L'Océanic n'a plus de marge de manoeuvre

Samuel Blais a marqué en prolongation pour donner... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Samuel Blais a marqué en prolongation pour donner aux Islanders une avance de 3-1 dans leur série contre l'Océanic.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) L'Océanic de Rimouski a fait preuve de beaucoup plus de caractère que la veille, mais il a néanmoins le dos au mur. Les hommes de Serge Beausoleil se sont inclinés 4-3 en prolongation devant les Islanders de Charlottetown, qui prennent l'avantage 3-1 dans cette série huitième de finale.

Se retrouvant en mauvaise posture avec un recul de deux buts après 40 minutes, l'Océanic a marqué deux fois en exactement une minute en début de troisième. Nicolas Werbik a d'abord réduit l'écart et le jeune défenseur Jérémie Beaudin, meilleur marqueur des siens dans cette série jusqu'ici, a créé l'égalité.

À 6:31 de la prolongation, Samuel Blais est toutefois parvenu à bondir sur une rondelle libre derrière Alexandre Lagacé pour semer la joie au EastLink Centre. Peu de temps auparavant, Beaudin avait frappé le poteau.

«Le match de ce soir n'est nullement comparable avec celui de mardi», a déclaré Beausoleil. «On a doublé leurs chances de marquer, on a eu le dessus dans les unités spéciales, Lagacé nous a donné une très grosse performance en relève de Guindon, mais on a encore eu un poteau en prolongation et ça s'est terminé sur une déviation.»

Guindon légèrement blessé

Si Lagacé était devant la cage de l'Océanic, c'est que Louis-Phillip Guindon s'est légèrement blessé lors de la séance matinale de patinage. Son substitut, qui avait affronté 32 lancers en 20 minutes la veille (un nouveau record de la LHJMQ), a de nouveau été solide, stoppant 39 rondelles.

Beausoleil a assuré que son vétéran sera disponible pour le match de vendredi à Rimouski, mais il a refusé de s'avancer sur l'identité du gardien partant pour cette rencontre cruciale. «On a deux jours pour y penser.»

Malgré le résultat, Beausoleil reste positif, même si ses hommes subissaient un troisième revers consécutif. «Dans deux de ces trois matchs, on a comblé des déficits de deux buts. J'ai beaucoup aimé la façon dont les joueurs sont revenus ce soir.»

En force

Avec la débandade de 8-2 de la veille, l'Océanic se devait de démarrer cette quatrième rencontre en force, ce qu'il a fait en dirigeant 17 rondelles sur la cage défendue par Mason McDonald (38 arrêts), sans parvenir à marquer.

Les Islanders ont rebondi à l'engagement médian avec trois filets. Kameron Kielly, totalement oublié dans l'enclave, a lancé les hostilités à 1:08. Huit minutes plus tard, le meilleur buteur de cette série, Alexis Vanier, a eu tout son temps pour s'avancer dans le haut de l'enclave et marquer son quatrième.

À la toute fin d'un avantage numérique, Matous Belohorsky a inscrit Rimouski au pointage en poussant un retour derrière McDonald. Filip Rydstrom a toutefois redonné un coussin de deux buts aux siens avant la fin de la période.

Par ailleurs, Charle-Édouard D'Astous a été suspendu deux matchs pour son double-échec dangereux à la tête de Kielly lors de la rencontre de mardi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer