L'Océanic irrésistible en Abitibi

Le gardien Philippe Desrosiers a été solide devant... (Photo d'archives, La Tribune)

Agrandir

Le gardien Philippe Desrosiers a été solide devant la cage de l'Océanic vendredi soir, permettant à Rimouski de remporter une deuxième victoire de suite en sol abitibien.

Photo d'archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carl Thériault

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) L'Océanic a couronné sa séquence de deux matchs en moins de 24 heures en terre abitibienne par une autre victoire, cette fois au compte de 4-2 contre les Foreurs, à Val-d'Or.

«On ne se cachera pas que ce n'était pas ce soir notre meilleur match, mais les bonnes équipes trouvent toujours des moyens de gagner», a souligné l'entraîneur-chef Serge Beausoleil, qui a vu sa troupe reprendre le premier rang du classement général du circuit Courteau devant les Wildcats de Moncton, qui ont toutefois deux matchs en mains.

Comme Louis-Philip Guindon la veille à Rouyn-Noranda dans la victoire de 5-1 de l'Océanic, le gardien Philippe Desrosiers a fait le travail avant que l'offensive rimouskoise se mette en marche. «C'est encore une excellente performance de notre gardien dans un match qui a été serré. On voulait que nos deux gardiens aient ce genre de challenge. Ils ont gardé les buts de façon excellente en fin de semaine, ce qui nous permet de gagner des matchs», a noté Beausoleil.

«On a aussi connu  une bonne performance défensive. On n'a accordé que trois buts en deux matchs. Les Foreurs avaient marqué 21 buts dans leurs quatre derniers matchs à la maison. Et nos joueurs d'avenir Simon Bourque et Samuel Laberge ont compté, des gars qui ne faisaient partie d'aucune équation lors de la période des transactions.»

Les Foreurs ont tiré 31 fois sur Desrosiers, qui a permis à l'Océanic de regagner son vestiaire avec une égalité de 0-0 grâce à de nombreux arrêts-clés. L'engagement médian a appartenu aux unités spéciales. Nicolas-Aubé Kubel a compté lors du premier jeu de puissance des Foreurs, à 1:28. Cinq minutes plus tard, Simon Bourque (6e) a créé l'égalité en profitant de la pénalité imposée à Alexis Pépin pour coup à la tête de Samuel Morin. Puis Bourque et Jan Kostalek ont permis à Samuel Laberge (12e) de donner les devants à l'Océanic à 13:13.

Marge de manoeuvre

Dès la 47e seconde de la troisième période, la marge de manoeuvre de Rimouski s'est élargie à deux buts après un puissant tir de Frédérik Gauthier (9e). Anthony Richard a réduit l'écart à un seul but avec 95 secondes à jouer dans le match, mais Deven St-Hilaire a complété le pointage en marquant dans un filet désert.

L'Océanic ne sera de retour au jeu que le samedi 17 janvier contre ces mêmes Foreurs, qui seront les visiteurs au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Frédérik Gauthier et Samuel Morin, les médaillés d'or du Mondial junior, bénéficieront donc d'une semaine de congé méritée dans leur famille.  

NOTES: Keven Bouchard a réalisé 24 arrêts pour les Foreurs... Chaque équipe a inscrit un but en avantage numérique. Les Foreurs ont bénéficié de cinq jeux de puissance, contre trois pour les visiteurs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer