L'Océanic explose en troisième période

L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Carl Thériault

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) L'Océanic a explosé hier au dernier vingt avec trois buts pour filer vers une victoire de 6-3 sur les Olympiques, vendredi à Gatineau.

«C'est un match physique, une victoire d'équipe où nous avons dû assurément travailler très fort», a indiqué Serge Beausoleil.

Un total de 22 pénalités ont d'ailleurs été décernées par les officiels, dont 14 à l'Océanic. «On a pris beaucoup de pénalités, mais il y a aussi des pénalités qui n'ont pas été appelées comme sur Christopher Clapperton, qui a eu un double-échec qui a fracassé sa visière.

«J'ai beaucoup aimé comment on est sorti en troisième période avec énormément de fougue et d'application, ce qui nous a permis d'aller chercher le match», a ajouté Beausoleil. «Il fallait la contribution de tout le monde compte tenu de nos joueurs absents.»

L'Océanic jouait en effet sans les services de Frédérik Gauthier, de Samuel Morin et du Russe Jan Kostalek, qui participent au camp de sélection de leur pays en prévision du Mondial junior. Les Olympiques comptaient toutefois sept joueurs sur la liste des blessés.

Le but qui a fait mal aux Olympiques est celui d'Alexis Loiseau (23e) en infériorité numérique, qui a porté la marque 5-3 avec moins de cinq minutes à faire au match. Il s'agissait du 11e filet en désavantage numérique pour l'Océanic, qui domine la ligue dans ce domaine cette saison.

Samuel Laberge (8e), l'ex-Olympiques Vincent Dunn (12e, a.n.), Anthony DeLuca (23e), Guillaume McSween (3e) et Anthony Chapados (filet désert) - son premier but cette saison-, ont complété la marque pour les vainqueurs. Alex Dostie et Louick Marcotte (2) ont déjoué Philippe Desrosiers, qui a été la cible de 33 tirs. Brandon Whitney a repoussé 30 tirs.

L'Océanic a donc mis un terme à sa séquence de trois matchs sur la route avec une fiche de deux gains et d'un revers. «Les gars ont bien réagi après la défaite à Victoriaville», a noté Beausoleil. «À Sherbrooke et ici à Gatineau, ça n'a pas été deux matchs faciles. C'est un gros deux points pour nous, vu que Saint-Jean a perdu.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer