Joly prend les choses en main pour l'Océanic

Samuel Laberge est parmi les joueurs de l'Océanic... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Samuel Laberge est parmi les joueurs de l'Océanic qui ont reçu des bons mots de l'entraîneur Claude Beausoleil.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(BAIE-COMEAU) En l'emportant 4-2 vendredi sur la glace du Colisée Financière Sun Life face aux Tigres de Victoriaville, l'Océanic de Rimouski a retrouvé le chemin de la victoire après une courte séquence de deux échecs consécutifs.

Le leader offensif des Rimouskois, Michaël Joly, a de nouveau pris les choses en main en inscrivant un truc du chapeau, lui qui compte maintenant 13 filets cette saison. Ses compagnons de trio Dylan Montcalm (trois passes) et François Beauchemin (deux passes) ont également mis la main à la pâte.

Anthony Chapados (8e) a enfilé le but de la victoire à 14:58 de la troisième période. Louis-Philipe Guindon a de nouveau été solide, lui qui avait pourtant amorcé sa soirée de travail en accordant un but facile à Samuel Blais dès la 12e seconde de jeu. Marc Beckstead, en troisième, a été l'autre joueur à le déjouer.

Déjà privé d'Andrew Picco, Evan Scott, Matous Belohorshy et Antoine Dufort-Plante, l'Océanic a dû se passer aussi d'Alex-Olivier Voyer dès le départ, frappé au genou par Nicolas Latulippe, qui a d'ailleurs été chassé du match pour son geste. «On a vraiment vidé notre réservoir en troisième», a indiqué l'entraîneur-chef Serge Beausoleil. «Veux, veux pas, c'est plus difficile pour les jeunes quand le jeu monte en intensité. Ça fait partie de l'apprentissage.»

Beausoleil louange Montcalm

Outre Joly, «qui a joué un grand match», Montcalm a reçu les éloges de Beausoleil. «On savait qu'on aurait besoin de renfort, à part de nos jeunes, et Montcalm avait une bonne base dans le hockey junior majeur. Il nous aide grandement et il s'améliore aussi sans la rondelle».

Le pilote a aussi réservé de bons mots à Samuel Laberge et à Charles-Édouard D'Astous. «Il m'a fortement impressionné et il a été notre meilleur défenseur», a-t-il dit au sujet de D'Astous. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer