Océanic: un capitaine contre un gardien d'avenir

Accompagné de son gardien Louis-Philip Guindon et de... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Accompagné de son gardien Louis-Philip Guindon et de son nouveau capitaine, Simon Bourque, Serge Beausoleil a annoncé qu'il avait procédé à une dernière transaction envoyant notamment Anthony Chapados et Charles-Antoine Poirier-Turcot à Sherbrooke contre le cerbère Alexandre Lagacé.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) L'Océanic a mis un point final à la période des transactions en échangeant son capitaine Anthony Chapados, son gardien de but auxiliaire Charles-Antoine Poirier-Turcot et un choix de cinquième tour en 2017 au Phoenix de Sherbrooke contre le cerbère Alexandre Lagacé.

Serge Beausoleil a donc fait mentir les rumeurs persistantes des dernières semaines qui laissaient croire qu'il échangerait le gardien Louis-Philip Guindon. «On a essayé très fort de le monnayer parce que c'est une valeur importante», souligne le directeur-gérant et pilote de l'Océanic. «Mais, on n'a pas obtenu la valeur qu'il méritait. C'est pas le rayon des aubaines, ici!»

«Je vais pouvoir aller dormir en paix», a simplement laissé tomber Guindon. «C'est sûr que Louis-Philip, son grand désir, c'est de garder les buts dans une autre finale», ajoute son entraîneur en affichant un sourire taquin. «Bien, il a seulement à nous amener où il faut qu'il nous amène!

«Lagacé, un jeune gardien de 18 ans, est en pleine progression», analyse Beausoleil. «Il a une solide expérience devant le filet. Il était très convoité dans le circuit. En retour, on a dû sacrifier Chapados, qui nous a donné deux belles années et demie de hockey, ainsi que le jeune Poirier-Turcot. Mais, c'était le prix à payer pour avoir un gardien futur qui va être élevé par le meilleur de la ligue. Or, on devient une équipe qui est encore plus dangereuse et stable devant le filet.»

Beausoleil note aussi qu'il a conservé Simon Bourque, qui devient le nouveau capitaine de l'équipe. «C'était l'arrière le plus en demande dans le circuit, mais jamais à la valeur de ce que Simon peut accomplir sur la patinoire.»

Bourque le leader

Bourque admet que c'était une aspiration, pour lui, de devenir capitaine. «C'est quelque chose à laquelle je pensais beaucoup», avoue-t-il. «C'est une grande fierté, pour moi. C'est une belle marque de confiance de la part du groupe d'entraîneurs. Je suis confiant en mes capacités de leader. Je ne suis pas étonné.»

Par ailleurs, Pierre-Olivier Demers passe aux mains des Tigres de Victoriaville, en retour d'un choix de cinquième ronde. «C'est un gars que Victoriaville avait en haute estime», indique Beausoleil. Le défenseur de 17 ans originaire de Saint-Étienne-de-Lauzon n'avait pas joué depuis que l'Océanic avait acquis les services de Guillaume Rioux-Legault et de Jérémie Beaudin.

Avant Noël, l'Océanic avait échangé Michaël Joly aux Screaming Eagles du Cap-Breton, Guillaume McSween aux Olympiques de Hull et François Beauchemin aux Foreurs de Val-d'Or.

Rimouski a aussi rappelé l'attaquant Deven St-Hilaire. Le joueur de 20 ans a partagé les honneurs de la Coupe du Président, l'an dernier, avec l'Océanic. «Il est motivé au plus haut point», assure Beausoleil. «Il va nous aider en désavantage numérique. C'est un marchand de vitesse, qui a un très bon sens du hockey et qui est capable de marquer sa bonne part de buts. C'est un rouage qui peut être important en deuxième partie de saison. Il n'a pas à s'adapter, il connaît notre équipe de hockey.»

Une petite pique d'Ahern

En faisant son bilan de la période des transactions, le dg du Drakkar Steve Ahern en a profité pour envoyer une pointe valable pour ses détracteurs et pour son homologue de l'Océanic, Serge Beausoleil. On sait que les deux hommes aiment bien entretenir une relation un peu épicée. «À ceux qui pensent que j'aurais pu avoir plus pour Cado [Philippe Cadorette a rapporté le gardien Antoine Samuel et un choix de deuxième ronde], je peux leur donner le numéro de téléphone de Serge pour qu'ils lui demandent ce qu'il a eu pour [Louis-Philip] Guindon.»

Partager

À lire aussi

  • Thibault fier de ses acquisitions

    Phoenix

    Thibault fier de ses acquisitions

    Satisfait des derniers changements apportés au Phoenix, Jocelyn Thibault estime que la troupe sherbrookoise a maintenant tout pour connaître du... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer