Le Tournoi pee-wee restera convivial

Le Centre Vidéotron... (Photothèque Le Soleil,  Patrice Laroche)

Agrandir

Le Centre Vidéotron

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En déménageant dans le Centre Vidéotron, le Tournoi international de hockey pee-wee conservera son charme et son accessibilité d'antan, ont assuré lundi le directeur général de l'événement, Patrick Dom, et celui du nouvel amphithéâtre, Louis Painchaud.

Les familles auront le droit d'amener leurs boîtes à lunch; les jeunes pourront jouer avec leurs petits bâtons à l'extérieur de l'enceinte... Bref, le Centre Vidéotron dérogera à certaines de ses règles pendant la 57e présentation du tournoi, qui aura lieu du 10 au 21 février 2016.

Pour Patrick Dom, il était important que ce rendez-vous familial ne perde pas l'esprit convivial qu'il s'était bâti au fil des ans dans le vieux Colisée.

«L'important, c'était de transporter l'âme du tournoi pee-wee du Colisée au Centre Vidéotron», a lancé le dg lors d'une conférence de presse tenue à l'hôtel de ville de Québec en présence du maire Régis Labeaume. «C'est sûr qu'au niveau logistique, c'est énorme. Ça faisait 56 ans qu'on prenait une clé à une place... Là, ce n'est même plus une clé et c'est sûr que ce n'est plus à la même place, a illustré le dg. Sans dire qu'on avait peur du Centre Vidéotron, on chamboule 56 ans d'histoire. Il ne fallait pas briser cette recette-là.»

Le directeur général du Centre Vidéotron, Louis Painchaud, assure que tout sera mis en place pour que la traditionnelle compétition tenue en marge du Carnaval de Québec obtienne le même succès d'estime que dans le passé. «On a créé des brèches dans notre façon d'opérer pour que le tournoi soit le fun» pour tout le monde, a dit le dg, faisant référence aux petits passe-droit dont profiteront les spectateurs. «C'est une façon pour nous de dire : "On va être un peu plus permissifs".»

Beaucoup de nouveau

Selon Dom, ses demandes ont rapidement été acceptées par la direction du nouvel aréna. N'empêche, le grand manitou du tournoi doit jongler avec une foule de nouveautés dans un édifice ultra-moderne qui n'a rien à voir avec son ancien environnement. «C'est sûr que l'an 1 va être rock n'roll, je le cache pas», a-t-il admis.

La première journée du tournoi sera gratuite, comme l'a été la dernière, l'an dernier, au Colisée. Le stationnement le sera aussi pendant les 12 jours d'activités. Comme avant.

L'administration Labeaume a par ailleurs confirmé un soutien financier de 165 000 $ pour le tournoi 2016, 15 000 $ de plus que l'an dernier. En présentant la compétition dans le nouvel amphithéâtre, la Ville utilise 12 des 30 jours auxquels lui donne droit son contrat avec Québecor pour la tenue d'événements ou d'activités communautaires. Un droit qu'elle utilisera jusqu'en 2020, au moins.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer