La fin pour les mini-Remparts

Le gardien des petits Remparts Thomas Carignan ne... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le gardien des petits Remparts Thomas Carignan ne peut que constater les dégâts, alors que Shane Albert des Bears de Hershey célèbre.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Bears de Hershey savaient qu'ils n'auraient pas la vie facile, jeudi soir, au Colisée Pepsi, face aux favoris de la foule, les petits Remparts de Québec. Mais à l'image de l'arrière Ava Rinker, qui a refusé de s'en laisser imposer avec six minutes à écouler en troisième période quand elle s'est retrouvée devant Raphael Garneau lors d'une mêlée devant le but des Bears, les pee-wee de Hershey ont travaillé sans relâche pour signer un gain de 3-1 sur les mini-Diables rouges.

Une défaite difficile à avaler pour la troupe dirigée par Éric Aubin. «C'est très décevant pour les p'tits gars pour qui le fait de représenter les Remparts dans le dernier tournoi présenté au Colisée signifiait quelque chose de vraiment spécial», a commenté le pilote du Typhon du Séminaire Saint-François (SSF-Québec).

«Nous avons dit aux joueurs que même si ce n'est pas toujours évident, il faut malgré tout apprendre dans la défaite», a ajouté Aubin. «Même si nous en étions à un deuxième match au Colisée, nous avons senti que les jeunes étaient encore nerveux et stressés. Par contre, nous étions bien préparés pour ce match et on connaissait très bien nos adversaires, une bonne équipe de hockey.»

Tirant de l'arrière 2-1 avec un peu plus d'une minute à écouler au tableau indicateur, le personnel d'entraîneurs des Remparts a demandé un temps d'arrêt pour calmer les troupes, mais la stratégie n'a pas fonctionné. Zachary Bordeleau, un défenseur des plus fiables, a oublié de dépasser la ligne rouge avant de lancer la rondelle au fond du territoire adverse, provoquant une mise en jeu dans son propre territoire. Il n'en fallait pas plus pour que le rapide et habile Eddie Evaldi marque le but d'assurance pour les Bears avec 51 secondes à jouer au troisième engagement.

«Celui-là, on l'a eu à l'oeil tout au long du match parce qu'on savait très bien qu'il peut faire la pluie et le beau temps chaque fois qu'il s'empare de la rondelle. À la toute fin, nous avons perdu une mise en jeu dans notre zone et il en a profité pour marquer», a précisé Aubin.

Jacob Lavallée a été l'unique marqueur des petits Remparts en deuxième période tandis que Bryson Russel et Shane Albert ont réussi les deux premiers filets des vainqueurs. 

Ava la goon

Quant à Ava Rinker, il n'était pas question pour elle de baisser les bras devant l'ennemi même si le deuxième coup qu'elle a porté à la tête de son vis-à-vis lui a valu quatre minutes de pénalité comparativement à deux pour le 97 des Remparts.

«J'ai un frère pas mal plus âgé que moi à la maison et il est toujours sur mon dos. Et je joue au hockey avec des gars depuis cinq ans. Ça ne me fait donc pas peur quand ça pousse devant le but», a assuré celle qu'un parrain de l'équipe enlaçait dans ses bras en la qualifiant de goon.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer