Christopher Duclair peut narguer son frère

Christopher Duclair, des Lions du Lac-St-Louis Sud, était... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Christopher Duclair, des Lions du Lac-St-Louis Sud, était bien surveillé par Gabriel Rouleau (35) devant le filet de la gardienne des Cyclones du Séminaire Saint-François, Sophie Sabourin.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Christopher Duclair a souri pendant quelques secondes quand on lui a fait remarquer qu'il pourrait maintenant dire à son frère Anthony qu'il avait déjà remporté une victoire de plus que lui sur la glace du Colisée Pepsi à l'occasion du Tournoi pee-wee. Pas sûr toutefois que le timide jeune homme allait taquiner son joueur de hockey préféré avec ce fait d'armes...

«Je suis bien content que nous l'ayons emporté. Même si j'étais nerveux, ce fut une expérience à la fois intéressante et amusante», a résumé le petit attaquant des Lions du Lac-St-Louis Sud, qui l'ont emporté 4-1 sur les Cyclones du Séminaire Saint-François, hier en fin d'après-midi dans une rencontre de la catégorie AA-Élites.

Un résultat beaucoup plus intéressant que la cinglante défaite de 9-3 encaissée par Anthony Duclair et les Conquérants des Basses-Laurentides au tournoi de 2008 face aux puissants représentants de la Russie.

Côté conseils, ce sont pratiquement toujours les mêmes qui résonnent dans les oreilles du hockeyeur, qui en est à sa deuxième année chez les pee-wee. «Anthony me dit toujours de travailler très fort et de patiner sans arrêt à chacune de mes présences sur la patinoire», confie Christopher.

«Il me pose des questions sur mon rendement et sur la tenue de notre équipe pour l'ensemble de la saison. Il veut savoir comment je me débrouille de match en match et m'encourage pour les rencontres à venir...»

Ancien fan des Blackhawks

À l'automne, le petit numéro 5 des Lions n'a rien manqué des débuts de son frère aîné dans l'uniforme des Rangers de New York. Et il était évidemment très heureux quand il l'a vu marquer son premier but dans la LNH à la télé. «J'étais tellement content pour lui quand il a marqué son premier but. Et j'ai ensuite assisté à trois parties des Rangers, à New York, en début de saison.»

Avant que son frère ne soit repêché par les Rangers, Christopher Duclair n'était pas un partisan du Canadien de Montréal, mais plutôt un fan des Blackhawks de Chicago, car son joueur préféré, outre son grand frère, se nomme Jonathan Toews.

Hier, Duclair a été blanchi de la feuille de pointage, alors que son coéquipier Matt Choupani a été la vedette des Lions avec une récolte de trois points (un but et deux aides). Évidemment, les Lions seront l'équipe à battre au tournoi de 2015, n'est-ce pas Christopher? «Bien sûr!» lance-t-il en s'empressant d'aller rejoindre ses coéquipiers dans le vestiaire des gagnants, qui ont concrétisé leur victoire en marquant deux buts dans la dernière minute de la rencontre.

Partager

À lire aussi

  • Anthony Duclair en panne «mentale»

    Remparts

    Anthony Duclair en panne «mentale»

    Ce n'est pas le bâton et les patins qui font défaut. Ni même l'énergie, dont le niveau est bon. C'est la tête qui explique la baisse de productivité... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer