Repos bénéfique pour l'Océanic

Le repos de quatre jours a donc été... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le repos de quatre jours a donc été bénéfique pour l'Océanic, a indiqué l'entraîneur-chef Serge Beausoleil.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Blanchi à domicile dimanche contre le Titan d'Acadie-Bathurst lors de son dernier match, l'Océanic a rebondi sur la route en l'emportant 5-2 contre les Tigres, vendredi à Victoriaville.

Le repos de quatre jours a donc été bénéfique pour l'Océanic. «Ils avaient une grosse semaine d'examens», a indiqué l'entraîneur-chef Serge Beausoleil, qui ne pouvait cacher sa fierté devant la performance des siens. «On a levé le pied au niveau de l'intensité. On a donné un peu plus de répit à nos gars et ils ont bien répondu avec un match énergisant!

«Ça a été un bon match d'équipe et un bon match de route», a ajouté Beausoleil. «On a utilisé tout le monde et tout le monde a bien répondu. On était très bons en défensive, les attaquants se sont bien repliés et ont bien aidé. C'est très positif!» Le pilote des Bleus a aussi souligné la solidité de son gardien Alexandre Lagacé, qui a bloqué 26 des 28 tirs des Tigres.

Tyler Boland (23e) a ouvert la marque avec 23 secondes à faire à la première période. Lors du deuxième engagement, Artem Maltsev (3e) a fait la même chose que son coéquipier en battant Olivier Tremblay avec 29 secondes à écouler. 

Les Tigres ont davantage montré les griffes lors du dernier tiers en réduisant l'écart dès la 55e seconde grâce à Ivan Kosorenkov. Pascal Laberge a créé l'égalité à 11:28, mais Rimouski a répliqué avec un but de Daniel Hardie (12e) 89 secondes plus tard. L'Océanic a repris son avance de deux buts grâce à Alexandre Grisé (6e), puis, à 19:40 de la fin, Dylan Montcalm (8e) a scellé l'issue du match dans un filet désert.

Retour remarqué de Laberge

Après un mois d'absence pour soigner une sérieuse blessure à l'oreille, le retour de Samuel Laberge a été remarqué. Le numéro 79 a obtenu deux mentions d'aide.

«Son oreille était vraiment mal en point», a précisé Beausoleil. «On avait peur pour un dommage au vestibule, ce qui atteint l'équilibre, mais tout est correct de ce côté-là. Les chirurgiens ont fait un travail exceptionnel pour recoudre l'intérieur de l'oreille et l'extérieur. C'est vraiment un travail de grande qualité.» La blessure était survenue le 19 novembre lors d'un match contre les Huskies à Rouyn-Noranda.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer