L'Océanic écrase les Voltigeurs 9-3

Carson MacKinnon a marqué dès la dixième seconde... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Carson MacKinnon a marqué dès la dixième seconde de la rencontre, donnant le ton à la victoire facile de 9-3 de l'Océanic contre Drummondville.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Carson MacKinnon a donné le ton au match en marquant dès la 10e seconde et l'Océanic n'a jamais baissé de régime jusque dans les derniers instants pour engloutir d'une seule bouchée les Voltigeurs par la marque de 9-3, samedi au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

C'est tout un spectacle que les locaux ont offert à leurs 2881 partisans. Pour l'entraîneur-chef de l'Océanic, ce gain est le résultat d'un bel effort collectif. «On a fait appel à tout le monde», a noté Serge Beausoleil. «On n'a pas surtaxé personne. Mais, en même temps, les gars ont fait beaucoup de tic-tac-toe en troisième.»

Devant une provision de buts aussi importante, leur envie de s'amuser était tout à fait excusable aux yeux du pilote. «On a eu un très bon début de match, ce qui nous a donné un bon tempo et une belle avance», se réjouissait Beausoleil. «On savait que l'équipe de Drummondville ne lâcherait jamais. C'est dans son ADN.» 

Des bonnes troisièmes périodes

L'avance de 3-0 résultant des buts de MacKinnon (9e), de Daniel Hardie (14e) et de Dominic Cormier (6e) a été réduite par les deux buts successifs de Mathieu Sévigny en fin de première période et au début de la deuxième. Loin de s'affoler, l'Océanic a répliqué avec les filets de Hunter Moreau (11e), de Tyler Boland (36e) et de Maxim Trépanier (2e).

«J'ai bien aimé comment on est revenus en deuxième période», a souligné le pilote des Bleus. Il n'y a pas eu de panique.» Le trio composé de Dylan Montcalm, Moreau et MacKinnon a été très solide. «Le but de Moreau en deuxième a été important», a ajouté Beausoleil. «C'était 3-2, à ce moment-là.»

Sa troupe n'a pas ralenti la cadence en troisième période. Hardie (15e), Moreau (12e) et Samuel Laberge (15e) ont battu Tommy Déry-Vigneault, venu remplacer Olivier Rodrigue pour les 20 dernières minutes de jeu. Chez les troupiers de Dominique Ducharme, seul Nicolas Guay (3e) a réussi à atteindre la cible lors du dernier tiers.

«Dernièrement, les troisièmes périodes, on les joue bien», a analysé l'entraîneur. «Pour les fans, c'est le fun de pouvoir marquer des buts de la sorte!»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer