Océanic: les vétérans se lèvent

L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carl Thériault

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Après la dégelée encaissée samedi contre les Mooseheads de Halifax, les vétérans de l'Océanic sont rapidement retombés sur leurs patins dimanche contre les Islanders de Charlottetown en les battant 8-2.

L'Océanic a ainsi mis fin à une séquence de quatre revers consécutifs subis sur des patinoires étrangères et a retrouvé le premier rang du circuit Courteau.

Christopher Clapperton avec un tour du chapeau et... deux tirs sur les poteaux et le meilleur marqueur du circuit Courteau, Alexis Loiseau, avec un but, trois passes ont mené la charge de la troupe rimouskoise.

Le gardien recrue, Olivier Tremblay, a fait les arrêts-clés au premier vingt, a reconnu Eric Dubois qui assume le poste d'entraîneur-chef en attendant le retour de Serge Beausoleil.

«Aujourd'hui [dimanche], les gars avaient plus de jambes et l'orgueil des joueurs avait été affecté à Halifax. Les vétérans voulaient qu'on se reprenne avec une grosse victoire. Tu as besoin d'arrêts-clés en début de match et Olivier Tremblay les a faits. Dimanche, moi et Serge Beausoleil on s'est parlé et on a décidé de garder notre plan d'avoir Olivier Tremblay dans le filet. On a joué comme on doit jouer sur la route : ne pas donner beaucoup de chances de compter dans les deux premières périodes, fermer le jeu, avoir une bonne transition, profiter des revirements commis par l'autre équipe. C'est ce qui ressemble à ce qu'on est supposé de faire. On termine ce voyage avec du positif.»

En première période, après avoir frappé la barre horizontale, Christopher Clapperton (11e) a visé ensuite avec succès la partie supérieure du filet. Le premier vingt s'est terminé par une avance de trois buts pour l'Océanic après les filets d'Anthony DeLuca (19e) et de Samuel Morin (1er) à une seconde de la fin de l'engagement.

Coup fatal

Les Islanders se sont inscrits à la marque au début de la deuxième période grâce au but de Daniel Sprong (14e). Mais 32 secondes plus tard, l'Océanic a immédiatement répliqué par l'entremise de Clapperton (12e). Puis, quelques instants plus tard, le coup fatal a été porté avec trois buts en moins de deux minutes. Le filet de William Couture (3e) a chassé le gardien Mason McDonald (5 buts sur

14 lancers) pour Daryl MacCullum qui cédé au premier tir contre lui. Le gardien des Islanders a vu Alexis Loiseau (19e) sur une échappée compter le sixième but des visiteurs. François Beauchemin (2e) a creusé l'écart à six buts.

Au dernier vingt, le deuxième but du match de Daniel Sprong (15e) de Charlottetown et le tour du chapeau de Clapperton (13e a.n.)  n'ont rien changé au sort réservé aux Islanders.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer