L'Océanic retire le chandail de Michel Ouellet

Accompagné des membres de sa famille, l'ex-joueur de... (Photo collaboration spéciale Rémi Sénéchal)

Agrandir

Accompagné des membres de sa famille, l'ex-joueur de l'Océanic Michel Ouellet salue la foule lors de la cérémonie à l'occasion du retrait de son chandail, vendredi, à Rimouski.

Photo collaboration spéciale Rémi Sénéchal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Carl Tardif</p>
Carl Tardif

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) L'Océanic a salué avec panache le retrait du chandail numéro 28 d'un de ses joueurs le plus illustre en 20 ans d'histoire dans le circuit Courteau, Michel Ouellet, en infligeant un cuisant revers de 9-3 aux Tigres de Victoriaville, vendredi.

«Je n'ai pas de mot pour dire ce que je ressens», a dit Ouellet après la cérémonie. «Les applaudissements m'ont fait penser à ce qui se passait lors des matchs de mes belles années avec l'Océanic. C'est un gros accueil qui est impressionnant et qui est pour moi un beau moment.»

Ouellet, qui occupe le poste de directeur du développement des joueurs de l'Océanic, a reçu une ovation de plusieurs minutes des partisans lors du lever de la bannière portant le numéro 28. «Je suis dans la loge d'honneur, mais on dirait que je suis dans le match avec ma femme et mes enfants», a dit le héros du jour, qui a rendu hommage à Maurice Tanguay et à son ancien entraîneur-chef Doris Labonté.

Le Rimouskois d'origine a joué quatre saisons avec l'Océanic, avec qui il a soulevé à bout de bras la Coupe Memorial en 2000. Deux ans plus tard, c'est la Coupe Calder qu'il remportait avec les Admirals de Norfolk, le club école du Lightning de Tampa Bay dans la Ligue américaine. Choix de quatrième ronde (124e au total) de Pittsburgh en 2000, il a défendu les couleurs des Penguins, du Lightning et des Canucks de Vancouver, récoltant 52 buts et 64 aides en 190 matchs dans la LNH. Après un passage en Europe, il a terminé sa carrière à Thetford Mines, dans la Ligue nord-américaine.

«Remettre les livres à jour»

«On a dédié ce match à Michel», a souligné l'entraîneur-chef Serge Beausoleil. «C'est une belle prestation de tout le monde.»

Christopher Clapperton (deux buts, trois aides), Frédérik Gauthier (deux buts, deux aides) et Alexis Loiseau (un but, trois aides), ont mené la charge pour l'Océanic, qui ont bombardé Chase Marchand de 43 lancers. Michael Joly, Tyler Boland, Anthony de Luca et Simon Bourque ont été les autres marqueurs des vainqueurs. Phil Pietroniro et Angelo Miceli (deux buts) ont déjoué Louis-Philip Guidon, mis à l'épreuve 25 fois.

«On était contents de remettre aux Tigres la monnaie de leur pièce», a indiqué Beausoleil. «On a gagné le dernier match par blanchissage, mais ils nous avaient battus 5-1 chez nous. On voulait remettre les livres à jour.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer