Ça roule pour les As de Thetford

Les As de Thetford connaissent tout un tournoi.... (Photo LE SOLEIL, Patrice Laroche)

Agrandir

Les As de Thetford connaissent tout un tournoi. Ils ont marqué 17 buts en trois sorties.

Photo LE SOLEIL, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Les As de Thetford ont amorcé la saison 2014-2015 avec deux objectifs bien précis en tête : connaître d'abord une saison suffisamment intéressante dans la Ligue Franc-Sud pour se qualifier pour le Tournoi pee-wee de Québec et ensuite disputer un minimum de trois matchs au Colisée Pepsi; pas à l'arpidrome de Charlesbourg. Depuis jeudi matin, ils peuvent dire mission accomplie, mais soyez assurés que les joueurs et les entraîneurs n'ont pas du tout envie de s'arrêter là.

Après des victoires de 8-1 sur Québec-Centre et de 3-0 sur Pro-Lac dans les deux premières rondes, les As l'ont emporté 6-2 sur les Sieurs de Matane, jeudi. Ils ont ainsi porté leur total de buts comptés à 17 en trois sorties contre seulement trois buts accordés.

Aucun doute, les jeunes protégés de Marc Fradette jouent avec le même aplomb depuis le début du tournoi que tout au long de la saison, eux qui ont perdu seulement quatre matchs sur les 41 qu'ils ont disputés jusque-là cette année. Les As ont entre autres gagné les tournois de Magog (BB) et d'Acton Vale (CC).

Des résultats qui ont de quoi combler le sympathique personnel d'entraîneurs de cette organisation. «On ne s'attendait pas à connaître autant de succès en raison de la présence de 10 joueurs de première année pee-wee au sein de l'équipe, mais nous pouvons compter sur trois unités capables de marquer des buts et sur de bons gardiens. Il existe aussi une belle chimie à l'intérieur de l'équipe», raconte Marc Fradette.

«Les jeunes sont attentifs aux conseils que nous leur donnons. Ils veulent apprendre, mais aussi jouer et gagner, tous comme les entraîneurs.»

Question de motiver les troupes, les entraîneurs des As ont fabriqué une pièce en bois qui comporte six trous. À chaque victoire au tournoi, les joueurs y glissent une rondelle. Il ne reste plus maintenant que trois trous à remplir.

Affaire de famille

Marc Fradette, un motivateur hors pair selon ses adjoints, dirige deux de ses trois enfants cette année chez les As. Mathis et Thomas évoluent tous les deux à la ligne bleue et ils aiment bien jouer pour leur père. «C'est un très bon coach», lance Mathis en riant. «Il nous traite comme les autres joueurs de l'équipe, mais il est plus sévère à la maison quand mes deux frères et moi ne faisons pas ce qu'il nous demande de faire.»

Quant à Thomas, il a parfois l'impression que son père est un peu plus sévère à son endroit qu'envers ses coéquipiers. «Ça arrive des fois, mais c'est quand même bien l'fun que ce soit lui l'entraîneur», confie-t-il en jetant un coup d'oeil vers son paternel.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer