Super série: quatre joueurs de l'Océanic parmi l'élite

Frédérik Gauthier, Philippe Desrosiers, Anthony DeLuca et Samuel... (Photo collaboration spéciale, Carl Thériault)

Agrandir

Frédérik Gauthier, Philippe Desrosiers, Anthony DeLuca et Samuel Morin (absent sur la photo) de l'Océanic ont été sélectionnés dans l'équipe d'étoiles de la LHJMQ pour la Super Série Subway. L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil, sera l'entraîneur adjoint de l'équipe du circuit Courteau. Le 20 novembre, Rimouski accueillera le tout dernier match de cette série pan-canadienne.

Photo collaboration spéciale, Carl Thériault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carl Thériault, Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) La fierté était presque palpable chez l'Océanic, mercredi, lorsqu'on a dévoilé que quatre joueurs de l'équipe ont été retenus pour l'équipe d'étoiles de la LHJMQ qui affrontera les Russes lors de la Super Série Subway 2014.

Le gardien Philippe Desrosiers, les attaquants Frédérik Gauthier et Anthony DeLuca, le défenseur Samuel Morin seront de l'aventure, tout comme leur entraîneur-chef Serge Beausoleil, qui sera un des adjoints de Benoît Groulx. Ryan Graves (Remparts de Québec), Nicolas Meloche et Jérémy Grégoire (Drakkar de Baie-Comeau) ont aussi été sélectionnés sur l'équipe.

Le 20 novembre, Rimouski accueillera le tout dernier match de cette série pan-canadienne de six matchs. S'amorçant à Saskatoon le 10 novembre, elle fait partie du processus menant à la formation d'Équipe-Canada en vue du Mondial junior, qui aura lieu cette année au Canada.

Gauthier, qui jouera son premier match de la saison demain contre Rouyn-Noranda après avoir guéri une fracture à une côte, a une grande expérience des matchs internationaux junior. « C'est un bon calibre de jeu et une exposure pour Équipe Canada. Ces matchs sont différents chaque année. Au Canada, ce sera une ambiance différente si je fais l'équipe.»

«Ce tournoi me donne une chance de me tailler un poste dans Équipe Canada junior, au moins d'avoir une chance d'aller au camp et de montrer ce que je peux amener de l'offensive», a aussi noté DeLuca, ignoré lors du dernier repêchage de la LNH.

Ahern ne croit pas avoir nui à cadorette

Parmi les absents, on note le nom de Philippe Cadorette, en faveur de qui Steve Ahern y était allé d'une virulente sortie, dimanche. Le dg du Drakkar se disait «évidemment très déçu, mais hyper content pour Nicolas [Meloche] et Jérémy [Grégoire], des gars qui font déjà partie de la structure de Hockey Canada».

Ahern ne croit pas que son envolée de dimanche, où il soutenait que les dirigeants d'Équipe Canada junior ne choisissait que des joueurs repêchés par la LNH, ait nui aux chances de Cadorette. «Je crois plutôt que ça les a fait réfléchir. Mon message a passé et c'est maintenant à eux [Hockey Canada] à faire les ajustements.»

Par ajustement, Ahern parle entre autres de trouver une meilleure méthode pour détecter le talent tout au long du stage junior, et pas seulement jusqu'à l'année de repêchage professionnel. «Entre l'âge de 16 et 20 ans, les gars peuvent progresser différemment et il faut savoir repérer le talent afin qu'il y ait le moins de joueurs possible qui passent à travers les mailles du filet.»

Aux yeux de Beausoleil, le choix de Desrosiers et de Zachary Fucale s'explique. «Je pense que Desrosiers et Fucale sont de très bons choix. Ce sont des choix logiques. Nous avons un gars en Philippe Desrosiers qui a gagné le Championnat mondial des moins de 17 ans. Fucale a gagné une Coupe Memorial. Mais cette question-là revient plus à l'entraîneur-chef Benoît Groulx qu'à moi.»

Samuel Morin, quatrième joueur de l'Océanic sélectionné, a quitté Rimouski mercredi pour Philadelphie, où il aura des consultations avec les nutritionnistes des Flyers après sa fracture à la mâchoire et une importante perte de poids.

***

Graves invité malgré sa blessure

À l'instar de la saison dernière, le défenseur Ryan Graves (Remparts) a été nommé au sein de l'équipe de la LHJMQ pour la Super Série Subway, et ce, même s'il n'a pas encore disputé un match depuis le début du calendrier régulier en raison d'une intervention chirurgicale à l'épaule.

«Ah oui, vous me l'apprenez et j'en suis très heureux. Ça tombe en plein lors de mon retour au jeu, j'espère avoir la chance de disputer quelques matchs avant d'y aller. On ne s'attend jamais à une telle nomination, c'est toujours un honneur d'être choisi et l'expérience de l'an passé devrait m'aider, parce qu'on ne sait jamais à quoi s'attendre avec les Russes. J'espérais recevoir une invitation à nouveau, mais à cause de ma blessure et de mon intervention chirurgicale, je ne savais pas si cela était possible.»

L'arrière de 19 ans s'entraîne avec les Remparts sans pouvoir effectuer de contacts physiques. Il doit se rendre à New York, la semaine prochaine, afin d'y rencontrer le médecin qui l'a opéré. «J'espère obtenir le feu vert pour pratiquer à 100 % [avec contacts], et bien qu'on se dit qu'on pourrait jouer tout de suite, il faut respecter le protocole de retour au jeu mis en place», ajoutait celui qui a ciblé une date sur son calendrier, sans pour autant avoir le dernier mot.

Carl Tardif

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer