L'Océanic bat Rouyn malgré 12 punitions

Alexandre Lagacé, qui en était à son premier... (Collaboration spéciale, Johanne Fournier)

Agrandir

Alexandre Lagacé, qui en était à son premier départ à Rimouski dans l'uniforme de l'Océanic, a été très solide devant son filet.

Collaboration spéciale, Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) L'Océanic a complété avec brio son programme double contre les Huskies de Rouyn-Noranda à Rimouski en signant un gain de 4-1 contre les meneurs de la LHJMQ, samedi.

Aux yeux de l'entraîneur-chef Serge Beausoleil, c'est une victoire de séries éliminatoires. «Notre désavantage a été vraiment solide. Je suis très fier des gars. C'est fantastique, ce qu'ils ont fait en fin de semaine!»

Contrairement au match de la vei-lle (défaite de 2-1), qui avait été particulièrement tranquille avec six punitions au total, le duel de dimanche en a totalisé 19, dont 12 à l'Océanic! «C'est un match solide», a observé Beausoleil. «Il s'est donné des coups de part et d'autre. C'est un match où il y avait beaucoup d'émotions, beaucoup d'intensité.

«Il y a des pénalités qu'on méritait et que je n'ai pas aimées», a-t-il ajouté. «Les gars ont été dans le match tout le temps et ont été très impliqués. C'est un match de qualité et je crois que nos amateurs ont été bien servis!» Ses hommes ont effectivement soulevé la foule de 3474 spectateurs du Colisée Financière Sun Life.

Dylan Montcalm (16e) a profité d'un avantage numérique pour ouvrir la marque à 17:35 de la première période en surprenant Chase Marchand entre les jambières. Nicolas Werbik est ensuite entré en contact avec l'un de ses coéquipiers, Antoine Dufort-Plante. Il est resté étendu sur la glace quelques minutes et n'a pas pu revenir au jeu. «Werbik a été frappé au haut du corps», s'est contenté de dire Beausoleil.

Lagacé solide

À mi-chemin de la deuxième période, «la Grosse machine noire» a créé l'égalité lorsque Julien Nantel (17e) a glissé la rondelle entre les jambes de Simon Bourque qui, figé, n'a rien fait pour l'intercepter.

Dans le dernier tiers, les Rimouskois ont davantage montré les dents. À 6:31, Samuel Laberge (12e) a donné l'avance aux siens en supériorité numérique avec une habile déviation. Avec moins de deux minutes à faire, Deven St-Hilaire (3e) a creusé l'écart, puis Tyler Boland (12e) a complété la marque dans un filet désert.

Les hommes de Gilles Bouchard ont nettement dominé sur le plan des tirs, mais ils se sont butés à Alexandre Lagacé. À son premier départ à Rimouski dans l'uniforme de l'Océanic, il a bloqué 33 lancers.

«C'était une grosse p ression pour lui», a estimé son nouvel entraîneur. «À domicile, il a voulu prouver aux partisans qu'il était là pour tenir le fort contre la meilleure équipe du circuit! Ça ne lui laissait pas de marge de manoeuvre. Il a gardé un match très, très solide. Il est gros devant le filet, il est vif et a très bien contrôlé ses rebonds. Les gars étaient vraiment contents de sa prestation!»

Beausoleil se sent d'attaque pour le doublé à Baie-Comeau contre le Drakkar dès mercredi. «On va nous trouver tannants dans les prochaines semaines», prévient-il.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer