Fin rapide à la courte lancée de l'Océanic

Avec 2:22 à faire à la rencontre, Tyler... (fournie par la LHJMQ)

Agrandir

Avec 2:22 à faire à la rencontre, Tyler Boland s'est moqué de la défensive adverse en nivelant la marque 3-3 à l'aide d'un tir du poignet parfait

fournie par la LHJMQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Ragaillardis par leur victoire de la veille à domicile contre les Olympiques de Gatineau, les hommes de Serge Beausoleil ont joué avec beaucoup d'intensité contre les Tigres, dimanche, au Colisée Desjardins de Victoriaville. Mais un but marqué en prolongation par la troupe de Bruce Richardson aura finalement eu raison des visiteurs par la marque de 4-3.

Les Tigres ont ouvert la marque et pris les devants grâce à deux buts marqués par James Phelan, qui semble savoir comment s'y prendre pour déjouer le gardien Louis-Philip Guindon depuis les deux derniers duels entre les deux formations.

Victoriaville a d'abord investi le territoire de l'Océanic. Par la suite, Rimouski s'est graduellement approché du filet d'Olivier Tremblay. Après 20 minutes de jeu, c'était 2-0 pour les Félins. «Je trouve qu'avec le gros match qu'on a joué samedi soir chez nous, l'émotion n'était pas aussi haute en commençant le match», faisait comme lecture l'entraîneur-chef de l'Océanic, à l'issue du match.

Au deuxième engagement, la lancée s'est transportée du côté des visiteurs qui ont amorcé une belle remontée. Samuel Laberge a réduit l'écart en lançant dans une cage ouverte. Puis, un peu plus d'une minute plus tard, Nicolas Werbik a créé l'égalité 2-2 en poussant une rondelle libre entre les jambières du gardien des Tigres.

«À partir de la deuxième période, ça a été notre match», a estimé le pilote des Bleus. «On a outrageusement dominé avec deux buts, une barre horizontale, un autre poteau et deux échappées.» Jérémie Beaudin a effectivement joué de malchance en frappant le poteau à deux reprises.

Mais les efforts constants des Rimouskois ne les ont pas empêchés de tirer de l'arrière à nouveau quand Mario Huber a marqué un but important pour les locaux dans la dernière minute du tiers médian.

But égalisateur en troisième

Dans la première moitié du dernier engagement, Hunter Moreau, de l'Océanic, est entré en collision avec le portier en zone adverse. Bien que visiblement sonné, Tremblay est demeuré dans le match. Avec 2:22 à faire à la rencontre, Tyler Boland s'est moqué de la défensive adverse en nivelant la marque 3-3 à l'aide d'un tir du poignet parfait qui n'a donné aucune chance au gardien des Tigres. «En troisième période, on ne leur a pas accordé un seul tir», a tenu à souligner Beausoleil.

Il faudra finalement 2:36 en prolongation avant que Carl Marois s'échappe, lance et compte pour donner la victoire à Victo. «Un mauvais bond en prolongation qui a fait une échappée, c'est un jeu de malchance», a analysé le directeur général de l'Océanic. «On est allé chercher trois points sur quatre. C'est très positif!»

Rimouski a dominé au chapitre des tirs au but avec 29 contre 17 pour les locaux. Le prochain match de l'Océanic est prévu pour vendredi soir, alors que Beausoleil et sa bande recevront les Remparts.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer