Une 100e victoire en blanc pour Guindon

Auteur de 26 arrêts, le gardien de l'Océanic... (Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Auteur de 26 arrêts, le gardien de l'Océanic de Rimouski est devenu seulement le 11e gardien de l'histoire de la LHJMQ à atteindre le plateau des 100 jeux blancs.

Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saguenay) Louis-Philip Guindon a fait les choses en grand pour sa 100e victoire en carrière dans la LHJMQ, samedi au centre Georges-Vézina, signant un blanchissage de 2-0 contre les Saguenéens.

Auteur de 26 arrêts, le gardien de l'Océanic de Rimouski est devenu seulement le 11e gardien de l'histoire de la LHJMQ à atteindre ce plateau. Chez les gardiens actifs, seul Philipppe Cadorette, maintenant avec les Cataractes de Shawinigan, le devance (113 victoires).

«Je suis très fier de lui», a lancé l'entraîneur-chef Serge Beausoleil, dont la formation enregistrait un deuxième «zéro» en moins de 24 heures après une victoire de 5-0 la veille à Baie-Comeau. «Une 100e victoire, c'est une étape incroyable et il va la chercher avec un blanchissage. C'est fantastique.»

«On l'a challengé. On n'est plus dans une rotation où il est clairement le numéro un. [Alexandre] Lagacé joue du très bon hockey. Je dirais qu'il a répondu avec une solide performance. Deux gardiens différents, deux jeux blancs, c'est très satisfaisant. Quand on fait les mathématiques, si tu ne donnes pas de buts, tu as des bonnes chances de gagner le match», a blagué Beausoleil.

Les visiteurs ont profité d'un avantage numérique après une pénalité aux Sags pour avoir eu trop d'hommes sur la patinoire et ils ont ouvert la marque en deuxième période. «C'est une erreur mentale qui nous a coûté le match. Je vois ça de même», a laissé savoir l'entraîneur-chef Yanick Jean.

Pendant l'avantage numérique, le gardien Julio Billia a perdu son bâton et a récupéré celui de Zachary Lavigne et les joueurs de l'Océanic ont profité de l'espace pour ouvrir la marque quand Dylan Montcalm a habilement fait dévier la rondelle entre ses jambières à 17:01. Samuel Laberge a complété la marque dans un filet désert en troisième période.

Voyage «très taxant»

Beausoleil a particulièrement apprécié le jeu défensif des siens, soulignant au passage le nombre de tirs bloqués. «Les gars ont été très impliqués. En troisième, on n'a pas joué sur les talons et on n'a permis que cinq tirs et notre désavantage numérique a été impeccable», a-t-il louangé.

Après avoir trébuché à Baie-Comeau mercredi, l'Océanic termine ce périple de trois matchs en quatre soirs sur une bonne note. «Les gars ont bien rebondi avec deux grosses victoires et ça vient bien conclure un voyage très important pour nous et qui était très taxant», a noté Serge Beausoleil, ajoutant que l'équipe était arrivée au Saguenay à 3h30, samedi matin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer