Les Sags jouent un vilain tour à l'Océanic

Le gardien de l'Océanic, Charles-Antoine Poirier-Turcot, a été... (Photo courtoisie, Rémi Sénéchal)

Agrandir

Le gardien de l'Océanic, Charles-Antoine Poirier-Turcot, a été mis à l'épreuve à 30 reprises par les joueurs des Saguenéens.

Photo courtoisie, Rémi Sénéchal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

Même s'ils ont considérablement rajeuni leurs effectifs, les Saguenéens de Chicoutimi continuent encore et toujours à donner du fil à retordre à l'Océanic de Rimouski. Les 3261 spectateurs présents au Colisée Financière Sun Life en ont eu un nouvel exemple, dimanche, lorsque les visiteurs sont repartis avec un gain de 3-2.

Nicolas Roy a enfilé le but de la victoire avec moins de quatre minutes à faire à la rencontre, s'y prenant par deux fois pour tromper la vigilance du gardien Charles-Antoine Poirier-Turcot, qui effectuait son premier départ dans la LHJMQ. Sur la séquence, Landon Schiller s'est moqué de Simon Bourque, un de ceux qui ont connu une sortie difficile du côté des locaux.

Pour les Sags, il s'agissait d'un quatrième gain consécutif, un premier à l'étranger, après avoir commencé la saison avec une séquence de neuf revers. Sans rien enlever au mérite des Bleuets, il faut reconnaître que les hommes de Serge Beausoleil n'ont pas pesé sur l'accélérateur pendant 60 minutes.

«Ils [les Sags] ont joué un fort match de hockey. Dommage que de notre côté, on n'ait pu leur donner la pareille», a déclaré l'entraîneur de l'Océanic. «On est tombés dans le piège, après avoir joué un match émotif vendredi pour ensuite affronter le club de 16e place. C'était pourtant clairement identifié dans le plan de match. «On a donné plus de revirements qu'on a de tirs au filet et ça, c'est inacceptable, a enchaîné Beausoleil. Ultimement, les revirements nous ont fait mal. On a bien des choses à apprendre de ce match-là.»

But décevant

Poirier-Turcot a mal paru sur le premier but du match, celui de Zachary Lavigne, alors que la recrue a accordé un mauvais retour sur un tir anodin de loin. Le jeune cerbère s'est toutefois bien repris par la suite, stoppant notamment coup sur coup les deux meilleurs compteurs des Sags, Jonathan Bourcier et Roy, durant un avantage numérique des siens. Quelques instants plus tard, Dylan Montcalm a créé l'égalité.

L'Océanic a pris les devants en deuxième. Après un revirement en zone rimouskoise, François Beauchemin s'est échappé fin seul devant Julio Billia, qu'il a déjoué sans toutefois parvenir à glisser la rondelle derrière la ligne rouge. Suivant derrière, Antoine Dufort-Plante a pu concrétiser.

Après ce but, le jeu des Rimouskois a baissé en intensité et les Sags ont pu profiter d'une bévue d'Alex-Olivier Voyer pour faire 2-2 en fin de période. Le défenseur a bêtement perdu la rondelle dans sa zone. Gabryel Paquin-Boudreau n'en demandait pas tant pour enfiler son septième but de la campagne.

L'Océanic a dominé 34-20 au chapitre des tirs au but et les deux formations ont été blanchies en quatre supériorités numériques.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer