il s'agit assurément du plus gros défi des Remparts depuis le début de la compétition. 

«C'est sûr que les gars regardent [les classements], et le coach le sait [que les Rangers sont bons]. Mais c'est comme contre les Huskies, les gens ne donnaient pas cher de nous. Il faut jouer à notre meilleur. [...] Oui, ils sont premiers aux États-Unis, mais ça se joue sur la glace.»

Bonnes habitudes

Pour la première fois depuis le début du tournoi, les Remparts ont marqué le premier but du match, vendredi, gracieuseté de Vincent Boulet. «C'était un objectif pour nous aujourd'hui», s'est réjoui Labrecque.

Le North Shore Winter Club a créé l'égalité en deuxième, mais les Remparts sont demeurés calmes et ont maintenu leur plan de match. «On a bien réagi et on a joué un match pour gagner», a ajouté le pilote.

Jérôme Nadeau a redonné l'avance aux siens à mi-chemin en deuxième, puis Nathaniel Aubert a fait 3-1 tout juste avant le second entracte. Les Remparts ont ensuite bien protégé le but de Charles-Edward Gravel en troisième, voguant vers la victoire. Ryan Gudernatsch a donné le coup de grâce en marquant le quatrième de son équipe.

NOTES : Les Harfangs de Beauport ont brisé le coeur des Sélects du Japon en les défaisant 3-2. Tirant de l'arrière 2-1 après deux périodes, les locaux ont repris le dessus grâce à des buts de Serein-Khoren Ntibashoboye et d'Éloi Pronovost. Les Harfangs passent en demi-finale contre le HK Pirati (Lettonie)... La logique a été respectée dans la classe AAA. Les deux meilleures équipes des États-Unis, Detroit Honeybaked et les Rangers Jr de Mid Fairfield, ont chacune remporté leur match, respectivement face au Florida Alliance et les Rangers de New York.

Les filles en demi-finale

Menées par leur gardienne Mégane Pilon, Équipe Québec féminin a atteint vendredi les demi-finales de la classe Inter B du Tournoi pee-wee, à l'Arpidrome de Charlesbourg. La bande de Caroline Ouellette a défait le Collège français de Longueil 1-0 en prolongation grâce au but d'Éloïse Caron,  qui a percé l'équipe à sa première année d'âge pee-wee. «À trois contre trois il y a beaucoup d'espace. Éloïse a traversé la patinoire d'un bout à l'autre et a pris un bon tir», a raconté Ouellette. L'attaquante s'était blessée la veille lors du duel contre les Flames Jr de Calgary Northwest. «Elle a une bonne contusion au genou et encore de la douleur. Mais c'est une joueuse qui est tough. C'est pour ça qu'on l'aimait beaucoup.»

L'autre vedette a évidemment été Mégane Pilon. «Ça a été notre meilleure joueuse. Nous n'avons pas connu une bonne première période. Elle a aussi fait un arrêt clé en début de troisième.» Équipe Québec féminin n'a accordé qu'un seul but en trois matchs. Pilon partage la tâche avec Annabelle Scott. Le prochain match de la troupe sera samedi à 13h45, à l'Arpidrome, contre les Bruins Jr de Boston. L'équipe qui l'emportera reviendra disputer la finale au Centre Vidéotron, dimanche à 10h30.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer