L'Océanic blanchi 5-0

La troupe de Beausoleil était privée de cinq... (Collaboration spéciale Rémi Sénéchal)

Agrandir

La troupe de Beausoleil était privée de cinq membres importants, tous blessés : Samuel Laberge (photo), Hunter Moreau, Denis Mikhnin, le capitaine Simon Bourque et le gardien Alexandre Lagacé.

Collaboration spéciale Rémi Sénéchal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Rien n'a fonctionné pour l'Océanic, qui a vécu l'humiliation d'un blanchissage par le Titan d'Acadie-Bathurst par la marque de 5-0 devant ses partisans au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, dimanche après-midi.

«Je suis vraiment déçu de la façon dont on a sorti, a analysé d'une mine déconfite l'entraîneur-chef des Bas-Laurentiens, Serge Beausoleil, qui a qualifié le match de «terne». 

«On ne jouait pas un match inspiré, a-t-il poursuivi. Mais ce n'était pas un match lâche non plus. C'était vraiment un match sans couleurs. Pour moi, ce n'est pas acceptable! Il faut qu'on soit capables de jouer le meilleur hockey à la maison tout le temps. On était deuxièmes sur la rondelle pendant pratiquement tout le match. On avait de la misère à mettre deux passes sur le tape. C'est un match à oublier!»

L'intensité mordante des visiteurs les a outrageusement rendus dominants du début à la fin. Le match en a été un d'occasions manquées et de jeu mou. «Il y a surtout des opportunités qui ne se saisissent pas, a confirmé Beausoleil. C'est triste! On a eu de très belles chances sur un ou deux de nos avantages numériques. Il faut aussi donner le crédit au jeune [Reilly] Pickard qui revient au jeu en pleine forme, qui a fait de très beaux arrêts. En même temps, on n'a pas mis beaucoup d'acharnement et de trafic devant le filet.»

Plusieurs absents

Il faut tout de même dire que la troupe de Beausoleil était privée de cinq membres importants : Samuel Laberge, Hunter Moreau, Denis Mikhnin, le capitaine Simon Bourque et le gardien Alexandre Lagacé. «Le gros Laberge nous manque devant le filet, a reconnu l'entraîneur. Mais, pour marquer des buts, c'est pas compliqué, il faut que tu diriges des rondelles devant le filet. C'est une loi implacable.»

Le Titan a inscrit deux buts lors des deux premières périodes, avant d'ajouter le cinquième au dernier tiers contre Charles-Olivier Lévesque, envoyé dans la mêlée en début de période pour remplacer Gabriel Morency.

Ce changement n'était certes pas un désaveu pour Morency qui, laissé à lui-même, avait malgré tout bien fait, faisant face à 26 lancers. 

À l'aube des échanges dans la LHJMQ, Beausoleil comprend mal la contre-performance de certains de ses hommes. «Il y en a, en ce moment, qui ont des chances incroyables à saisir, mais au lieu de ça, ils regardent la parade!»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer