Premiers coups de patin belges

L'entraîneur de la formation belge Frédéric Nilly aimerait... (Photo Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

L'entraîneur de la formation belge Frédéric Nilly aimerait bien que la Belgique revienne chaque année au tournoi.

Photo Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

Sur le même thème

(Québec) Une page d'histoire a été écrite au 54e Tournoi pee-wee, lundi, alors qu'une formation belge a évolué sur la glace du Colisée Pepsi. Une première visite qui ne sera pas la dernière, selon Frédéric Nilly.

«L'idée, c'est de perdurer dans le tournoi et d'être capable de revenir chaque année, a indiqué l'entraîneur-chef de la formation belge qui s'est inclinée 5 à 1, lundi, face à l'Australie. Nous espérons que notre participation fera parler dans le milieu du hockey belge. Nous aimerions qu'elle crée un petit engouement. Celui-ci nous permettrait peut-être d'aller chercher plus de joueurs, car nous ne sommes pas venus nombreux cette année, et de montrer un autre visage sur la glace.

«Nous espérons aussi que la Fédération puisse se servir de cet évènement pour se développer un peu plus.»

Nilly a expliqué que c'est à la fin de l'année 2011 qu'avait vu le jour le projet d'envoyer dans la Vieille Capitale en 2013 une équipe de hockeyeurs qui prendrait part au Tournoi pee-wee. Un projet né après que les dirigeants de son club aient eu l'opportunité de rencontrer Martin Boulianne, le représentant du Tournoi pee-wee en Europe. «Et en plus, avec Patrick Dom qui est d'origine belge, on s'est dit que ça serait une bonne idée de commencer à jouer au tournoi de Québec cette année.»

Le projet amorcé, les dirigeants de la formation belge se sont lancés à la recherche de joueurs. Un obstacle de taille leur a cependant nui dans leur recrutement, soit les coûts inhérents au voyage des jeunes au Québec. «C'est ce qui nous a empêchés d'aller chercher tous les meilleurs joueurs disponibles. Mais en quelque part, ce n'était pas bien important. L'idée, c'était vraiment de participer une première fois au tournoi.»

Composée d'une majorité de joueurs belges, la formation de l'entraîneur-chef Frédéric Nilly aligne aussi quelques hockeyeurs français qui habitent dans des municipalités situées sur la frontière entre la Belgique et la France et qui évoluent pour le club lillois des Lions de Wasquehal. Nilly, qui a joué au hockey professionnel, est lui-même d'origine française et son adjoint, Gert Peeters, est Belge mais il est entraîneur en Hollande.

Popularité à gagner

Nilly ne l'a pas caché. Le hockey n'est pas un sport très populaire. Il a ajouté que les patinoires étaient peu nombreuses et que donc, forcément, il n'y avait pas beaucoup de joueurs.

«Individuellement, on arrive maintenant à sortir quelques bons petits joueurs. C'est le cas de Senna Peeters qui est à un très bon niveau. Et en plus, il est né en 2002. Il est donc surclassé pour le Tournoi de cette année et il pourrait y revenir deux autres fois.

«Il y a aussi des équipes qui arrivent à tirer leur épingle du jeu. Il y a quand même en Belgique deux ou trois clubs un peu leader.»

Questionné sur les objectifs des dirigeants de la formation belge au Tournoi pee-wee étant donné que leur équipe n'est pas originaire d'un pays faisant partie des puissances au hockey, Nilly a répondu : «L'objectif est à la fois sportif et culturel. Malheureusement, on savait qu'on n'allait pas venir à Québec pour gagner le tournoi bien qu'on soit dans la Division Inter C. On ne savait pas vraiment à quoi nous attendre mais en même temps on ne se faisait pas de fausses idées.

«L'objectif était donc aussi culturel. L'échange avec les familles québécoises est vraiment super. Pour nos enfants, découvrir un pays de hockey dans des familles qui baignent dans le hockey c'est vraiment formidable. Et si on peut, à travers ce tournoi, faire en sorte que nos jeunes vivent hockey, pensent hockey et dorment hockey et les garder parce que comme c'est probablement le cas chez vous, arrivés à 14 ou 15 ans, les jeunes pensent à autre chose alors, nous aurons atteint un autre objectif de notre voyage.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer