Coupe du Président: peu de temps pour célébrer pour l'Océanic

Philippe Boucher (à droite) félicite l'entraîneur de l'Océanic,... (Collaboration spéciale Rémi Sénéchal)

Agrandir

Philippe Boucher (à droite) félicite l'entraîneur de l'Océanic, Serge Beausoleil, après la victoire de 2-1 de la troupe rimouskoise en deuxième prolongation.

Collaboration spéciale Rémi Sénéchal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sébastien Desrosiers

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) L'Océanic de Rimouski a mis la main sur la troisième coupe du Président de son histoire, tard lundi soir. Mais les célébrations seront de courte durée pour les hommes de Serge Beausoleil, qui reprendront l'action samedi à la Coupe Memorial.

La plupart des joueurs rimouskois s'entendaient pour dire qu'il s'agit du plus grand moment qu'ils ont vécu dans leur carrière, même ceux qui ont eu la chance de remporter l'or au Championnat mondial junior.

«C'est difficile à comparer, mais je pense que c'est le plus beau moment de ma vie», a confié le défenseur Samuel Morin. «C'était dur, on perdait 4-1 à Québec, puis on est revenus, c'est indescriptible. L'équipe canadienne, c'était incroyable, je sais que tout le Canada était derrière nous, mais ici, c'est une longue saison, on a travaillé fort, c'était difficile. Aujourd'hui on était tous brûlés et on réussit à mettre le but gagnant en prolongation, c'est incroyable.»

Le Colisée Financière Sun Life a explosé au moment où Michael Joly a marqué le filet victorieux en deuxième prolongation. «C'est tellement excitant, ça ne descend pas», a-t-il lancé. «C'est le meilleur feeling que j'ai eu depuis que je joue au hockey et on va en profiter. Ça n'arrive qu'une fois, ou jamais, dans une carrière.»

Desrosiers reconnaissant

L'autre héros du match, le gardien Philippe Desrosiers, était reconnaissant de la confiance manifestée par son entraîneur. «Je n'ai pas de mots», a-t-il avoué. «C'était vraiment une victoire d'équipe, Louis-Philip [Guindon] a fait une super job, mais je pense que j'ai livré la marchandise.»

«Ç'a été une série incroyable», a quant à lui soutenu l'entraîneur-chef, Serge Beausoleil. «Sept matchs, deuxième période de prolongation, que du beau hockey.» 

Et où place-t-il cette victoire dans sa carrière? «C'est un beau moment», s'est-il contenté de dire. «On va prendre le temps de célébrer, puis demain [mardi], on va penser à la Coupe Memorial.»

Quant à la théorie selon laquelle les deux équipes ont dépensé trop d'énergie au cours de la finale de la Coupe du Président, en vue de la Coupe Memorial, justement, elle a été balayée du revers de la main. «Moi, je trouve que l'énergie, c'est la motivation», dit Anthony Chapados. «Rendu dans un tournoi de ce calibre-là, on va la trouver, l'énergie.»

Après que Brad Richards et l'Océanic aient été sacrés champions du hockey junior canadien en 2000, la bande de Sidney Crosby a échoué en 2005, ce que l'édition actuelle aura la chance de corriger.

Les Rimouskois seront en action samedi dès 16h30 au Colisée Pepsi face aux champions de la ligue de l'Ontario, les Generals d'Oshawa.

Live Blog Coupe du Président: le 7e match en direct
Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer