Les filles s'accrochent à leur rêve au Tournoi pee-wee

Équipe Québec Féminin a remporté une victoire de... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Équipe Québec Féminin a remporté une victoire de 1-0 en prolongation, lundi soir, à l'aréna Marcel-Bédard.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une victoire ô combien dramatique de 1-0 en fin de prolongation a permis à Équipe Québec Féminin de poursuivre son rêve au Tournoi pee-wee de Québec, lundi soir, à l'aréna Marcel-Bédard.

Cet excellent match s'est terminé 14 secondes avant la sirène lorsque Noémie Gaudreault est revenue depuis l'arrière du filet pour surprendre le gardien Raphaël Vaillancourt, des Voltigeurs de Drummondville, entre les jambières. Un but marqué à trois contre trois qui a semé l'hystérie dans «le p'tit cabane» de Beauport. Pendant que les joueuses se regroupaient en sautant sur la patinoire, les entraîneures Caroline Ouellette, Marie-Philip Poulin, Kim St-Pierre et compagnie en faisaient autant sur le banc.

Pendant que les joueuses se regroupaient en sautant... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

Pendant que les joueuses se regroupaient en sautant sur la patinoire, leurs entraîneures Caroline Ouellet (deuxième à gauche), Marie-Philip Poulin (troisième) et compagnie en faisaient autant sur le banc.

Le Soleil, Yan Doublet

Les effusions de joie se sont poursuivies dans le vestiaire. Athlètes et coachs y ont crié leur satisfaction. Une défaite aurait mis fin au tournoi de cette formation d'étoiles féminines, qui évolue dans le calibre AA.

«Aujourd'hui, c'est un grand moment», a dit Ouellette, qui espère voir son équipe donner le goût à d'autres jeunes filles de jouer au hockey. «Je suis vraiment fière des filles. On ne savait pas trop à quoi s'attendre. On est dans une catégorie extrêmement forte. Je trouve qu'on s'améliore à chaque période. On espère pouvoir continuer sur cette route-là», a poursuivi la quadruple médaillée d'or olympique, avouant avoir été nerveuse pendant la rencontre.

La vedette de la soirée aussi! Mais Noémie Gaudreault a fait fi du stress pour marquer le plus gros but de sa vie. Elle a réalisé l'ampleur du moment lorsque ses coéquipières lui ont «sauté dessus» pour célébrer. «Je savais qu'on allait gagner», a-t-elle affirmé avec aplomb. «J'avais le pressentiment en arrivant qu'on avait quelque chose de plus qu'eux. Je sais pas quoi, mais je sais qu'on a eu quelque chose de plus. Ça a fait la différence.»

Équipe Québec Féminin a remporté une victoire de... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

Équipe Québec Féminin a remporté une victoire de 1-0 en prolongation, lundi soir, à l'aréna Marcel-Bédard.

Le Soleil, Yan Doublet

La gardienne aussi

La gardienne Jane Gervais aussi! Ouellette a tenu à souligner le performance «fantastique» de sa femme masquée, qui s'est dressée devant des Voltigeurs vendant chèrement leur peau. 

Les filles avaient perdu leur premier match au Centre Vidéotron, vendredi. Cette défaite de 2-0 contre les puissants Americans de New York leur a toutefois permis de constater que la victoire était un objectif réaliste.

Et depuis, le confiance grandit. D'autant plus que les joueuses, pourtant issues d'équipes différentes, semblent avoir développé une belle chimie. «Au niveau de l'esprit d'équipe, on dirait que ça fait 10 ans qu'on joue ensemble, a dit Gaudreault. Tout le monde s'entraide, tout le monde se respecte. Il n'y a pas de gangs. On est une famille.»

Maintenant, la troupe de Ouellette doit éviter un relâchement, une menace après autant d'émotions. «Si on jouait demain, je serais peut-être inquiète», a analysé cette grande dame du hockey. «Mais on a quelques jours pour revenir à nous.» 

Équipe Québec Féminin jouera son prochain match vendredi, toujours à Beauport, contre le gagnant du duel entre les Sharks de San Jose et les Flames de Glenlake. Elles sont à deux victoires d'atteindre la finale de dimanche, au Centre Vidéotron.

Les petits Français y goûtent

Une victoire ô combien dramatique de 1-0 en fin de... (Infographie Le Soleil) - image 5.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Les deux équipes françaises en action au Centre Vidéotron lundi ont goûté à la médecine de leurs adversaires canadiens en Inter C. La formation de Megève, en Haute-Savoie, a d'abord baissé pavillon 6-0 contre les Wildcats de Whitby. Tout de suite après, l'équipe de Saint Gervais s'est fait écraser 11-1 par les Pionniers du Nord-Ouest, victime entre autres des quatre buts de Maxime Bourgoin. Croisés près des vestiaires, les joueurs de Megève étaient malgré tout souriants en posant pour une photo avec la mascotte du tournoi, Champ-Pee. «Vous pouvez être fiers, Saint Gervais, ils en ont pris 11!» a lancé l'un des entraîneurs pour remonter le moral des troupes. Quand on se compare...

Partager

À lire aussi

  • Belle Tire, le nouveau shérif à Detroit

    Pee-wee

    Belle Tire, le nouveau shérif à Detroit

    Il y a un nouveau shérif à Detroit. Longtemps dans l'ombre des programmes voisins Little Ceasars et Compuware, l'équipe pee-wee AAA Belle Tire fait... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer