Petits Nordiques, grand plaisir!

Anthony Testa a connu un fort match. Le... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Anthony Testa a connu un fort match. Le gardien des Nordiques a notamment frustré à deux reprises Robert Orr, du Canadien, en prolongation.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En attendant le retour d'une équipe de la LNH à Québec et de la rivalité avec Montréal, les amateurs ont été très bien servis, mercredi soir au Centre Vidéotron, alors que les Nordiques ont vaincu le Canadien 3-2, en prolongation, lors d'une rencontre chaudement disputée entre deux des meilleures équipes pee-wee sur la scène provinciale.

Profitant d'une supériorité numérique (quatre contre trois), Édouard Verreault a semé la joie dans la foule quand il a touché la cible avec 24 secondes à faire à la prolongation pour donner la victoire à la troupe de Thomas Roberge.

«Les deux centres ont bataillé pour la rondelle tout de suite après la mise en jeu. J'étais tout près et j'ai été en mesure de la récupérer et j'ai marqué même si je n'ai pas réussi mon meilleur lancer», a expliqué le héros de la rencontre, qui a tout juste eu le temps de manifester sa joie avant d'être renversé par ses coéquipiers venus le rejoindre sur la patinoire. 

Quelques secondes plus tôt, Robert Orr - un nom prédestiné pour un hockeyeur portant le numéro 4 - avait bénéficié de deux occasions pour trancher le débat en faveur des pee-wee de la banlieue de la métropole, sans succès toutefois. «On avait confiance en notre gardien», a raconté Verreault en faisant référence à l'excellent travail d'Anthony Testa.

L'entraîneur des petits Nordiques - ou du Typhon du Séminaire Saint-François, si vous préférez - a rendu hommage à ses jeunes protégés, même s'il a cru vieillir de 10 ans derrière le banc. «Tous les joueurs ont suivi notre plan de match à la lettre. Les consignes étaient claires et elles ont été très bien exécutées par tout le monde du début à la fin de la rencontre.»

Mandat spécial pour Lebel

Question de mettre toutes les chances de son côté, Roberge avait confié un mandat bien spécial à son  numéro 12, Ludovick Lebel. Il devait talonner de près James Malatesta, qui se trouvait d'ailleurs au cachot quand Verreault a inscrit le filet victorieux. 

«Nous avons très bien joué défensivement, alors que tout le monde a fait sa part. Il fallait bien trouver un moyen de ralentir ce joueur qui avait amassé cinq points contre Detroit lors du premier match du Canadien au tournoi», a précisé Roberge.

«Nous avons la chance d'avoir de la profondeur, autant en attaque qu'en défensive. Et c'est avec cet effort collectif que nous sommes finalement parvenus à vaincre une équipe aussi redoutable que le Canadien.»

Étienne Blouin a ouvert la marque en première période pour donner les devants 1-0 aux Nordiques. Dylan Hryckowian a créé l'égalité en début de deuxième avant de voir Julien Béland redonner les devants à Québec à mi-chemin du second engagement. Malatesta a profité d'un revirement derrière le filet des Nordiques pour ramener les deux formations à la case départ au milieu du troisième engagement.

Orr a tournoyé à quelques reprises autour du filet des Nordiques dans les derniers instants de la troisième période pendant que Verreault et Jérémi Tremblay menaçaient le filet défendu par Shane Shelest à l'autre extrémité de la patinoire.

Les petits Nordiques disputeront leur prochain match vendredi (16h45) contre les Rangers Jr. de Mid Fairfield, l'équipe dirigée par l'ex-vedette de la LNH Martin St-Louis.

En attendant le retour d'une équipe de la LNH à Québec... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Plusieurs occasions gaspillées

L'entraîneur adjoint John Stammatopoulos a très bien résumé la performance du Canadien, version pee-wee, pendant que les jeunes hockeyeurs des Lions du Lac St-Louis Nord quittaient le Centre Vidéotron la tête basse. «Nous n'avons pas offert notre rendement habituel, en plus de gaspiller plusieurs opportunités de marquer du début à la fin de la rencontre.»

Le membre du quatuor d'entraîneurs du petit Tricolore ne croit pas que la nervosité ait eu quelque chose à voir avec cette rare défaite de la formation classée au sommet du classement pee-wee AAA au Québec. «Il y a beaucoup d'ambiance et c'est tout à fait normal pour un tournoi aussi important, mais je ne crois pas que cela a nui au rendement de nos joueurs. Je crois plutôt que nous avions un mauvais match dans le corps. Les jeunes sont très déçus, mais la saison n'est pas terminée et une défaite en prolongation comme celle-ci n'enlève rien à ce que nous avons accompli jusque-là cette saison. Reste maintenant à nous ressaisir afin de terminer l'année sur le bon pied.» 

Les Gaspésiens passent si près du but

Les jeunes des Wildcats de Whitby ont célébré... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 4.0

Agrandir

Les jeunes des Wildcats de Whitby ont célébré une fois de plus que les Prédateurs de Forillon.

Le Soleil, Patrice Laroche

Les Prédateurs de Forillon croyaient bien en leurs chances de disputer un autre match au Centre Vidéotron, jeudi, quand Jérémy Fortin leur a donné les devants 3-2 sur les Wildcats de Whitby avec un peu plus de quatre minutes à jouer à la troisième période, mercredi après-midi, dans un match de catégorie Inter C. Mais les représentants de l'Ontario n'avaient pas dit leur dernier mot...

Avec seulement 4,7 secondes à écouler au tableau indicateur, Lucas Leveille a créé l'égalité 3-3 en marquant d'un angle impossible. En prolongation, à trois contre trois, Kyle Henderson a ensuite donné la victoire aux Wildcats après seulement 85 secondes de jeu quand son tir précis a eu raison du gardien Jean-Sébastien Boulay. 

Quand on parle d'une défaite crève-coeur... «Les enfants sont extrêmement déçus. Ils connaissent suffisamment le hockey pour savoir que nous avons laissé la victoire nous filer entre les doigts», a commenté l'entraîneur des Prédateurs, Marc Chrétien.

«Pour l'instant, mon travail et celui de mes adjoints consiste à remonter le moral des troupes. C'est sûr qu'à long terme les jeunes vont apprendre de cette défaite dure à avaler, mais à court terme on a tendance à penser d'abord aux cinq petites secondes qui nous séparaient d'une autre victoire», a-t-il ajouté.

En s'amenant à Québec fort d'un impressionnant dossier de 18-0 en saison régulière dans la Ligue de la Rive-Sud et de deux participations aux finales des deux tournois auxquels ils avaient pris part jusque-là, les Prédateurs étaient déterminés à faire aussi bien au Centre Vidéotron que les derniers représentants de la Gaspésie au Colisée Pepsi.

«Nous avons atteint notre objectif de jouer au moins deux matchs au Centre Vidéotron. Et nous sommes venus bien près d'en disputer un troisième... Et nous avons également remporté les trois rencontres hors concours que nous avons disputées pour nous préparer en fonction du tournoi, pour un total de quatre victoires contre une seule défaite», a souligné l'entraîneur des Prédateurs, dont l'alignement est composé de 16 des 18 joueurs qui ont participé au camp d'entraînement.

Faille défensive inhabituelle

«Habituellement, nous concédons très peu de tirs à nos adversaires, tandis que nous marquons souvent quatre ou cinq buts par match. Et c'est d'ailleurs ce que nous avons fait dans tous les matchs que nous avons disputés pendant notre séjour ici, à l'exception de celui d'aujourd'hui.»

Malgré cette élimination dure à avaler, Marc Chrétien est convaincu que ses jeunes protégés garderont d'excellent souvenir de leur participation au 57e Tournoi Pee-Wee de Québec. «Autant les joueurs que les entraîneurs, nous avons tous vécu une expérience magique au Centre Vidéotron.»

Le Drakkar n'a pas à rougir

Après avoir amorcé le Tournoi avec une rare victoire, vendredi, le Drakkar de Baie-Comeau s'est incliné 4-0, mercredi, devant les Americans de New York dirigés par Mark Messier et son père Doug. L'entraîneur Jean-Philippe Claveau était bien fier de l'effort offert par ses jeunes protégés, un regroupement de hockeyeurs de classe BB et CC originaires de Baie-Comeau, Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre. «Nous alignons aussi deux joueurs de Fermont», précise l'éducateur physique de 33 ans. «Tous les joueurs peuvent sortir du tournoi la tête haute, compte tenu du fait que nous avons eu seulement 12 entraînements pour nous préparer. Nos joueurs ont appris à compétitionner en se mesurant à une équipe aguerrie comme les Americans. Leurs joueurs contrôlent très bien la rondelle et nous avons passé une partie du match à les pourchasser, sans jamais abandonner.» Après avoir blanchi l'équipe féminine de Québec 2-0 vendredi, Katie Desa a réussi un deuxième jeu blanc devant le filet des Americans. 

En vitesse

Sasha Pastujov de Detroit Belle Tire... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 7.0

Agrandir

Sasha Pastujov de Detroit Belle Tire

Le Soleil, Erick Labbé

Vainqueur à sa première sortie au Centre Vidéotron, dimanche, le FC Barcelone a encaissé une raclée de 14-0 aux mains des Ducks de Matinkyla (Finlande), mercredi matin, dans la classe Inter C. Robin Sundberg a donné le ton avec cinq points, dont trois buts. Jesse Pentilla a aussi réussi un tour du chapeau... Sasha Pastujov a marqué un but et ajouté une aide pour mener le Detroit Belle Tire à une victoire de 5-1 sur les Penguins Élites de Pittsburgh (AAA)... Matthew McGroarty a été la vedette individuelle dans le gain de 6-2 des Rangers de Mid Fairfield sur les Stars de Long Island dans un duel de la catégorie AAA. Ryan St-Louis, le fils de Martin qui agit comme entraîneur de l'équipe, a marqué un but et amassé une mention d'aide... Les Remparts seront de retour sur la patinoire du Centre Vidéotron, jeudi, à 18h. Ils seront confrontés aux Flyers de Philadelphie (AAA).  François Ratté

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer