L'Océanic se méfie du marché

L'entraîneur-chef de l'Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur-chef de l'Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil

Photothèque Le Soleil

Carl Thériault

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Ayant mis le cap dès le début de la saison vers une participation au tournoi de la Coupe Memorial, l'Océanic frappera-t-il un grand coup lors de la période des transactions qui s'ouvre vendredi? Chose certaine, Serge Beausoleil se méfie d'un marché où l'effervescence semble régner.

«Il y a de la surenchère. C'est carrément du délire», a confié le dg et entraîneur-chef de l'Océanic, qui fera l'annonce d'une première transaction aujourd'hui. «On va améliorer solidement ce qu'on fait à l'arrière. Il ne reste que des détails à régler.»

Depuis mai dernier, l'Océanic a fait le plein d'expérience avec l'arrivée des attaquants Christopher Clapperton et Vincent Dunn. Au début de décembre, l'Océanic a aussi rééquilibré sa défensive en faisant l'acquisitiondu joueur de 20 ans Charles-David Beaudoin, des Voltigeurs de Drummondville.

«On regarde avec nos hommes de hockey toutes les possibilités d'amélioration», note Beausoleil. «On est plus dans les derniers ajustements. Je suis sensible aux surprises, mais dans une situation gagnante-gagnante.»

Bourque en demande

Depuis des semaines, la demande est forte pour le défenseur de 17 ans Simon Bourque. «Tous demandent Simon Bourque. Mon choix premier, c'est que Bourque reste le plus longtemps possible avec l'Océanic», a indiqué Beausoleil, en ajoutant : «Il y a une certitude au niveau du hockey : parfois tout change rapidement. Il n'y a pas d'absolu.»

Le directeur-gérant rimouskois «s'explique mal la morosité autour de l'équipe. Est-ce qu'on est derrière notre équipe ou on regarde les autres? Je suis proche d'être horripilé. Le doute suscite le doute, l'espoir suscite l'espoir. Peut-on saisir l'occasion d'épauler notre équipe dans une année remplie de défis et pas pleine de danger?

«Je constate après 34 matchs que la seule équipe qui a marqué plus de 140 buts, c'est nous, avec le duo le plus prolifique à l'attaque [Alexis Loiseau et Anthony DeLuca], sans Michael Joly et sans jamais avoir une équipe complète sur la glace. Nos joueurs blessés ont manqué plus d'une centaine de matchs. On est en pleine possession de nos moyens, dans le siège du conducteur. On est toujours bien premier au classement.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer