Le petit Canadien sur la même glace que les grands

Nicolas Kingsbury-Fournier a été un des meilleurs joueurs... (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Nicolas Kingsbury-Fournier a été un des meilleurs joueurs du petit Canadien, mercredi, avec deux buts.

Photo Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les pee-wee des Conquérants des Basses-Laurentides ont plusieurs raisons de sourire depuis quelques semaines.

Occupant le premier rang de la section Nord de la Ligue d'excellence du Québec (AAA) avec seulement deux défaites en 27 rencontres, les Conquérants ont été favorisés par le tirage au sort qui s'adressait aux meilleures équipes de la région de Montréal pour défendre les couleurs du Tricolore au Tournoi pee-wee de Québec. Les jeunes étaient alors loin de se douter que cela leur permettrait de s'entraîner en compagnie des protégés de Michel Therrien au complexe de Brossard au début du mois de février.

Cet entraînement a été rendu possible grâce au père du numéro 2 des Conquérants, Maxime Sauvé, qui connaît l'entraîneur du Canadien depuis plusieurs années. Et Therrien a accueilli la visite à bras ouverts, faisant en sorte que les joueurs des Basses-Laurentides profitent au maximum de leur expérience...

Les jeunes hockeyeurs ont pu se mesurer aux plus grands lors d'un match simulé avant de participer à des séances de tirs de barrage face aux gardiens des deux équipes. Après l'entraînement, les Subban, Desharnais, Thomas, Weise et Malhotra sont demeurés sur la patinoire pour donner une tonne de conseils à ceux qui rêvent de chausser, un jour, leurs patins.

P.K. en spectacle

«C'était incroyable de s'entraîner avec des joueurs que j'encourage lors de chacune de mes visites au Centre Bell. Christian Thomas a été très gentil avec moi et il m'a vraiment aidé sur la meilleure façon de m'y prendre pour effectuer de bons lancers. Pendant ce temps, P.K. [Subban] montrait aux autres joueurs les façons les plus spectaculaires de célébrer un but ou une victoire», raconte en souriant le grand Nicolas Kingsbury-Fournier, qui a encore été un des meilleurs joueurs du petit Canadien, mercredi après-midi, sur la glace du Colisée Pepsi.

Après avoir marqué en prolongation en première ronde, samedi, face à Detroit Compuware, le numéro 17 est revenu à la charge, mercredi, avec une paire de buts. Son coéquipier Félix Trudeau a lui aussi marqué deux fois pour aider le CH version pee-wee à l'emporter 5-3 sur les Blues Select d'Espoo (Helsinki). Samedi, Trudeau avait retenu l'attention avec un tour du chapeau!

«Je n'ai pas de problème à compter quand je me retrouve devant le gardien, mais je n'aurais pas autant de succès si mes coéquipiers ne m'épaulaient pas aussi bien», a tenu à spécifier celui que l'entraîneur Kevin Brodeur qualifie de marqueur naturel.

Patrick Kane a la cote

Quant à Kingsbury-Fournier, il aime bien contrôler le jeu du haut de ses 5'10'' et 155 livres. «Je dirais que mes points forts sont mon tir, mon coup de patin et la façon dont je protège la rondelle», confie celui qui dit ne pas avoir grandi depuis un an. «Je ne crois pas que je vais dépasser six pieds un jour», précise-t-il avant de retourner au vestiaire.

Même s'ils ont côtoyé leurs idoles montréalaises de près, les deux coéquipiers sont unanimes quand on leur demande le nom de leur joueur préféré dans la LNH. «Patrick Kane!» répondent-ils tous les deux sans hésiter.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer