57e tournoi pee-wee: nouvelle maison, même famille

Gardienne de l'équipe québécoise féminine qui sera du... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Gardienne de l'équipe québécoise féminine qui sera du 57e Tournoi pee-wee, Noémie Côté a bien hâte de participer à l'inauguration «pee-wee» du Centre Vidéotron, elle qui a fermé le Colisée Pepsi avec une équipe masculine l'an dernier.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Tournoi pee-wee emménage dans sa nouvelle maison. La famille de 2200 hockeyeurs de 11 et 12 ans en provenance de 16 pays s'installera au Centre Vidéotron, du 10 au 21 février. Du lot cette année, des filles, pas de Russes, et les Stastny, St-Louis, Poulin, Messier.

«On était bien dans nos vieux souliers de l'autre côté, mais malheureusement, nos souliers étaient finis. Il fallait se rendre là et on a acheté des souliers. Ils sont serrés, mais on prend un malin plaisir à les former comme il faut», a illustré le directeur général du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, Patrick Dom, lundi matin.

Entrevue avec Patrick Dom

Pour sa 57e présentation annuelle, la compétition s'installe dans une troisième demeure. Après l'aréna du parc Victoria pour le premier tournoi, en 1960, dont la finale s'était tenue au Colisée, qui a ensuite pris la relève jusqu'en 2015.

Place au Centre Vidéotron, où Dom et son équipe s'affairent à déménager l'âme du Tournoi. «Ce sont les gens qui font l'âme d'un événement, insiste-t-il. Notre défi est d'amener nos 350 bénévoles à faire revivre ça.»

Déménagement symbolique du vieil amphithéâtre au nouveau dans un spectacle d'ouverture le samedi 13 février, avant le match de 13h des petits Nordiques. Un certain Peter Stastny sera de la partie, lui qui n'a pas encore vu le nouvel aréna. Son neveu, fils de son frère Bohumil, est l'entraîneur des pee-wee du Thunder de la Slovaquie.

«On va retrouver beaucoup de choses qu'on retrouvait l'autre côté, poursuit Dom, comme le coin des épinglettes. Des petits jeunes de 12, 13 ans qui échangent des épinglettes, ça fait partie du Tournoi pee-wee. Si on n'avait pas ça ici, ce serait la mort.»

Accepter que les spectateurs apportent leur lunch. Ou l'entrée encore à 7$ par adulte. À l'Espace K voisin, le Salon du hockey ajoutera de l'animation. Le tournoi de la deuxième chance se déplace à l'aréna Marcel-Bédard pendant les rénovations de l'Arpidrome. On garde l'écran géant à la place D'Youville pour diffuser des matchs en continu.

Équipe de filles

Caroline Ouellette (photo) dirigera en compagnie de Kim... (Le Soleil, Caroline Grégoire) - image 5.0

Agrandir

Caroline Ouellette (photo) dirigera en compagnie de Kim St-Pierre et Marie-Philip Poulin une sélection de 19 joueuses du Québec.

Le Soleil, Caroline Grégoire

La présence d'une équipe québécoise féminine attire l'attention. Une formation américaine dirigée par Manon Rhéaume et les Rafales de La Mauricie y avaient joué dans le passé. On est par contre encore loin d'une division féminine, reconnaît Dom.

Les hockeyeuses olympiques Caroline Ouellette, Kim St-Pierre et Marie-Philip Poulin dirigeront cette fois une sélection de 19 joueuses du Québec. Occasion de gagner en visibilité et en crédibilité, croit la quadruple championne olympique Ouellette, heureuse d'affronter pour commencer des Americans de New York menés par Mark Messier et Mike Richter. 

Elles disputeront un seul match préparatoire avant le tournoi. En plus de l'attaquante d'exception Laurence Frenette, de Boisbriand, l'équipe alignera quatre filles de la région de Québec : Alexandra Giguère, Éliane Michaud, Rose-Marie Brochu et Noémie Côté. Déjà contente d'être dirigée par St-Pierre, la gardienne Côté se réjouit d'inaugurer le Centre Vidéotron après avoir fermé le Colisée l'an passé avec une équipe masculine. 

Parmi les présences attendues, notons Martin St-Louis, dont le fils joue avec les Rangers juniors de Mid Fairfield. Père de trois garçons, le nouveau retraité pourrait bien revenir à l'avenir.

International, sans les Russes

Le directeur général du tournoi, Patrick Dom... (Le Soleil, Caroline Grégoire) - image 7.0

Agrandir

Le directeur général du tournoi, Patrick Dom

Le Soleil, Caroline Grégoire

Malgré l'exclusion des Russes cette année à cause de leur mauvais comportement passé et toujours l'absence de clubs de Toronto, le Tournoi pee-wee a dû refuser plus de 60 % des inscriptions en cette première année au centre Vidéotron - 184 refus sur 304 demandes. «Si on voulait, on pourrait faire un tournoi de huit semaines», ironise le dg Patrick Dom. Des 120 équipes acceptées, 54 sont nouvelles. Parmi 16 pays de quatre continents, deux d'Asie, Japon et Chine (Hong Kong). Le Kazakhstan et la Corée du Sud ont repoussé leur venue d'une année, tandis que l'Estonie et la Norvège enverront des observateurs pour espérer avoir des équipes en 2017 ou en 2018. Il y a deux ans, Japonais et Hongkongais avaient effectué le même tour de reconnaissance.

Le tournoi «n'est pas à vendre»

Québecor a mis la main sur les Remparts et l'organisation de multiples événements sportifs à Québec : tennis, marathon, vélo de montagne, surf des neiges, ski de fond, transat. Mais pas question d'ajouter le Tournoi pee-wee à la collection. «On n'est pas à vendre», tranche le directeur général du tournoi, Patrick Dom, assurant du même souffle ne pas avoir été approché de la sorte par le gestionnaire de l'amphithéâtre. Les Pee-wee étant un organisme sans but lucratif, la vente d'un tel actif n'aurait rien de simple. Mais Québecor cherche du contenu pour la programmation de «son» nouvel aréna et de ses deux chaînes de télé sportive. Cette année, cinq matchs seront d'ailleurs diffusés à TVA Sports. Dom insiste toutefois pour dire qu'«à talent égal et à prix égal, on s'en va avec Québecor» comme «partenaire naturel» de la compétition de 12 jours dorénavant établie au Centre Vidéotron. Par son bras évènementiel Gestev, Québecor participe à l'élaboration du spectacle d'ouverture du 13 février. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer