Mauvais départ de l'Océanic

Tyler Boland a ramené l'Océanic dans le match...

Agrandir

Tyler Boland a ramené l'Océanic dans le match à 6:23 de la deuxième période grâce à un but orchestré par Denis Mikhnin.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Malgré toute l'énergie déployée par son équipe, Serge Beausoleil faisait une lecture plutôt simple de la deuxième défaite consécutive de l'Océanic dans les Maritimes. «On ne peut pas continuer à donner cinq à six buts par match», a-t-il analysé après la défaite de 6-5 contre les Mooseheads, qui étaient portés par une foule de 5552 partisans au Metro Centre d'Halifax.

«On a eu un mauvais départ», a reconnu l'entraîneur-chef et dg de l'Océanic. «Mais, on a travaillé très fort pour revenir dans le match. On a brûlé beaucoup d'énergie. Mais, c'est trop de buts accordés. On a fait des erreurs qui ont été très coûteuses.»

Même si les deux jeunes gardiens Gabriel Morency et Carmine-Anthony Pagliarulo font leur possible, Rimouski souffre de l'absence d'Alexandre Lagacé, qui soigne une blessure.

C'est Halifax qui a ouvert la marque après seulement 18 secondes de jeu lorsque Arnaud Durandeau a déjoué Pagliarulo entre les jambières. Un peu plus de cinq minutes plus tard, le cerbère de l'Océanic a eu la mauvaise idée de s'avancer dangereusement. Bradley Kennedy en a profité pour compter sans assistance, doublant ainsi l'avance des Mooseheads. Deux buts sur quatre lancers, c'en était assez pour Beausoleil, qui a envoyé Morency dans la mêlée.

Après avoir raté quelques chances de répliquer, l'Océanic a réussi à battre Kevin Resop quand Alex-Olivier Voyer a marqué son premier but de la saison. Otto Somppi n'a toutefois mis que 13 secondes pour répliquer. Puis à 17:28, Ben Higgins a creusé l'écart en arrivant à toute vapeur et en surprenant Morency d'un tir du poignet à courte distance.

Même s'ils tiraient de l'arrière de trois buts, les troupiers de Beausoleil n'ont pas baissé les bras. Dans les derniers instants du premier tiers, Simon Bourque a ralenti les ardeurs des locaux en avantage numérique. Après huit mentions d'assistance, le capitaine de l'Océanic marquait son premier but en saison.

Boland frappe deux fois

Tyler Boland a ramené l'Océanic dans le match à 6:23 de la deuxième période grâce à un but orchestré par Denis Mikhnin. À 9:39, Maxime Fortier a répliqué lors d'un jeu de puissance. Deux minutes plus tard, Samuel Laberge a toutefois fait perdre le disque à l'adversaire pour le remettre à Daniel Hardie, qui, sur un puissant tir, a touché la cible en supériorité numérique. Avec moins de quatre minutes à faire à la période, Boland a nivelé la marque.

Le numéro 22 des Bleus a maintenant 7 buts, 4 passes et 11 points à sa fiche. «Boland joue du très gros hockey en ce moment», s'est réjoui Beausoleil. «C'est le fun de voir ça!»

Les Rouges ont repris les devants pour de bon à 11:09 de la troisième période lorsque le défenseur Cooper Jones a trouvé le fond du filet. L'Océanic, qui a dominé au chapitre des tirs au but avec 25 contre 22, complétera sa tournée des Maritimes en rendant visite aux Wildcats de Moncton, samedi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer