L'Océanic commence l'année en beauté!

Le gardien de l'Océanic, Louis-Philip Guindon... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le gardien de l'Océanic, Louis-Philip Guindon

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

L'Océanic a bien terminé l'année 2015 en battant les Remparts et commence bien 2016 en brisant la tradition des Voltigeurs qui ont l'habitude de gagner à domicile. Les Rimouskois l'ont emporté 3-2 au Centre Marcel-Dionne de Drummondville, dimanche après-midi, devant une foule de 2122 spectateurs.

C'était seulement la douzième fois en 21 ans que les Bleus gagnaient à Drummondville. «C'est un match qui a été âprement disputé», estime l'entraîneur-chef du club vainqueur, Serge Beausoleil.

En première période, c'est l'Océanic qui a ouvert la marque en avantage numérique. Samuel Laberge (11e), qui a marqué le dernier but de l'année 2015 pour l'Océanic, a compté le premier de 2016 sur un retour de lancer à 4:14. Une minute plus tard, Nicolas Patry-Gingras a été puni pour avoir accroché, ce qui a valu un lancer de punition à Samuel Beck de l'Océanic, qui a été stoppé par la jambière gauche d'Anthony Dumont-Bouchard. 

En moins de sept minutes de jeu, l'Océanic dominait au chapitre des lancers au but avec dix tirs. Il a fallu attendre dix minutes avant qu'un premier tir des Voltigeurs soit dirigé vers le filet de Louis-Philip Guindon. 

À la fin de ce même engagement, Laberge a cru, un moment, avoir doublé l'avance de l'Océanic, ce qui aurait été son deuxième but du match. Le but a cependant été refusé pour obstruction du gardien par Dylan Montcalm. Celui-ci a été envoyé au cachot.

Guindon solide

Si l'Océanic a dominé le premier tiers, les Voltigeurs ont davantage montré les dents par un solide départ en deuxième. En revanche, Guindon a tenu le fort face à ses anciens coéquipiers. Après 40 minutes de jeu, l'avance de 1-0 pour l'Océanic était demeurée inchangée.

Bien posté dans l'enclave, Dylan Montcalm (15e) a battu Dumont-Bouchard dans le haut du filet à 57 secondes du troisième engagement. Avec 38 points en 38 matchs, le Drummondvillois d'origine et ex-joueur des Voltigeurs domine chez les pointeurs de l'Océanic. Tyler Boland (10e) a ensuite profité d'une punition infligée à Mathieu Sévigny pour porter la marque à 3-0 pour les Rimouskois. 

Mais Michael Carcone (29e) a répliqué en avantage numérique à 8:47 en déviant un tir de la pointe de Frédéric Aubé pour inscrire le premier but au tableau pour les hommes de Dominic Ricard. Avec une récolte de 29 buts en 38 matchs, Carcone se hisse au deuxième rang des francs-tireurs de la LHJMQ. À son premier match dans l'uniforme des Voltigeurs, Gabriel Slight (12e) a réduit l'écart 3-2 par un tir du poignet à 4 minutes à faire au troisième vingt.

Malgré une attaque solide du club de Drummondville dans la zone de l'Océanic, Guindon a résisté aux ultimes assauts des Voltigeurs, qui ont eu le dessus 41-28 au chapitre des tirs au but.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer