«Grosse victoire d'équipe» pour l'Océanic

«Les gars ont joué avec beaucoup d'ardeur et... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

«Les gars ont joué avec beaucoup d'ardeur et tout leur coeur», a commenté Serge Beausoleil.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Avec les 12 gains des Olympiques lors de leurs 14 derniers matchs et 21 points d'écart entre les deux clubs, le duel ne s'annonçait pas facile pour les Rimouskois, samedi, au Colisée Financière Sun Life. Contre toute attente, l'Océanic a signé une importante victoire de 3-2 dans sa course au huitième rang du classement général de la LHJMQ.

Serge Beausoleil ne cachait pas sa satisfaction envers ses troupiers. «On n'aurait pas gagné et j'aurais quand même été fier de notre équipe. On a poussé d'un bout à l'autre. Les gars ont joué avec beaucoup d'ardeur et tout leur coeur.

«C'est toute une équipe de hockey qu'il y avait de l'autre bord! Les gars ont joué avec beaucoup de détermination, ont joué en équipe, ont travaillé tout le monde ensemble. C'est une grosse victoire d'équipe pour nous!»

Beausoleil était également fier de voir que ses hommes n'avaient écopé d'aucune pénalité. «Ça fait du bien de retrouver l'essence même de notre équipe. C'est comme ça qu'on doit jouer nos matchs, c'est comme ça qu'on doit les gagner. »

De son côté, l'entraîneur adjoint des Olympiques faisait contre mauvaise fortune bon coeur. Originaire de Rimouski, Roger Dejoie a avoué ne pas être surpris de la victoire de l'ancienne équipe pour laquelle il a déjà été brièvement entraîneur-chef.

«On sait qu'un gars comme Serge Beausoleil travaille très, très bien derrière le banc, a-t-il analysé. C'est un gars très intense et il demande la même chose de ses joueurs. Il y a une équipe qui méritait la victoire et c'est celle-là qui a gagné!»

Étourdi en première 

Il n'aura fallu que 42 secondes aux Olympiques pour ouvrir la marque lorsque Alex Dostie (25e) a profité d'un mauvais retour de lancer accordé par Louis-Philip Guindon. À 7:35, l'Océanic a créé l'égalité grâce à une échappée de Deven St-Hilaire (7e). Gabryel Paquin-Boudreau (33e) a toutefois relancé Gatineau en avant à 16:45.

«On a été étourdi en première période», a observé Beausoleil. «Les deux filets qu'on a donnés, c'est deux mauvais marquages de notre défenseur suite à une mise en jeu. On est capables d'améliorer ça rapidement!»

Andrew Picco, qui n'avait qu'un seul but à son actif depuis le début de la saison, a créé l'égalité 2-2 au troisième tiers. Puis, alors qu'on se préparait à aller en prolongation,  Antoine Dufort-Plante (23e) s'est échappé pour sceller l'issue du match avec seulement 1:25  à jouer. 

Beausoleil a souligné la performance du cerbère des Olympiques, Mathieu Bellemare (38 arrêts). Guindon, lui, a réussi 24 arrêts, dont certains ont su donner des ailes à ses coéquipiers. «Les séries approchent et des arrêts comme ça, ça va devenir de plus en plus important», a reconnu le gardien.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer